english

Chili : Infos pratiques

Attention au change et à la barrière de la lagnue

Pas de Visa pour les séjours touristiques

Pour se rendre au Chili, les ressortissants de l'Union Européenne n'ont pas besoin de Visa lorsqu'ils visitent le pays lors d'un séjour touristique. Une carte d'identité nationale ou un passeport valide suffisent pour un court séjour. C'est également le cas pour les voyageurs en provenance d'Amérique du Sud, des États-Unis, du Canada ou d'Australie. Un justificatif de retour ainsi qu'un justificatif de ressource peuvent par contre être demandés.

Chili : Infos pratiques
Chili : Infos pratiques

Monnaie

Afin de pouvoir régler vos achats, manger dans un restaurant ou encore dormir à l'hôtel, il vous faudra payer en Peso chilien. Devise du pays depuis 1975, le Peso compte six pièces de 1, 5, 10, 50, 100 et 500 pesos et cinq billets de 1.000, 2.000, 5.000, 10.000 et 20.000 pesos. Des distributeurs automatiques sont facilement accessibles et la plupart des commerçants acceptent les cartes internationales. Dans les grandes villes, certains acceptent aussi bien les dollars que les euros, mais il reste conseillé de payer en pesos.

Selon le taux de change en vigueur en novembre 2020, 1 euro valait 915,78 pesos chiliens (CLP). À l'inverse, 1 peso correspond à 0,0011 euro.

Langue

La langue officielle et maternelle de la grande majorité de la population est l'espagnol, mais elle connait ses spécificités par rapport au Castillan et diffère dans sa prononciation ou le sens de certains mots et expressions, un peu à la manière du français et du canadien. De nombreuses langues amérindiennes sont encore parlées de manière plus confidentielle, comme le Mapuche ou le Quechua. Parmi les langues étrangères les plus parlées dans le pays, l'Anglais reste de loin la principale.

Horaire

Situé sur toute la côte Pacifique du continent sud-américain et comptant plusieurs îles, dont l'Île de Pâques, le Chili compte pas moins de trois fuseaux horaires différents, quatre si l'on tient compte du changement été/hiver.

La majeure partie du territoire est ainsi placée sur le fuseau UTC-4 de mai à août et UTC-3 d'août à mai. L'extrême sud du pays est sur le fuseau UTC-3 et enfin l'Ile de Pâques est sur le fuseau UTC-6 de mars à octobre et UTC-5 le reste de l'année. Le décalage horaire du Chili continental avec la France est ainsi de 4 heures, mais il peut être de 5 heures lors du chevauchement des heures d'été/hiver qui ne se font pas aux mêmes dates.

Santé

Aucune vaccination n'est réclamée pour entrer au Chili, mais il est conseillé d'être à jour dans ses vaccins. Selon les conditions de voyage, il pourra également être conseillé de se faire vacciner contre la fièvre typhoïde, les hépatites A et B ou même la Rage. On pensera à prendre de quoi se protéger des moustiques et à souscrire une assurance qui couvrira tous les frais médicaux, car si les hôpitaux privés de Santiago sont d'excellente qualité, ils sont également très onéreux.

Sécurité

Le Chili est surtout touché par de la petite délinquance. Il faudra donc prendre garde aux pickpockets dans les lieux touristiques, comme partout d'ailleurs, mais aussi dans certains quartiers de grandes villes et éviter autant que possible les quartiers défavorisés. De manière générale, il est fortement déconseillé de sortir seul la nuit.

Le pays est également régulièrement secoué par de forts séismes qui peuvent être suivis de tsunami. Plusieurs volcans sont encore en activité, mais on peut aussi rencontrer d'importantes pluies et chutes de neige ainsi que des inondations près des fleuves. Enfin quelques zones de mines sont également présentes le long des frontières avec le Pérou, l'Argentine et la Bolivie.

Plus d'infos sur les voyages

Mutuelle