english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Z'humeurs : Le plus grand danger sur la route

Vous ou les autres ?

La rédac vous donne son avis sur la question

Les Z'humeurs
  • Alexis

    Alexis, Journaliste

    Soi-même. C'est dingue cette propension que l'on a de repérer les défauts et erreurs des autres, mais jamais les siens. Et puis, il faut partir du principe que personne ne se soucie de toi sur la route, si tu n'es pas prêt à assurer ta sécurité, personne ne le fera pour toi.

  • Damien

    Damien, Essayeur

    Ça sent bon la philo et le mois de juin… Commençons par soi-même. En règle générale, le motard me semble bien moins dangereux pour les autres et bien plus conscient que ceux-ci des risques de la route. Les exceptions finissent souvent très mal. Alors les autres ? Certains autres oui. Bien que je pense qu’une très large majorité des usagers font attention aux motards, l’essentiel des accidents les impliquant est du fait d’autrui. Alors à moto, un peu soi-même, beaucoup les autres.

  • David

    David, Rédac'

    L'optimisme quand on est débutant ! La fatigue quand on est plus vieux ! Les infrastructures routières endommagées ou dangereuses en cas de chute. Les distractions enfin pour soi (le regard au mauvais endroit) les autres (téléphone, tablette sur les genoux, absence de clignotant ou changement de direction brusque sans prévenir). Les dangers sont multi-factoriels mais plus on roule et plus on est formé, moins la route est dangereuse.

  • Grégoire

    Grégoire, Chroniqueur

    Il n'y a pas de danger à proprement parler sur la route. Il y a juste l'application stricte d'un certain nombre de lois de la physique, teintées d'un peu de sociologie. Comme l'ont constaté certains spécialistes, vivre est dangereux pour la santé, alors...

  • Hervé

    Hervé, Reporter

    50 - 50 .... Depuis bien longtemps je ne double plus de files de véhicules en mettant les gaz... Cela ne m'a pas empêché de me faire piéger pas plus tard que la semaine passée et pourtant je me méfiais !!

  • Sandrine

    Sandrine, Journaliste

    La mauvaise anticipation ! Se dire que le mec va avancer et que l'on aura donc la place de passer, quand il pile au dernier moment. Et poum la voiture. Donc, même si les autres roulent comme des pieds et commettent des fautes, au final, quand on est par terre, on est bien avancé !

Plus d'humeurs

Commentaires

Le Modérateur

Soi même ou l’autre ?

21-11-2019 15:32 
cricridu34

C'est après la bêtise, la chose la mieux partagée. Souvent d'ailleurs, l'un ne va pas sans l'autre.

21-11-2019 15:48 
robert973

Je ne sais pas si je suis mon plus grand danger mais qu'est-ce que je fais attention à tout (je crois...) quand je roule !
Et puis, je ne fais pas confiance aux autres !
Il m'arrive tout de même parfois d'avoir des chaleurs !!!

21-11-2019 16:30 
Legwen 7O1

Le plus grand danger c’est celui qu’on ne vois pas : 😎😇
Sinon pour moi c’est les remontees d’hydrocarbure et les plaques de verglas.

21-11-2019 16:31 
Chorus

Quelques données officielles (sources "Assureurs") :
"Le taux d’accident de moto ayant pour origine une erreur humaine est de 87,5 %. Ceux, causés par un facteur externe tel que la mauvaise visibilité, l’état de la chaussée, etc. est de 7,7 % et les autres accidents dus à une panne technique ou une défaillance quelconque représentent les 4,8 % restants.

Pour les ¾ des accidents, la moto roulait à une vitesse moyenne de 50 km/h lors de la collision. Seulement, 5,5 % des accidents de moto peuvent être imputables à la vitesse : au moins à 100 km/h lorsque l’impact a eu lieu.

Dans 50 % des accidents entre motos et voitures, l’automobiliste est le responsable.

Le principal facteur pouvant conduire à un accident de moto reste sans doute la capacité du conducteur lui-même à man½uvrer sa machine. En effet, dans presque tous les cas, un accidenté de moto n’est propriétaire de sa machine que depuis deux ou trois mois, ou bien la moto a été empruntée."

21-11-2019 18:09 
cajo

On a pas les mêmes expériences et les mêmes pratiques.
Si tu sors de ton périph (tu sais, là où y'a pas de rond points gasoilés, de pelletées de gravillons, de verglas ...) et des "jeux" pas toujours fûtés qui consistent à se faufiler au mieux dans un trafic de plus en plus congestionné, tu vas en trouver des dangers sur la route, j'te'l'dis.au bord des larmes

clin d'oeil Cajo, qui prend d'l'âge mais qui ne fatigue pas trop ... ou alors après une dizaine d'heures de moto dans la journée, et à ce moment là alors je m'arrête, pô con, non ? tire la langue

21-11-2019 18:17 
Legwen 7O1

Et oui, il faut avoir fait le con avec sa moto pour bien la connaître ;)

21-11-2019 18:18 
D3n1s57

Je le répète (même pour les expérimentés) le plus grand danger c'est de croire qu'il n'y en a pas.

21-11-2019 18:37 
thom

"l’essentiel des accidents impliquant les motards est du fait d’autrui"

Faut ajouter "impliquant un motard et un autre véhicule".

Ca ne prend pas en compte le motard qui se viande tout seul.

22-11-2019 16:08 
big fish

Cher rédac chef " DAVID" quand tu auras l'expérience d'un vieux tu comprendra que ton jugement est bien a coté de la plaque !
a part ça, j'ai déjà été un danger pour moi comme pour les "autres", même avant de raccrocher les gants, il y a environ 3 mois. il m'arrivait de me dire " là j'ai fait le con", plusieurs fois d'ailleurs, du coup j'ai commencé a regarder le paysage avec plus d'attention, plusieurs mois avant de vendre ma dernière bécane "métropolitaine".
mais pitain que c'était bon d'enchainer les routes du haut var, des virolos de ouf !

22-11-2019 18:01 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous