english

Histoire de motarde

Première sortie avec la 125

Vie de motard(e)s - témoignage... et APPEL DE PHARE...

Des souvenirs d'il y a longtemps, longtemps...... (1 an et demi en fait)

Une 125 Twin Honda d'il y a 25 ans, moto de ma fille avec permis mais qui s'en sert peu. Deux enfants qui m'interdisent de la prendre tant que je n'ai pas fait la prise en mains ou pris quelques cours pour mon permis.

- Dis, ma fille, maintenant, tu me prêteras ta moto pour que je puisse m'entraîner ?
- Ca va pas, non ? Une moto, ça s'prête pas. Glups ! Je ne m'y attendais pas, elle qui me squatte ma voiture systématiquement (((:
- Oui mais tu ne t'en sers pas, elle dort au garage, pi, moi, j'aimerais bien...
Maaah ! Ca va pas arranger nos relations pas toujours très cool, comme ils disent.
- Didon, quand tu me fauches ma voiture, qu'est-ce que je dis ?
Pi, ta moto, c'est quand même bien grâce à nous que tu l'as, alors, quand même, t'exagères ! Mon mono et ton frère ont dit que ce serait bien que je m'entraîne...
- Ouais, mais ça s'prête pas. Pi tu t'sens prête ? Et tu sauras pas, tu sais, elle est vieille, elle démarre mal, ya plein de trucs à refaire. Tiens, à ce propos...

Bien quinze jours assez tendus plus tard, quelques transactions passées
-ruineuse, cette location pour deux mois !
-, j'ai les clés en main. On ne peut pas dire que ma fille ait l'air ravi, mébon, j'ai gagné, j'essayerai de trouver un moyen de la rendre de bonne humeur plus tard.
- Bon, j'suis à la bourre là, pour la démarrer, tu fais ci et ça, le U un peu vieux, ci et ça. 'Gaffe à ci et ça.
Comme si j'avais tout compris, tout retenu d'un coup !

Je préfère faire mes premiers essais toute seule. Aïe, le retour de kick, qu'est-ce qu'elle m'a dit ? M'en souviens plus. Evidemment noyée. Bon, la descente, j'aime déjà pas en voiture mais il faut que j'y arrive. Premier essai, raté, évidemment. 'tain ! Faut la remonter maintenant, j'avais pas pensé à ça ! Et re. Bon, cette fois-ci, tu t'appliques, hein, tu vas pas remettre ça !
Maah ! Et après, on fait quoi ? Ben, roule pardi ! Argggh ! Naaaan ! Me sens pas d'aller sur la route toute seule là sans Samu prêt, plein de monde autour, mébon, finalement j'préfère tester seule, le ridicule peut tuer parfois.

Je sors de la résidence, naaaaan, pas le feu et la route là-bas, ça va pas, pas déjà. Première à gauche, j'entre dans la deuxième résidence et tourne, tourne. Je culpabilise un peu de les gêner mais c'est pas d'ma faute, je suis sur la moto et la route là-bas mais j'ai pas envie de faire demi tour et la ramener.... C'est bon, j'le sens maintenant, on y va !

Direction, une copine, sur la même route, oh, au moins à 3 km. Ca sera bien pour ma première sortie. Je me sens bien toute petite sur ce petit machin au milieu des voitures. L'avant est tout plat, j'ai l'impression que je vais passer par dessus.
Ca y est, le tour du monde terminé, suis arrivée à bon port. Et le U. Qu'est-ce qu'elle m'a dit pour le U ? Je ne me souviens encore pas et je ne suis pas débrouillarde pour deux sous. Tiens, encore à l'envers, suis vraiment trop nulle :)))
Nanan, pas un café, merci, j'tremble assez comme ça ! Allez, je repars.
Et *erde, elle repart pas. Un motard sort de la boulangerie, mais j'ose pas lui demander. J'ai un peu la honte et je ne sais pas si c'est vrai, cette histoire de solidarité motarde.
-Allo, fiston ? Je te dérange ?
- Ben, en fait je dormais.
(Aïe, ça commence mal mais bon, un dimanche à 5h, qu'est-ce qu'il fout à dormir, hein ? Tant pis !)
- Pardon mais je suis coincée. Trotinnette veut pas repartir, j'y arrive pas.
- T'as vérifié etc ? ....
Ben t'y vas à la poussette comme on t'a expliqué.
- Fiston, me fais pas ça ! Ya pas de côte là. J'l'ai fait pour partir mais là, j'pourrai pas ! Sais pas faire ! Tu pourrais pas venir ?
- Ecoute, c'est pas dur, tu cours à côté puis quand tu sens que c'est bon, tu sautes dessus.
- Fistooooooooooon ! T'as pas l'droit. Tu m'vois faire ça ?
(j'me voyais tout à fait comme dans les dessins animés, arriver carrément de l'autre côté ou rater l'atterrissage)
- Didon, tu l'as voulue, tu t'débrouilles, puis je dormais. Je vais quand même pas venir à chaque fois que t'as un p'tit problème...
- Fistoooooooooon !
- OK, t'es où ?

-Ben, m'man, t'as des problèmes ? T'as voulu jouer à la grande ? Regarde, tu fais comme ça
Et le voilà qui court et qui saute.
-Allez, à toi, faut qu't'apprennes
-Euh.... ben.... euh... non, j'ai un jeans un peu trop serré, là, j'pourrai pas sauter comme ça, mais une autre fois, p'tèt !
- Allez, on rentre ensemble ?
- Avec plaisir, fiston...

V My Dreamy

Vous avez aussi une aventure à raconter ? Ecrivez la moi et je la publierai :-)

ByMyCar