Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Z'humeurs : les rallyes raids

L'aventure est-elle toujours là ?

La rédaction vous livre son avis sur la discipline

Les Z'humeurs
  • Alexis

    Alexis, Journaliste

    On entend beaucoup de reproches sur les rallyes et le Dakar en particulier, notamment sur la professionnalisation à haut niveau. Désolé les gars, mais c'est comme ça partout, surtout pour une épreuve qui est le porte étendard de la discipline. Regardez les GP, c'est pareil. Et on peut dire ce qu'on veut, mais ceux qui participent ne déméritent pas vis à vis de ceux qui le faisaient il y a 20 ans, je pense même que malgré les technologies les épreuves sont plus dures.

  • David

    David, Rédac'

    Les malles devenues Original by Motul reviennent aux origines du Dakar, avec le minimum et sans l'assistance. Que ce soit Frédéric Barlerin ou Romain Leloup que l'on a rencontré; ils ont emprunté de l'argent à la banque et la famille pour réaliser leur rêve. A la dure.

  • Grégoire

    Grégoire, Chroniqueur

    Le vrai rallye, c'est le rallye des Scrogneugneu. Pourquoi partir loin quand l'aventure est à sa porte ?

  • Hervé

    Hervé, Reporter

    Envoyez la monnaie ! Si l'Africa Race a encore un peu de crédit à mes yeux, le soi disant "dakar" (les minuscules s'imposent) n'est qu'un étalage de soi disant technologie absolument sans aucun intérêt. A part une poignée d'usines, il n'y a que peu de crédit pour la fange qui paye. Ah le bon temps de Sabine où il fallait que 30% du plateau casse avant la quatrième étape car après il n'avait pas prévu à bouffer pour tout le monde et où un privé pouvait se permettre d'aller chercher une place dans les dix !

  • Sandrine

    Sandrine, Journaliste

    J'adore le Dakar ! C'est malgré tout encore l'image du rallye-raid, même s'il y a désormais plein de rallyes raids. Les images me font rêver ! Mais depuis qu'il est parti en Amérique du sud, entre le décalage horaire et le peu d'images à la télé, on ne peut plus le vivre de la même manière. Les puristes diront que le vrai Dakar est en Afrique et que Dakar n'est pas en Amérique du Sud. Mais encore une fois, c'est de l'aventure, des motards, des paysages splendides. Ce que j'aime encore plus c'est quand cela traverse plusieurs pays et quand il n'est plus que dans un seul pays, cela réduit le rêve.

Plus d'humeurs

Commentaires

freedom ciao tutti

cette année le Dakar, en raison de problèmes avec certains pays, n'est pas original au niveau des paysages traversés, des dunes et des dunes. il doivent revoir leur copie, effectivement les images ne sont plus aussi intéressantes qu'il y a quelques années, les "poireaux" sont invisibles, pourtant c'est la majorité du plateau.Par exemple le pilote italien paraplégique est passé incognito sur les télé.
les autres rallyes en France ou à l'étranger sont encore moins bien lotis. Comme tous les sports mécaniques, la France a un glorieux passé dans le monde de la mécanique et de la compétition. Mais aujourd'hui a part ces millionnaires qui tapent, quand ils en ont envie, dans un ballon rond, ou bien se blessent sur un terrain de tennis, rien n'a de valeur pour l'audimat. nos voisins, avec toute les critiques que l'ont pourrait exprimer sur leur politique, ont depuis longtemps compris que la compétition mécaniques favorisent la créativité, l'ambition, l'investissement, l'originalité.
Aucun groupe automobile n'a investit dans Voxan, parce que la France n'est pas porteuse des ses valeurs.

17-01-2019 11:45 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous