english

Histoire de motarde

Quelques tours de roues avec un pro en 125

Vie de motard(e)s - témoignage... et APPEL DE PHARE...

La p'tite balade de l'après-midi se met en place : d'abord passer au plateau pour montrer quelques trucs à un copain, puis rejoindre Glen et son amie à Vailhauquès et rouler un peu avec eux. Nous partons fiston en Div, le copain passager, belle-fille en CB 34 ch, ma fille passagère du ZZR. Elle vient de passer presque un an à conduire les mob d'Indonésie en short et tongs, en roulant à gauche, donc petit temps d'adaptation ! Pfffft ! Elle préfèrera rouler sur le CB 500.

On installe gants, pulls, ce que l'on peut pour faire travailler le normal au copain qui a fait des progrès fous en un jour (encore un qui a un moniteur qui ne lui apprend rien...), ce qui permet au reste de la troupe d'arriver : TDM sans passagère -il va pouvoir s'amuser !-, la jeune en CB500 et LCF. Le frère et la soeur s'amusent un peu à faire n'importe quoi sur la moto, fiston fauche déjà ZZR -c'est vrai que ton amorto est mort de chez mort !- et nous voilà partis, fiston me fait mener. Zut ! Moi qui pensais pouvoir suivre :-( Je règle l'allure pour garder ma belle fille newbie dans les rétros, c'est assez fatiguant de compter toutes ces motos à chaque sortie de virage ! Stop, je demande si l'allure va, fiston me dit que je pourrais aller plus vite. - Oui, mais elle ne suit pas. - Mais si, tu peux aller plus vite. Soit, j'accélère mais non, c'est trop. Le groupe se scinde. Par contre, j'ai dans mes roues le CB 500 qui a fait d'immenses progrès et tient bien maintenant alors qu'on l'attendait vraiment il y a encore 6 mois. C'est chouette de voir ça ! Fiston passe devant et je suis tout de suite, bien suivie encore par CB500. D'accord, lui, il cause en même temps, nous on arrache un peu mais on tient ! Pause à Aniane où arrive belle fille dégoûtée de ne pouvoir suivre. Ben, elle est toute newbie et est très peu sortie, ça viendra ! Le grand tour prévu se raccourcit très nettement pour retrouver Glen : copain de course de fiston, il fait de la compèt depuis 10 ans, on sent déjà que l'on va se faire "enrhumer" grave !!! Un 2 temps, oui, mais en panne, il roule souvent sur un seul cylindre, ne peut pas aller vite, prévoit de rentrer presque au plus court car vraiment, non, sa moto de 22 ans ne pourra pas tenir.

Nous voilà partis. Euh.... Elle marche pas sa moto ? Ben, heureusement !!! Ligne droite, le TDM le largue un peu mais, pffffft, premier virage, rien vu venir, le 125 tout pourri, tout vieux, tout rikiki lui est passé devant et facile !!! Derrière, je suis croulée de rire et double le CB500 pour pouvoir rester aux premières loges ! - T'avais pas dit que tu ne pouvais pas aller vite ? - Je peux pas ralentir ! Si je descends dans les tours, elle marche plus.

Saint Martin de Londres, on doit prendre la traverse pour Saint Mathieu de Tréviers, maaaaah, déposés sur place au croisement !!! Nonnon, je vais tenir, j'enquille, bien décidée à rouler et à faire rouler ZZR ! Départ gravilloneux, je me laisse un peu distancer mais non de non, je vais tenir. Ben, j'ai pas eu le temps de me poser de questions métaphysiques sur ma conduite, si mon amorto machin, si je tenais ou pas, si j'avais des problèmes à droite, non, il suffisait de le regarder lui devant prendre les virages on ne sait comment, poignée à fond tout le temps sur sa petite moto sans amorto et nous, avec TDM, à arracher tout ce qu'on savait. Ben, d'enfer, ce passage ! Retrouvé ma moto des grands jours, bien hurlé, bien passé, tout bien ! J'ai quand même fini par les perdre mais pas de beaucoup. Plus personne dans les rétros, les commentaires fusent à la pause, les éclats de rire devant ce petit bout de machin et les caisses qu'il nous avait mises ! Mais on en redemande, bien décidés cette fois-ci à être dans les roues dès la seconde de démarrage histoire de ne pas le voir filer ! LCF part aussi tout de suite pour faire des photos. Ligne droite -pas drôle-, il se met en limande, je fais signe à LCF de passer pour les photos mais il croit que je l'engueule encore de m'avoir serrée de trop près. Meunon, je ne râle pas tout le temps ! Quelques virages plus loin -mais comment il fait pour passer comme ça ? !!!- nouvelle petite pause et changement de direction. On repart à bonne vitesse dès que ça tourne un peu mais il s'aperçoit qu'il n'a plus d'essence. Ils repartent, nous posons, ma fille étalée de tout son long. Quelques brins de thym au milieu des cailloux. Un automobiliste s'arrête pour nous demander si tout va bien et nous explique qu'il s'est inquiété de voir quelqu'un couché. Merci de votre geste, c'était un motard en fait. Fiston en profite pour faire quelques tours seul ou avec passagère sur ZZR - 4 cylindres, sans freins et sans amorto!- et c'est vrai qu'il a une autre allure dessus que droit comme un I sur la Div !

Retour sur Montpellier, menés par ce p'tit bout de 125 au bruit infernal. Vi, mais lui, il sait prendre les ronds-points !!! Maaaah, les déposes à chaque fois ! Heureusement que je peux remettre du gaz en sortant pour le rattraper ! Mouais.... Perdu de vue quand même bien avant d'arriver sur Montpellier.

Vous avez déjà vu 8 personnes croulées de rire et le sourire à éclater sur un parking ? !!!

-- V My Dreamy

Vous avez aussi une aventure à raconter ? Ecrivez la moi et je la publierai :-)

MotoblouzMotoblouzMotoblouz