english

Etats-Unis : Dakota du Nord

L'Etat qui révéla le président Roosevelt

Etats-Unis : le Dakota du NordA côté du Dakota du Sud, on retrouve le Dakota du Nord, un territoire lui aussi marqué par la culture amérindienne et l'histoire américaine.

Le président Theodore Roosevelt vint dans l'Etat après la mort de sa mère et de sa femme pour se ressourcer et oublier un peu ces terribles tragédies. C'est au contact de cette nature sauvage, où il exerça le métier d'éleveur durant deux années, que le jeune homme d'alors acquit les valeurs qui allaient faire de lui l'un des plus grands Présidents de l'histoire des Etats-Unis. Son visage est d'ailleurs taillé dans la roche dans l'Etat voisin avec le très célèbre Mont Rushmore.

Aujourd’hui, ce sont des vacanciers issus du monde entier qui viennent fouler le sol du Dakota du Sud pour revivre les grandes heures de l’histoire américaine, se ressourcer dans une nature authentique et profiter de nombreuses activités touristiques.

Les immanquables du Dakota du Nord

Les Badlands dans le parc national Theodore Roosevelt (Photo : National Park Service)Le président Roosevelt affirma que son expérience de cow-boy dans le Dakota du Nord avait eu une influence importante sur sa carrière politique. Pour lui rendre hommage, un parc national porte désormais son nom. On peut d'ailleurs retrouver dans ce parc national Theodore Roosevelt le ranch dans lequel il passa deux années de sa vie.

Ce parc permet notamment de côtoyer un troupeau de bisons d'une centaine d'individus mais également de voir quelques mouflons, des élans, des chiens de prairie ou encore des chevaux sauvages.
Dans ce paysage resté authentique, les visiteurs pourront eux-mêmes se prendre pour des cow-boys en arpentant les canyons, collines et prairies des Badlands.

Un autre grand moment de l'histoire de l'Etat est commémoré près de la ville de Washburn. Il s'agit de l'une des premières étapes de l'exploration de Meriwether Lewis et William Clark qui arrivèrent dans le Dakota du Nord vers 1804. Sur leur passage, ils construisirent le Fort Mandan, baptisé ainsi en l'honneur de la tribu amérindienne éponyme.

Fort Mandan (Photo : Gooseterrain2)C'est en ce lieu que les membres de l'expédition firent la rencontre de la célèbre amérindienne Sacagawea qui assura le rôle d'interprète et joua un rôle décisif dans la mission de Lewis et Clark.
Si le fort original a hélas été détruit, une réplique permet de nos jours de se rendre compte de l'importance du bâtiment. Un musée est également présent pour dévoiler l'histoire de cette expédition au travers de plusieurs objets et reconstitutions.

La culture amérindienne foisonnante au sein de l'Etat est à son paroxysme lors de l'United Tribes International Powwow. Organisé chaque année depuis la fin des années soixante, cet événement rassemble des milliers de danseurs en tenue traditionnelle issus de nombreuses tribus. Des performances artistiques sont également réalisées pour le plus grand bonheur des visiteurs.

La culture du Dakota du Nord

A l’instar du Dakota du Sud, l’Etat compte une grande part de descendants de colons européens. On retrouve ainsi une grande part d'habitants d'origines allemandes, norvégiennes, irlandaises ou encore suédoises. Les amérindiens sont également encore fortement sur le territoire avec environ 5% de la population de l'Etat.

L'économie locale s'est pour sa part forgée sur l'agriculture mais surtout sur l'exploitation des gaz de schiste qui connait une forte progression depuis 2007 et contribue à l’essor de la région.

Plus d'infos sur les Etats Unis

Mutuelle