english

Avis motard : Buell XB12S Lightning

Essai Buell XB12S Lightning par un motard

Commentaires | Modifs apportées | Monte pneus | Moto précédente | Future moto

Synthèse générale des 12 avis sur la moto

8.7
  Moteur
  Comportement
  Confort
  Duo
  Equipement

Motards

Age moyen : 34 ans
km moyen : 12.142 km
ristourne obtenue : 0 %
achat occasion : 33%
conduite : mixte (75%)
terrain : mixte (58%)

Notes et avis de Flying M.

  Moteur
  Comportement
  Confort
  Duo
  Equipement

8
Moto achetée sur un coup de cœur après l'essai du dernier modèle dans un col vosgien. Je crois que lors de cet essai je suis tombé sous le charme du moteur. Le mode d'emploi ne m'ayant pas été fourni avec la moto il m'a fallu presque 2000km pour m'habituer au moteur, tout particulièrement à son inertie très importante, à la boite de vitesse lente et bruyante (par rapport à mon ancien SV) bien que précise et à cette tendance de la roue avant à essayer de se satelliser sur un coup de piston un peu rageur. L'usage en ville peut paraitre laborieux (vibration, chaleur, ralenti inexistant, bruit de l'échappement pas toujours apprécié) mais avec un peu d'habitude et avec beaucoup de passion la Buell se plie finalement facilement à cette épreuve, le tout est de ne pas trop jouer avec la boite et de gérer les feux pour ne pas rester trop longtemps arrêté, personnellement ça ne me gêne pas mais nombreux sont ceux qui trouve la Buell inutilisable en ville (étrangement quand on à une Buell on passe beaucoup de temps à rouler sur la moto des autres). Une fois sorti de la ville oubliez l'autoroute, la protection est inexistante pour qui fait plus d'1m70, le bruit un peu trop présent sans boules Quies (le kit race n’est pas étranger à ce problème) et la selle peu accueillante passé les deux premières heures d’autoroute. De toute façon il n'y a aussi peu d'intérêt avec cette moto de faire de l'autoroute comme de rouler en ville... Par contre sur petite route viroleuse quel bonheur on oublie tout les défauts de cette moto et on s’attarde sur ses qualités : un moteur monstrueux et toujours présent : rien ne sert de changer de vitesse, la 3 passe partout, à partir d’un certain temps on se surprend même à remettre les gaz de plus en plus tôt en virage et à jouer avec l’inertie du moteur, la partie cycle très précise contribue à mettre le pilote en confiance et dans un premier temps elle laisse le temps d’apprendre le moteur. Attention tout de même une fois que l’on essaye de hausser le rythme la partie cycle se rappelle à notre bon souvenir et demande l’attention du pilote, il faut vraiment s’en occuper: la longueur réduite du cadre et la répartition des masses obligent à mettre énormément d’appui sur l’avant pour bien passer le couple au sol mais le guidon ne laisse que peu de marge pour les bras. Peu de km/h séparent la moto facile et presque naturelle permettant de rouler vite sans forcer du muscle-bike qui demande beaucoup de concentration pour gérer à la fois le caractère moteur, le freinage et la partie cycle un peu trop joueuse. Pour moi cette moto est celle que j’attendais: beaucoup de caractère, utilisable presque au quotidien à condition d’être un peu passionné, facile à utiliser en conduite cool, il est même possible de se surprendre à cruiser à son guidon mais demandant un peu de métier et de sang froid pour l’exploiter correctement et rouler fort. Le seul reproche que je peux lui faire est son caractère un peu trop marqué lors de jours de pluie, il est très dur de ne pas glisser aux changements de vitesse (autant si l’on monte d’une vitesse que si l’on rétrograde).

Modifications apportées

Kit race complet et arrière court.

Pneus montés sur Buell XB12S Lightning

Avon ST

Moto possédée auparavant

Suzuki SV-S ->03 650

Moto future envisagée

Lire tous les avis sur la moto Buell XB12S Lightning

Shoei