english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Z'humeurs : le nouveau permis moto

Une meilleure formation ou un changement juste pour changer ?

La rédac vous donne son avis sur la réforme

Les Z'humeurs
  • Alexis

    Alexis, Journaliste

    La formation en elle-même ne va pas vraiment changer et les écoles qui formaient des candidats au permis plutôt que des conducteurs aptes continueront de le faire. Il va donc encore falloir faire attention au moment de choisir sa moto-école. Je crains surtout que l'introduction du "Code Moto" représente un frein chez les jeunes qui ne bénéficieront plus de la validité du code auto pour s'inscrire. On verra bien l'évolution du nombre d'inscrits ces prochaines années...

  • David

    David, Rédac'

    Je vais faire hurler tout le monde, mais la formation obligatoire actuelle n'est pas suffisante... Qui est vraiment apte après 20h de cours ? Une formation sérieuse devrait faire le double, avec une obligation pour les moto-écoles d'avoir 3 éleèves maximum en même temps par cours (et en région parisienne, c'est un peu n'importe quoi quand on voit des écoles avec 6 élèves en même temps) donc un apprentissage de moindre qualité. Mais le prix exploserait à une époque où il est politiquement correct de diminuer le prix au détriment d'une vraie préparation.

  • Grégoire

    Grégoire, Chroniqueur

    Ils peuvent "réformer" tout ce qu'ils veulent, le plus important dans l'équation reste le moniteur. J'ai eu la chance d'en avoir un très bon : pédagogue, patient, mais qui ne laissait rien passer. Le ministère peut gamberger, un(e) jeune permis(e) reste en vie grâce à ce que lui met dans la tête son "mono".

  • Hervé

    Hervé, Reporter

    Les technocrates ont encore frappé... tant que l'épreuve en situation sera toujours autant basée sur la forme on n'avancera pas. Permis de bachotage qui enverra sur les routes des néophytes futures proies des prédateurs.

  • Sandrine

    Sandrine, Journaliste

    C'est bien d'avoir un code spécifique moto parce que la conduite d'une moto et d'une auto est différente. Et allonger la durée de l'examen est plutôt une bonne chose également, tellement c'était une formalité avant. Reste la trajectoire de sécurité qui part d'un bon sentiment mais qu'il faudrait adapter.

Plus d'humeurs

Commentaires

pretexte

Entièrement d'accord avec Grégoire. Je me souviens encore de ses recommandations après 32 ans de permis.

27-02-2020 11:21 
lokri

je plussoie ! peux importe les grandes idées des gens du gouvernement le moniteur est ton seul contact avec ces idées la suivant sur qui tu tombe sa peux tout changer a ta manière de rouler

moniteur que je remercie car les conseils donner mon sauver la vie a plus d'une reprise

27-02-2020 11:27 
Picabia

Avec le précédent permis on avait (une fausse) impression que le permis était acquis après le plateau et que la circulation était une formalité.
Je suis en phase avec David car ensuite on lâchait des jeunes sans vraiment d'expérience routière à moto, bien loin de l'espace sécurisé du plateau qui n'apprend que la maîtrise de son véhicule.
Je suis pour un renforcement de la conduite sur route
Je suis plus contre ce code moto qui va encore être compris comme une brimade pour un jeune qui aura eu le permis auto avant dans les 5 ans, obligé de le repasser et payer encore, il y avait les fiches à ce moment il suffisait d'être plus regardant sur les connaissances.
La formation de 7 heures pour un permis B afin de conduire une 125 me fait bondir, je n’appelle pas ça de la formation.
Je me suis pas penché sur le nouveau permis moto mais il me paraîtrait aussi normal que les prétendants au permis 125 venant de la voiture passent aussi le code moto.
Je pense au fond de moi même qu'avec cette réforme, on veut retarder l'accès à la moto aux plus jeunes mais que l'on ne veut pas l'avouer

27-02-2020 13:03 
pretexte

La route n'était qu'une formalité car quasiment tout les candidats au permis moto avait déjà le permis voiture et l'expérience de la route (avec l’inconscience de la jeunesse...).
Après où je suis en désaccord c'est de refaire passer des tests pour passer de A2 à A après 2 ans de conduite. Les acquis sont déjà fait à moins que tu roules pas pendant ces 2 ans en attendant le sésame!
Que dire d'un accès restreint aux gros cubes quand avec son permis voiture tout neuf on peut conduire dès le lendemain une porche, une Ferrari sans aucune restriction de chevaux...
Je suppose qu'il y aurait encore à dire!

27-02-2020 13:10 
AnKoR

Je rejoins les remarques de Picabia et le point de vue de chaque chroniqueur se tient. Il s'agit encore de trouver un bon compromis.

Cela dépend du conducteur, de son expérience sur route, de la moto qu'il conduit, etc.
Ma première voiture n'avait pas la tenue de route ou les freins de celle du permis, j'ai appris la différence de moi-même sous la première pluie.
Le permis est difficile et on se concentre dessus pour l'avoir, au détriment de la suite, normal.
Je salue le passage A2->A, injuste dans certains cas mais salvateurs pour la majorité. On devait aller plus loin dans cette formation continue en allégeant l'entrée au profit d'un suivi pour récupérer tes points au fur et à mesure par exemple.

1x7h c'est de la rigolade mais pas 3x7h sur 3ans qui seront plus utiles que les 30-35ème heures pour être parfait et avoir son permis.
En outre, on devrait pouvoir participer à un stage plus long à la place. Les organismes de formation post-permis sont d'un autre niveau et tu redeviens humble très vite.

Je suis étonné que, à part la Mutuelle des Motards aux jeunes permis, les assureurs ne proposent pas une telle solution donnant-donnant à leur client : aide valable 1 fois tous les 5ans ?
Ou devoir partir à une des journées organisées sur le thème de la sécurité.
Idem pour l'équipement : un montant remboursé ou déduit de la franchise pour l'achat de chaque élément homologué A ou plus, inviterait à en profiter et on a plus de chance de le porter quand on l'a à disposition.
C'est sûr que c'est plus difficile à mettre en place que de jouer avec des chiffres et quand on voit que les assureurs se fichent des km annuels, te bloquent l'accès à certaines motos... faut espérer.

27-02-2020 15:28 
Picabia

J'ai vu des A2 prétendants au permis A incapable de refaire un plateau.
D'accord aussi pour les stages qui devraient être généralisés.
D'accord aussi pour réduire l'accès aux voitures puissantes les permis B nouvellement acquis, question d'équité devant la loi.
Attendez vous motards à ce que des contrôles bruit se fassent aussi plus stricts comme en Allemagne. Expérience vécue cet été par des "collègues" motards.
Les motos embarrassent les pouvoirs publics et chaque excès les renforcent dans l'idée qu'il faut y mettre un frein.

27-02-2020 18:28 
VincFR75

Citation
Picabia
J'ai vu des A2 prétendants au permis A incapable de refaire un plateau.

Ça ne me choque pas. Faire le mariol a très basse vitesse entre des plots sans poser le pied par terre, quel intérêt ?

Vu ton age j'imagine que ton permis ne date pas d'hier.
Vu ta moto j'imagine que ça fait un moment que tu n'es pas monté sur un roadster et tu ne t'amuse pas tout les jours a man½uvrer sans les pieds au sol.

Je met une petite pièce qu'il te faudrait aussi un temps d'adaptation pour réussir a faire le lent.

V.

28-02-2020 09:48 
pretexte

Le plateau lent sans poser le pied! Ca sert à quoi? qui se fait chier à faire ça dans la circulation? Ah peut être pour les petites tailles qui montent sur des gros trails.

28-02-2020 09:57 
Picabia

Tout simplement pour se montrer à soi même que l'on peut le faire, le challenge ce n'est pas de se contenter de le faire qu'avec une moto école.
Les gendarmes s’entraînent bien à faire ce genre d'exercice, ils ne sont pas débiles. C'est tout simplement la maîtrise de son véhicule.
Quant au petit coté méprisant du genre tu es trop vieux ou depuis quand tu n'es pas monté sur un roadster.
Mon âge ne m'interdit pas de pratiquer le trial, de rouler en roadster régulièrement. Mon dernier fils a 18 ans, je vis avec mon temps.
Il est bon de temps en temps de se remettre en question

28-02-2020 13:13 
tom42

Je suis d'accord avec certains commentaires.
Je ne vois pas l’intérêt du plateau lent chronométré (5kmh) sans pied à terre, cette situation ne se reproduit jamais dans la « vrai vie ».
Cette épreuve est de plus tellement « difficile » que la plupart des autoécoles vont rogner du temps de circu pour faire plus de plateau lent.
L’arrêt d’urgence en ligne droite avec ABS est une blague aussi, et la poussette…
Le plateau devrait être focalisé sur la partie rapide avec plus d’épreuves, doubles évitements, freinage en virage …
Si ça tenait qu’à moi, je rajouterais même une petite sortie tout terrain. C’est, je trouve, hyper formateur en termes de maniement et de comportement de la moto dans de mauvaise conditions d’adhérence (mais là je rêve je sais).
Et enfin, la plus grosse blague reste la passerelle a2 vers A.

28-02-2020 14:09 
VincFR75

Citation
Picabia
Tout simplement pour se montrer à soi même que l'on peut le faire, le challenge ce n'est pas de se contenter de le faire qu'avec une moto école.
Les gendarmes s’entraînent bien à faire ce genre d'exercice, ils ne sont pas débiles. C'est tout simplement la maîtrise de son véhicule.
Quant au petit coté méprisant du genre tu es trop vieux ou depuis quand tu n'es pas monté sur un roadster.
Mon âge ne m'interdit pas de pratiquer le trial, de rouler en roadster régulièrement. Mon dernier fils a 18 ans, je vis avec mon temps.
Il est bon de temps en temps de se remettre en question

Désolé que tu es mal pris ma remarque sur ton age. Elle n'était pas écrite pour te mépriser mais pour mettre en avant que malgré ton expérience je suis prêt a parier que toi aussi tu aurais du mal a faire le parcours lent si on te le demandait.

28-02-2020 14:14 
L'iguane

Citation
pretexte
Ah peut être pour les petites tailles qui montent sur des gros trails.

Je fais partie des razmokets qui roulent en trail, et au contraire je sors les pieds plus souvent qu'avec mes précédentes motos, tout simplement parce que vu la hauteur, si elle commence à partir, le temps que je sorte le pied, il sera trop tard.

28-02-2020 14:40 
fift

Citation
tom42
Je suis d'accord avec certains commentaires.
Je ne vois pas l’intérêt du plateau lent chronométré (5kmh) sans pied à terre, cette situation ne se reproduit jamais dans la « vrai vie ».
(...)
Si ça tenait qu’à moi, je rajouterais même une petite sortie tout terrain. C’est, je trouve, hyper formateur en termes de maniement et de comportement de la moto

C'est sûr que la sortie tout terrain avec un roadster se présente vachement plus souvent que la maniabilité à basse vitesse pipeau.

L'intérêt du plateau lent est exactement là : former à la maniabilité. Une des formations les plus reconnues (l'AFDM) faisait conduire (je ne sais pas si c'est toujours le cas) en position amazone.

Il ne faut pas oublier aussi que, plus on pense savoir maîtriser son véhicule, plus on va en chercher les limites ... et plus l'accident, quand il arrive, est grave.
Je préférerais qu'on enseigne à savoir comment éviter de se retrouver dans une situation d'urgence.

28-02-2020 14:52 
max098765

On peut former les candidats à manier correctement le véhicule, sans leur faire passer une épreuve inutilement difficile, stressante, qui ne correspond à aucune réalité, et qui bouffe l'essentiel des heures de formation au détriment d'apprentissages plus utiles (au hasard la conduite).

28-02-2020 15:07 
tom42

"C'est sûr que la sortie tout terrain avec un roadster se présente vachement plus souvent que la maniabilité à basse vitesse."
Il n’étais pas question d'une sortie tout terrain avec un roaster , mais plutôt d’apprendre à rouler dans de mauvaise condition d’adhérence, de bien gérer les freins ,les gazs .(enfin ça reste une utopie , je sais)

par contre ,je persiste former à la maniabilité oui, rester 20 secondes quasi à l’arrêt sans poser les pieds je ne vois pas l’intérêt à part écumer 50% des candidats.

28-02-2020 15:30 
fift

A ceci près que pour passer correctement la conduite, il faut arriver à manier le véhicule. Et que, quoiqu'on en dise, la maîtrise à allure lente reste encore le meilleur moyen de l'apprendre.

Quand on veut améliorer son équilibre à vélo, on s'entraîne à rester à l'arrêt le plus longtemps possible sans mettre pied à terre. C'est similaire pour l'épreuve lente.

Ceci dit, je vous rejoins totalement sur le fait qu'il faudrait passer plus d'heures en circulation.
Mais s'il y a une épreuve à supprimer, à mon avis, c'est le slalom rapide ...

28-02-2020 15:31 
pretexte

"A ceci près que pour passer correctement la conduite, il faut arriver à manier le véhicule. Et que, quoiqu'on en dise, la maîtrise à allure lente reste encore le meilleur moyen de l'apprendre.
Mais s'il y a une épreuve à supprimer, à mon avis, c'est le slalom rapide ."

C'est vrai qu'on est plus souvent à 5km/h à se dire "merde pas les pieds à terre" qu'a vitesse rapide à éviter les dangers de la route (tous confondus).
Mais bon ...

28-02-2020 16:26 
Picabia

C'est bien ce que je disais, que l'épreuve de circulation est trop courte quelques soient les causes.
Avec l'ABS de série, la phase freinage est obsolète mais il reste une quantité de motos sans ABS sur le marché.
Qui n'est jamais ou failli tomber à l'arrêt?
VinVF75 : je le refais de temps en temps pour voir (le lent) et je confesse il m'arrive de me planter.Le trial ça aide, l'âge pas toujours.
Le parcours sera plus long et plus stressant, le lent est justement destiné à ce que le pilote surmonte son stress mais je l'avoue comme il est plus long ce sera plus compliqué.
Au final vous avez tous compris, c'est de limiter l'accès au permis A2

28-02-2020 16:46 
fift

Citation
pretexte

C'est vrai qu'on est plus souvent à 5km/h à se dire "merde pas les pieds à terre" qu'a vitesse rapide à éviter les dangers de la route (tous confondus).
Mais bon ...

Encore une fois, l’objectif du plateau n’est pas de reproduire les conditions réelles de conduite, mais d’apprendre à gérer l’équilibre et de « sentir » son véhicule.

L’argument de la représentativité ne tient pas plus d’ailleurs sur la partie rapide: faire du slalom à 40 ou 50 à l’heure en circulation n’est pas vraiment plus courant que rouler à 5 km/h ...

28-02-2020 17:45 
TinMar

En ce qui concerne la passerelle A2 -> A je trouve qu'il serait plus juste de proposer un nombre de kilomètres parcourus par le motard pour obtenir son full (ex: 20 000kms). Il suffirait simplement de passer faire un relevé de compteur dans un garage agrée comme pour les assurances au kilomètre. Nombreux sont les motards qui passent le A2 et patientent pendant 2 ans avant de pouvoir rouler en full directement. Je trouve que c'est injuste et plutôt dangereux.
La passerelle n'est qu'une pompe à fric de plus finalement...

Pour le reste je suis assez d'accord avec ce qui a été dit par les chroniqueurs.

V

28-02-2020 18:30 
WHITEGOLD

savent plus quoi inventer pour faire chier les candidats, pour neutralier les éventuelles vocations...

28-02-2020 20:43 
AnKoR

Le circuit lent sert beaucoup, surtout dans les bouchons en IDF ^^
Ne pas poser le pied par terre n'est pas rédhibitoire mais en interfile faut trouver où le mettre ! donc avoir la possibilité de ne pas le mettre.
Idem pour la poussette, c'est tout con mais tu vois que certains ne savent pas par quels points attraper leur moto quand cela arrive. Des points gagnés rapidement et vérif simple : gagnant-gagnant.
N.B.: Relever la moto, tu l'apprends forcément pendant tes heures de cours tire la langue

Le fait d'enchainer le lent et le rapide apporte aussi une partie impro qui n'existait pas avant.
=> je pense que ce nouveau permis n'est pas parfait et pas assez ouvert aux formations annexes. Mais c'est une avancée dans le bon sens !

L'expérience des premiers 10-20 000km est la plus importante et la plus dangereuse. Les km d'un assuré sont durs à contrôler d'où une limite de temps uniquement mais sans alternative possible ce qui n'invite pas à se former mais juste à attendre. Tu n'aies pas évaluer au passage A2->A, vrai ?
Le permis A2, notamment pour une question de coût, ne fournit qu'une initiation comme le permis B.

=> Les vrais soucis sont désormais, selon moi, un 50cc sans code et un 125cc sans examen.

Une loi s'applique à tous et ne peut inclure le cas de chacun, les assurances devraient prendre le relai en proposant de vraies offres sur l'équipement et la formation. Cette absence m'interroge sur l'efficacité observée dans leurs stats... question de rentabilité qu'une loi ferait sauter ;)

02-03-2020 10:57 
Dblz

Wahou, chuis un peu effaré par ces appels au nivelage par le bas.

Qui peut le plus peut le moins.

Je plussoie la sélection d'une vraie moto école, problème déjà d'actualité il y a 20 ans. Si ya plus de 2 ou 3 mecs par moniteur au plateau ou sur route, va voir ailleurs. Tu joues ta vie.

02-03-2020 14:53 
Peterpan

Par contre un code spécifique à la moto ??..je comprends pas trop !.. a part faire racker les gens qui devront s inscrire 2 fois au code pour passer permis voiture et moto !!

Le code est général et s applique à tous les usagers de la route !!

!!!..après qu il existe des situations routières spécifiques aux motos , voitures , poids lourd etc je peux le concevoir mais les questions à l oral lors du plateau me semblait suffisantes !!!

...donc c est bien ce que je pensais : les lignes blanches , c uniquement pour les voitures !!clin d'oeilclin d'oeil

02-03-2020 16:41 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous