Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Voyage : se rendre au Nürburgring

20,8 km, 73 virages, 300 m de dénivelé : un circuit mythique, une atmosphère magique !

Le temple des fans de sports mécaniques

Vous le connaissez par cœur sur votre console de jeux vidéos ? Eh bien c'est peut-être signe qu'il est temps de s'y rendre pour de vrai.

Nürburgring sur la console

Car dans notre mode policé, radarisé et où les tartuffes ont le monopole de la parole en termes de sécurité routière, ce type d'endroit va complètement à contre-courant de la pensée dominante. De fait, il y règne une ambiance old school terriblement addictive et qui rappelle, par certains égards, l'atmosphère libertaire de l'ère du Continental Circus. Le Nürburgring est un temple de la vitesse, terriblement dangereux qui vous renvoie en pleine face une valeur qui est essentielle et que notre société moderne a tendance à faire disparaître sous une avalanche de normes, de règlements, de contrôles et de sanction : vous êtes libres d'y aller, ou pas ; c'est de votre propre responsabilité d'accepter et de gérer ce risque.

A l'attaque au Nürburgring

Le Nürburgring, qu'est-ce que c'est ?

C'est un morceau d'histoire. Le circuit date du milieu des années 20 (début des travaux le 27 septembre 1925, inauguration le 18 juin 1927) et constitue le premier circuit permanent d'Allemagne. A l'époque, les courses de vitesse étaient aussi des courses d'endurance et se distinguaient par des durées et des kilométrages élevés. Ainsi, au pied du château de Nürburg, au cœur du massif montagneux de l'Eifel, fut construit un circuit de 28265 mètres de long (!), constitué d'une boucle Nord (22810 m) et d'une boucle Sud (7747 m), les deux ayant en commun la ligne droite des stands. Aujourd'hui ne subsiste que la boucle Nord, la fameuse Nordschleife dont le tracé a marginalement évolué pour ne plus représenter que 20,8 km de long ; depuis 1982, un circuit de F1 est accolé au tracé historique.

Tuono et airbag sur la piste au Nürburgring

Très rapide, bosselé, étroit, bordé de rails et d'arbres, le "Nürb" est tout autant un morceau de bravoure qu'un monument historique. Le triple champion du monde de F1 Jackie Stewart avait l'habitude de déclarer :

Aujourd'hui, le circuit est encore utilisé pour des courses, telles que les fameuses "24 Heures du Nürburgring", mais le WTCC des voitures de tourisme y a aussi fait escale. Les constructeurs y testent leur prototypes et chaque nouveau record dans une catégorie fait le buzz sur internet auprès des fans. Mais l'esprit du Nürb, ce sont aussi les journées libres où chacun peut prendre la piste. De nombreux endroits, libres d'accès, permettent de profiter du spectacle tout autour du circuit.

Le Nürburgring, c'est où ?

Bonne nouvelle : pas loin (enfin, si vous êtes du Pays Basque, un peu, quand même !). Mais de Paris, comptez moins de 450 kilomètres, puisque le Nürburgring est accolé à la frontière occidentale de l'Allemagne, juste au-dessus du Luxembourg. Bonne nouvelle : quelques portions d'autoroute "libre" figurent sur l'itinéraire et vous pourrez donc, si le cœur vous en dit, tester votre vitesse de pointe en toute légalité. Par contre, sachez que quand il y en a, les Allemands sont très pointilleux avec les limitations de vitesse. Dans votre GPS, entrez : Haupstrasse, 53520, Nürburg (latitude : 50°19'47.27"N et longitude : 6°56'6.70"E).

péage d'entrée sur le circuit du Nürburgring

Les meilleurs spots comme spectateur

Déjà, c'est le parking ! Car lors des journées de roulage ouvertes au public, la grande ligne droite est coupée en deux et laisse place à un péage. Sur le parking, on trouve tous les aspirants à l'adrénaline et rien que ce spectacle mérite le détour. Certes, les motos sont minoritaires et sont principalement des sportives, mais si vous aimez aussi l'auto, vous verrez rarement une telle concentration de BMW M3, de Porsche 911 GT3, de Nissan GTR, voire d'engins encore plus rutilants, Ferrari, Lamborghini, McLaren. Et même de méchantes AC Cobra.

Nürburgring, un motard regarde passer une AC Cobra

L'endroit le plus simple est sur la petite colline à Adenau, juste au-dessus des cafés et restaurants. De là, vous êtes en face d'un virage à gauche avec gros freinage en descente (jolis dépassements en perspective), suivi d'un virage à droite dans une montée vertigineuse dans laquelle ceux qui connaissent bien la trajectoire ne coupent pas les gaz. Et comme il y a aussi un point d'entrée ou de sortie du circuit à cet endroit là, c'est parfois assez chaud.

Voitures et motos roulent ensemble au Nürburgring

Nürburgring, spots pour spectateurs

La montée de Hoheneichen vers Flugplatz est elle aussi assez spectaculaire. On y accède par quelques centaines de mètres de marche et il y a un parking sur la route principale en contrebas pour laisser son auto ou sa moto.

Se loger, se nourrir...

Bonne nouvelle ! C'est facile et relativement bon marché : les prestataires locaux ne profitent pas d'une rente de situation et rien n'est surfacturé. Le Devil's Diner est au centre du parking principal et la nourriture y est juste honnête (comptez 10 € le burger, 2,5 € la bière que vous consommerez avec modération).

Devils Diner au Nürburgring

Du coup, ce n'est pas l'offre qui manque. Si vous aimez le folklore, le Dorint, à côté du circuit de F1, n'est pas donné mais vous serez direct dans l'ambiance avec une F1 dans le bar. Idem pour le Motorsport Hotel, dans le village de Nürburg, possède une éco sympa. On a testé plusieurs fois, à 5 kilomètres du circuit, l'hôtel Haus Sonneck à Kelberg : propre et pas cher.

Que ce soit dans le village d'Adeneau, dans celui de Nürburg ou dans les petits bourgs, 5 kilomètres aux alentours, vous trouverez de quoi vous nourrir très convenablement et à un prix décent.

Activités annexes

Près du circuit F1, une vaste zone touristique accueille le voyageur. Boutique de souvenirs, musée, cinéma et même manège géant, il y a de quoi passer des moments sympathiques.

Mais le must est sans conteste le Ring Taxi : un pilote professionnel vous emmène dans une auto TRES puissante faire des tours de manège. Oui, c'est cher (plus de 220 euros) mais ce genre de sensations fortes en Porsche 911, en BMW M5 ou en Aston Martin resteront gravées à jamais dans votre mémoire. Et ce seront les 8 minutes les plus rapides de votre vie.

Catman, une figure du Nürburgring

On peut y rouler ? Avec quel engin ?

Oui. Et avec n'importe quoi (mais pas en faisant n'importe quoi !). Les dates et heures d'ouverture sont affichées sur le site internet du circuit. Il suffit d'acheter une carte (29 € le tour, dans la petite cabane sur le parking).

Boutique de vente de tickets au Nürburgring

C'est cela aussi, le charme du Nürburgring.

Plus d'infos sur les voyages

Commentaires

La Puce

Qui y a déjà roulé ? des expériences à raconter ?

17-09-2016 10:39 
deem

Oui en voiture et en moto, attention ce n'est pas pour les neophytes, faut un minimum d'experience de la piste (et je ne parle pas de playstation), le risque est élevé (une dizaine de cartons par jour). Mais c'est un expérience hors du commun avec un denivelé plus fort qu'à Spa.
Attention en cas de chute/sortie de route, l'addition est salée

20-09-2016 18:22 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

MotoGP