english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Le permis moto

Cours n°9 : Un cap est passé !

Samedi après-midi, 16h30 !

Permis moto : cours n°94 filles, un garçon... Combien de possibilités ? Ce nouveau cours commence avec le plein de demoiselles sur le circuit rapide pour un échauffement obligatoire : prendre en main la moto, se refamiliariser avec, enchainer le circuit sans exercice précis, mais juste faire des aller-retour. Et au bout d'une dizaine de minutes le cours commence réellement avec l'exercice du rétrogradage.

Le cours vu par Sandrine
Je ne suis plus traumatisée à l'idée de faire mes demi-tours
A suivre...

Les premiers commentaires saluent son premier passage surveillé : "Pas assez de frein avant, pas assez de frein moteur : tu ne dois pas laisser ta main sur l'embrayage, mais relacher entre chaque passage de vitesse."

Vincent pousse les élèves : "Allez, on tire la première au moins jusqu'au premier plot..."

Permis moto : cours n°9Au troisième tour, Sandrine réalise un 20"90''' : son meilleur temps jamais réalisé ! Vincent salue le temps réalisé mais reprend surtout la manière dont il a été réalisé : "C'est un rétrogradage que tu dois faire, pas un freinage d'urgence. Tu es arrivé tellement vite que tu étais un peu en mode panique et c'était limite au niveau sécurité".

Au tour suivant, Sandrine s'applique mais ne réalise qu'un 21"5'''. Vincent préfère : "Le temps est moins bien par contre le parcours est bien réalisé et sans danger : c'est mieux".

Permis moto : cours n°9Les passages suivants se font régulièrement à 21", soit une seconde de mieux/moins que le temps maximal autorisé lors de l'examen (22"). Vincent ne dit plus rien : "C'est propre et bien placé."

Les autres élèves tournent bien également. L'une des autres élèves réalisera même un 19"22''' !

Ce sera le moment pour que l'une des élèves craque. Inscrite depuis plusieurs mois, cela fait trois semaines qu'elle met les bouchées doubles en prenant plusieurs cours par semaine, en prévision de son examen qu'elle passe le lundi suivant. Elle cumule beaucoup d'heures et malgré cela n'est pas prête et sature d'avoir pris autant d'heures. Elle quitte donc le cours, fatiguée, démoralisée et sans le courage de finir ce cours de peur de faire une faute sous la fatigue et le stress.

Le cours vu par Sandrine
J'ai un nouveau déclic (attendez cela n'est pas le dernier !) : il faut effectivement prendre les virages par l'extérieur pour que cela fonctionne
A suivre...

Une autre élève craque également. Elle s'est inscrite en début d'année 2003, et pour de multiples raisons, a pris des cours puis arrété un peu, puis repris. Elle cumule beaucoup d'heures mais n'a pas encore le niveau pour passer à l'exercice de l'évitement et à fortiori est loin du plateau. Vincent va donc passer du temps de pédagogie entre consolation et motivation.

Le cours continue donc à quatre sur le rapide.

Avec une élève de moins, le rythme s'accélère entre les passages, avec moins de temps d'attente... et Sandrine apprécie. Elle améliore ses passages au niveau rythme, technique au niveau du slalom, mais aussi vitesse en bout de piste pour tourner autour du plot final et revenir. Elle vient clairement de passer un cap. Elle n'est plus en train d'essayer de suivre le rythme de la moto, mais au contraire, c'est elle qui mène la danse et impose son rythme à la mécanique.

Après une heure de rapide, le cours continue sur le lent.

Permis moto : cours n°9Alors que d'habitude, tout passe facilement, elle heurte les plots et a du mal. Le contraste est saisissant entre l'aisance du rapide et les difficultés au lent. D'autant plus étonnant que le lent est en général réalisé sans difficulté.

Vincent confirme que souvent, un élève qui marche bien sur le rapide sera moins bon sur le lent et vice versa, selon les cours. La technique et le rythme étant différents, on réussit toujours l'un ou l'autre mieux.

Permis moto : cours n°9
La chute

Il n'en reste pas moins que Sandrine ne pose pas correctement son regard. Vincent se poste donc à l'une des portes et force l'élève à regarder en avance, le plot suivant, même pratiquement deux portes en avance. Il rappelle l'importance de faire pencher la moto dans le virage avec le déhanchement de rééquilibrage nécessaire, afin que la moto tourne sans jamais être en butée.

Au troisième passage de ces rectifications, le regard se repose enfin correctement et le lent reprend son rythme, coulé, avec un bon positionnement et un enchaînement impeccable.

Sur le lent, encore plus que sur le rapide, le fait de ne plus être que 4 élèves améliore les passages sans aucun temps d'attente... sauf lors d'une erreur de l'un des élèves.

Pour les dix dernière minutes du cours, Vincent relance les élèves sur le circuit rapide.

Le cours vu par Sandrine
C'est génial, je m'éclate. J'ai envie de jouer ! Attention, Sandrine calme toi !
A suivre...

Sandrine a conservé la gnac du début de cours, et améliore encore son temps avec un 20"54'''. C'est encore mieux que son premier passage en temps mais surtout l'exercice est cette fois-ci presque parfait tant au niveau du slalom, que du virage de bout de piste, que du retour et du rétrogradage. Seule la prise d'élan pourrait être améliorée pour gagner encore un peu de temps. Les trois passages suivant seront réalisés en 20"60''', et confirmeront le niveau atteint... pour descendre même à 20"40''' lors du dernier passage.

Permis moto : cours n°9Le cours est terminé mais Sandrine a du mal à abandonner la moto. Il s'agit du dernier cours de la semaine, et tandis que Vincent commence à rentrer les motos, l'élève continue à s'entraîner à l'arrêt avec l'exercice du béquillage/débéquillage, qu'elle réussit également dans la foulée après quelques explications complémentaires.

Si les cours précédents avaient chacun apporté quelque chose, la progression était lente et laborieuse. Après une semaine sans aucun cours, ce cours n°9 marque réellement un cap, avec une élève à l'aise sur la moto et cela se sent.

Suite au prochain cours...

Sommaire                    
Cours > [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10]
[11] [12] [13] [14] [15] [16] [17] [18]
Vu par l'élève > [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10]
[11] [12] [13] [14] [15] [16] [17] [18] [19] [20]
  [21] [22] [23] [24] [25]