english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Bolivie : Cuisine et gastronomie

De la viande et des pommes de terre

Du quinoa de plus en plus cher

Maïs avec chuño et viandeSi elle est largement méconnue, la gastronomie bolivienne est plus variée que l'on pourrait le penser. En effet, les différences de climat dans tout le pays ont mené à une diversité des plats entre chaque région.

Un repas typique

La soupe est la base de tous les repas pour la majorité des Boliviens. Qu'elle soit au bouillon de viande, à la pommes de terre ou aux cacahuètes, la soupe a longtemps été l'unique repas de la journée pour beaucoup d'habitants et a donc été pensée pour être la plus nourrissante possible. Aujourd'hui encore, difficile de ne pas entamer son repas par de la soupe. On enchaîne ensuite sur un plat, généralement très copieux, où l'on peut trouver de la viande (agneau, bœuf, poulet, mais aussi lama), des piments et des pommes de terre.

Le quinoa

Si le quinoa est un incontournable des assiettes branchées des restaurants européens, c'est avant tout une denrée qui a permis aux Boliviens de subvenir à leurs besoins nutritionnels depuis des siècles. Riche en protéines et en vitamines, cette céréale pousse partout dans les hauts plateaux boliviens. Mais attention, l'engouement général pour la céréale est entrain de causer des effets désastreux sur la vie des habitants : la demande est si forte que les prix explosent et beaucoup d'agriculteurs ne peuvent aujourd'hui même plus se permettre d'en consommer eux-mêmes. Un comble.

La pomme de terre

On a quelques variétés de pomme de terre en France. Il y en a des centaines en Bolivie, de toutes les couleurs et presque tous les goûts. Les marchés sont riches à ce niveau là, prouvant la véritable variété de cette tubercule. A goûter et consommer sous toutes ses formes.

Quelques plats traditionnels

Si on doit citer des plats traditionnels consommés en quantité par les habitants, on commencera sûrement par les salteñas, des espèces d'empanada fourrées à la viande de bœuf ou de poulet que les Boliviens consomment dès le matin et que l'on trouve un peu partout dans les marchés. La viande est beaucoup utilisée pour cuisiner, on la retrouve notamment dans les Ají de papa lisa, à base de pommes de terre et de viande, du charquekan, de la viande de lama séchée et servie avec du maïs, ou encore le lechon al horno, du cochon de lait rôti.

Plus d'infos sur les voyages