Menu
Fil RSS Facebook Twitter Pinterest Youtube

Aide Juridique / Assurance Nouveau sujet

Un expert pas commode

Discussion précédente Discussion suivante

Flux RSS Trier par voteTrier par date

Un expert pas commode
Ajouter en ami Willy Hubentz   14-11-2018 00:25
Salut à tous,

Tout d'abord désolé si je fais erreur de section pour ce message.

Bon, je vous raconte ma petite histoire. Le 30 octobre dernier je roulai sur une 3 voies, sur la voie la plus à gauche quand un petit malin roulant sur la file à ma droite s'est rabattu sur moi sans regarder, ni mettre de clignotant. Bref, le mec est "cool" il s’arrête, nous faisons un constat et il reconnait ses tords.

J'ai donc deux tubes de fourche et un té pliés, une partie de carénage cassé, un clignotant cassé, le pot rayé, pédale de frein plié ET 3 impacts sur mon reversoir . La moto était neuve (moins de 2 mois) tire la langueleur4:

Le lendemain, mon assurance fait passé un expert qui juge les dégâts a environ 2 500 euros mais j'ai la surprise de ne pas voir les 3 impacts de mon réservoir dans son rapport. Je le contacte alors pour avoir des explications et pour lui c'est claire, ces 3 impacts ne sont pas du a l'accident mais a une des impacts de gravillons sur un trajet précédent. Je lui explique alors que la moto est neuve, que j'y tien énormément et que vu l'entretient que j'y consacre je suis certain que ces impacts n’avaient pas lieu avant l'accident.

Malgré toute ma diplomatie il campe sur ses positions. Savez vous ce que je peux faire ?
Je tiens a préciser en plus que je ne suis pas en tord dans ce sinistre et que je suis assuré en tout risque.

Merci à tous,
Bonne route !
Répondre Citer Alerter un modérateur
Re: Un expert pas commode
Ajouter en ami BIG83 avatar  
0
 
14-11-2018 13:16
Salut
Je pense que la "contre-expertise" est possible. Par contre faut voir si ton assurance la prend en charge, car je crois que la plupart du temps contester une expertise est à la charge du... contestataire...

V
Répondre Citer Alerter un modérateur
Re: Un expert pas commode
Ajouter en ami CLEW  
0
 
14-11-2018 14:13
Salut,

La seule solution est effectivement la contre-expertise mais avant tu peux adresser un courrier à ton assurance pour dire que tu conteste les conclusions de l'expert et que tu souhaites qu'elles soient revues. D'autant qu'entre des impacts de gravillons et des traces de choc liées à un accident c'est un peu différents.
Tu risques de devoir avancer cette contre expertise mais tu dois pouvoir en obtenir remboursement de la part de l'assurance si tu es dans tes droits.

V

Etienne
Répondre Citer Alerter un modérateur
Re: Un expert pas commode
Ajouter en ami Willy Hubentz  
0
 
21-11-2018 09:03
Bon je viens aux nouvelles.

Après de nouveaux échanges avec l’expert celui-ci maintient sa position. Pour lui, pas de doute cela ne viens pas de l’accident.

Je lui ai une nouvelle fois adressé mon désaccord en lui joignant des photos de la moto, 15 jours avant l’accident que j’ai retrouvé dans mon téléphone. Sur ces photos on voit clairement qu’il n’y a pas d’impact sur le réservoir.

Devinez ce qu’il me dit maintenant « les impacts ont pu avoir lieu durant ces 15 jours » désespérant.

J’ai également contacté mon assurance pour exprimer mon mécontent. J’attends leur retour..

V
Répondre Citer Alerter un modérateur
Re: Un expert pas commode
Ajouter en ami CLEW  
0
 
21-11-2018 11:15
Il faut que sollicites l'assurance aux fins de contre expertise pas seulement lui faire part de ton mécontentement.

Ton expert doit aussi te donner les informations afin de te permettre d'accéder à une autorité de conciliation. C'est le code de déontologie des experts autos.
Tu peux aussi contacter la chambre syndicale nationale des experts en automobiles - 48 r Raymond Losserand 75014 PARIS.
Le profession d'expert est aussi encadrée par le code de la route (à voir sur légifrance)
Répondre Citer Alerter un modérateur

Discussion précédente Discussion précédente Discussion suivante Discussion suivante

 

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum. Facebook

Cliquez ici pour vous connecter