Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Z'humeurs : Pourquoi la moto ?

Qu'est-ce qui vous pousse à rouler ?

La rédaction vous donne son avis sur la question

Les Z'humeurs
  • Alexandre

    Alexandre, Journaliste

    Pour prendre la route autrement, pour qu'un virage ne soit pas simplement qu'un volant tourné, un tracé suivi par un correcteur de trajectoire et pour se sentir un peu privilégié par la décharge d'adrénaline que donne un trajet sur une route de montagne, ou les S et les lacets ont une tout autre saveur qu'une banale suite de courbes affichée par un GPS.

  • Grégoire

    Grégoire, Chroniqueur

    Parce qu'à Paris, c'est moto ou métro -le parisien est têtu : après 60 ans d'embouteillages, il persiste à prendre sa caisse. En fait, j'ai suivi le mouvement : j'ai fini par avoir un 50cm3 quand les potes roulaient en 125, une 125 quand ils roulaient en 600, une 600 quand ils avaient tous des 1000 et un scooter quand ils ont tous eu des gamins.

  • Hervé

    Hervé, Reporter

    Parce qu'il faut bien avoir cette dose de "rebelle" dans la vie. De plus c'est une thérapie afin de garder une certaine jeunesse, car, contrairement au bridge on échange plus souvent sur les coups passés que sur les coups à venir !

  • Jean-François

    Jean-François, Doc' Méca

    Pour la passion, pour les sensations uniques, pour le plaisir, pour la technique, le design, bref par amour.

  • Philippe

    Philippe, Journaliste

    Parce que c'est la liberté, un mode de vie et la plus belle façon de voyager. Et que depuis l'âge de 17 ans, à part pendant quelques petites années de thésard sans le sou, j'en ai toujours eu une (au moins !) pour accompagner mon quotidien.

Plus d'humeurs