Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Z'humeurs : Royal Enfield

Que représente cette marque à vos yeux ?

La Rédaction vous donne son avis sur la question

Les Z'humeurs
  • Alexis

    Alexis, Journaliste

    Du basique. Pas de chichi sur le look, les technologies ou les performances, Royal Enfield ce sont des machines simples et attachantes bien qu'un peu chères pour ce qu'elles sont. Je ne serais pas non plus contre un peu plus de modernité.

  • David

    David, Rédac'

    Ma première Bullet se démarrait au kick et avait déjà eu une longue vie, en Inde. J'ai des mauvais retours de kick en tête, quand elle voulait bien démarrer. Cela laisse des traces. Royal Enfield du coup, c'est un mélange d'artillerie qui fait mal et d'histoire britannique, pour ce mélange qui transforme certains journalistes habituellement très critiques en amoureux transis qui n'ont plus ni logique, ni oreille pour en parler.

  • Grégoire

    Grégoire, Chroniqueur

    Royal Enfield est une sorte d'anti-MV Agusta. S'ils modernisent doucement leur production, ils restent proche d'un passé qui a sa place sur la route. Contrairement à Harley qui fait du faux vieux pour faire croire qu'on est toujours dans les années 60, Enfield fait du vrai vieux. Je respecte la démarche.

  • Hervé

    Hervé, Reporter

    La moto à l'ancienne, le concept ultime, c'est le passé qui ressurgit au détour du virage. Enfield, ne serait ce que le nom, c'est Royal !!

  • Jean-François

    Jean-François, Doc' Méca

    L'Angleterre des colonies, mais ça n'est pas forcément très glorieux. Gandhi ! et plus près de nous l'incroyable essor de l'Inde puisqu'il se dit que Royal Enfield va racheter Ducati. Qui aurait imaginé ça 15 ans en arrière ?

  • Philippe

    Philippe, Journaliste

    J'en ai une, une Bullet Standard, donc c'est difficile d'en parler. Parce que ça n'avance pas et c'est bourré de défauts et pourtant je l'adore, parce qu'avec elle on se traîne sans être frustré de se traîner. Ça a du charme, ça ne consomme rien et c'est plus fiable que les gens ne le pensent. C'est dire si j'ai hâte d'essayer les nouvelles Continental GT 650. Et puis, factuellement, c'est la plus belle réussite industrielle du monde moto sur la dernière décennie. Eux n'ont pas cherché à rattraper la mode, c'est la mode qui les a rattrapés.

Plus d'humeurs