english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Allemagne : Code de la route

Autobahn, l'autoroute No limit ... ou presque

Allemagne : Code de la route - Crédit photo : Tage Olsin BY-SA 2.0Ach, l'Allemagne, ses berlines surpuissantes et ses autoroutes sans limitations, le rêve de nombreux motards afin de pouvoir vérifier ce que sa moto a vraiment dans le ventre... Pour autant, tout n'est pas aussi wunderbar qu'il n'y parait et il faut bien faire attention aux subtilités de législation même si nos codes de la route sont assez proches.

Notre voisin germain étant un Etat membre de l'Union Européenne, le simple permis de conduire français, ainsi qu'une assurance en cours de validité, suffisent pour rouler en toute légalité.

Infractions

Les infractions au code de la route en Allemagne sont aussi sanctionnées par des amendes. Il est également possible de faire opposition à une contravention mais cette contestation doit être faite dans les deux semaines suivant la verbalisation et rédigée uniquement en langue allemande.

Il n'y a pas de retrait de points possible sur le permis français. Le système allemand fonctionne à l'inverse du notre : chaque infraction donne lieu à un certain nombre de points. Dès que la somme de ces points atteints 8, le permis est annulé. Les étrangers étant soumis au même règles que les Allemands, cette situation se traduit par une interdiction de circuler en Allemagne qui est ensuite notifiée sur le permis.

Alcool

Avec une tolérance 0 pour les moins de 21 ans et les permis probatoires (moins de 2 ans), le taux d'alcoolémie autorisé est de 0,3g/litre de sang. Entre 0,3 et 0,49 g, le conducteur risque 3 points, entre 0,5 et 1,09 g il risque 2 points, 500 € d'amende et l'interdiction de circuler pendant un mois. Enfin, au delà de 1,10g, le conducteur s'expose à 3 points, jusqu'à 3.000 € d'amende et un emprisonnement sur décision d'un juge. Par ailleurs, n'importe quel taux d'alcoolémie à partir de 0,30 g peut entraîner la suspension du permis si le conducteur est responsable d'un accident. Un permis peut également être retiré pour une infraction commise à vélo si le taux d'alcoolémie du cycliste est supérieur à 1 gramme.

Limitations de vitesse

En agglomération, les vitesses sont limitées à 50 km/h. Il existe comme chez nous des zones 30 km/h et l'on peut retrouver des portions en 2x2 voies limitées à 60km/h et 80km/h. Hors agglomération, la vitesse par défaut est de 100 km/h sauf en cas de mention contraire.

Les autoroutes allemandes ne sont elles sujettes à aucune limitation, sauf en cas de panneau signalant une vitesse spécifique. Si aucun panneau n'indique de limitation de vitesse, chacun peut rouler aussi vite qu'il veut même s'il est conseillé de rouler à 130 km/h. Cette situation couvre environ les deux tiers du réseau autoroutier, l'autre tiers étant limité à 120km/h ou plus rarement à 110 km/h. On retrouve également des limitations à 80 km/h sur les nombreuses zones de travaux ou en cas de chaussée mouillée (panneau 80 - bei Nässe) sur une courte portion. Par contre, en cas d'accident survenu au-delà des 130km/h conseillés, les assurances ont le droit de refuser le paiement intégral des indemnités ! Ce n'est donc pas interdit, mais pas encouragé non plus.

Les radars sont nombreux. Mobiles et fixes ne sont généralement pas signalés, même si les radars mobiles sont souvent indiqués par les stations de radio régionales; mais pour cela encore faut-il comprendre l'allemand.

Autres règles

Arrêt en double-file interdit, triangle et trousse de secours obligatoire... il y a beaucoup d'autres règles et usages à connaitre pour circuler outre-Rhin. Ainsi, en cas de bouchons sur autoroute ou voie rapide, les véhicules de gauche se serrent le plus à gauche et ceux de droite le plus à droite, voire sur la bande d'arrêt d'urgence, afin de laisser un couloir pour les véhicules de secours et/ou de dépannage.

Attention aux places de stationnement trop faciles. Si personne ne s'y met c'est peut-être pour une bonne raison. En Allemagne, il est ainsi interdit de stationner à moins de 5 m d'un passage piétons, d'une bifurcation ou d'un carrefour.

Autre point d'attention, mais cette fois-ci lorsque vous êtes à pied. Veillez à bien respecter les feux bicolores des passages piétons sous peine d'une amende.

Plus d'infos sur la législation et le code de la route