english

Histoire de la Grèce

De l'Antiquité à aujourd'hui

Domination romaine, byzantine et ottomane

La Grèce est le berceau de la civilisation européenne, ce qui veut aussi dire que son histoire est longue et tumultueuse. C'en est presque une tragédie ! Difficile alors de la résumer tant les guerres, les invasions et les jeux de pouvoirs ont influencé et modifié l'histoire du pays.

Des premières traces de vie à l'Antiquité grecque

Alexandre le GrandLes premières traces de civilisation en Grèce remontent à 700 000 av. JC, mais il faut attendre 6000 av. JC avant que la première civilisation notable, les Mycéniens, s'installe en Grèce, en Crète plus exactement, avant de disparaître à la suite de nombreuses guerres en 1200 avant JC.

Les premières grandes cités font leur apparition vers le 9ème siècle av. JC. Les premiers Jeux Olympiques ont d'ailleurs lieu en -776 et le rayonnement grec s'étend au-delà de la mer Egée. C'est le début de la Grèce Antique, avec une conquête de terres de Chypre jusqu'au nord-est de l'Ukraine en passant par l'Espagne, l'Italie ou même en Libye. L'influence grecque y est prépondérante avec une économie qui se développe. Les échanges commerciaux font la richesse de l'empire.

C'est aussi le berceau de la démocratie. En 683 av. JC, la monarchie, jusque là imposée, est abolie. Athènes obtient rapidement l'hégémonie sur la Grèce et la région, suite aux guerres médiques, qui opposent l'empire aux perses. Pendant un siècle, les autres cités accepteront la domination athénienne, mais rapidement Sparte défie le pouvoir. Suite à la guerre entre les deux cités, de 431 à 404 av. JC, Athènes perd son influence.

Au 4ème siècle av. JC, le Royaume de Macédoine prend le pouvoir sur la région. Avec Alexandre le Grand, la Grèce s'incline face à la Macédoine. Il colonise la plupart du monde grec et perse, créant un royaume immense aux influences culturelles diverses. Après sa mort, l'empire éclate. C'est à ce moment-là que les Romains marchent sur la Grèce, annexant les terre à l'Empire romain. Les cités-Etats gardent cependant une certaine autonomie, l'empire ne tentant pas d'éliminer les systèmes politiques en place. L'influence grecque reste d'ailleurs très forte outre-mer.

L'Empire Byzantin et l'Empire Ottoman

LConstantin Ier'arrivée de Constantin Ier, qui reconstruit Byzance - ancien nom de Constantinople, marque la proclamation de cette dernière comme capitale de l'Empire Romain en 330 après JC. En 395, l'Empire romain est partagé en deux parties : l'Empire romain d'Occident et l'Empire romain d'Orient. C'est le début de l'Empire byzantin, qui durera jusqu'en 1453.

C'est à cette date que Constantinople est envahie par l'Empire ottoman. La majeure partie de la Grèce avait déjà été envahie dès le 14ème siècle. A cette époque, de nombreux grecs fuient les grandes villes pour échapper à la domination turque. Ils se réfugient dans les montagnes et choisissent un mode de vie précaire afin de s'assurer de pouvoir conserver leur culture. Les Grecs, en très grande majorité orthodoxe, restent attachés à leur religion. L'Empire autorisa d'ailleurs une certaine liberté au patriarche de l’Église orthodoxe grecque, afin de s'assurer que le pays ne se retournerait pas contre lui lors de tentatives d'invasions de pays catholiques.

L'Empire Ottoman commence à décliner au 17ème siècle. Le sentiment d'unité grec, lui, se ravive. Les Phanariotes, intellectuels de Constantinople, instiguent les premiers sentiments d'unité nationale et le désir d'une révolution. En 1821, après les guerres napoléoniennes et la révolution française, les grecs se révoltent contre l'occupation. L'Empire Ottoman résiste longuement et reprend peu à peu les grandes villes, mais c'était sans compter l’interventionnisme européen. La France, la Russie et le Royaume-Unis reconnaissent l'indépendance de la Grèce en 1827. En 1832, l'Empire Ottoman reconnait à son tour l'indépendance grecque via le Traité de Constantinople.

De l'Indépendance à aujourd'hui

Othon IerAprès avoir obtenu l'indépendance, la Grèce devient une monarchie absolue dont le souverain, Othon Ier, est placé par la France, la Russie et le Royaume-Uni. Ces derniers exercent d'ailleurs un contrôle quasi-total sur le pouvoir grâce aux nombreux prêts qu'ils font au pays. Après un coup d'état, le souverain est forcé à l'exil et les puissances européennes tergiversent longtemps avant l'installation du prince danois Georges Ier après consultation du peuple. Une constitution accompagne la prise de pouvoir de ce dernier.

Le développement du pays est lent, la situation économique étant bancale et les sources de revenus venant principalement des prêts des puissances européennes. A la fin du 19ème, la Grèce est en faillite. L'implication du pays dans la Première Guerre Mondiale est moindre, mais les guerres balkaniques font cependant rage. Après de nombreuses défaites, la Grèce est forcée de se retirer d'Asie mineure et les populations orthodoxes turques sont déportées de force vers la Grèce, ce qui engendre une grande précarité.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, après des années d'instabilité politique, le pays est envahi à la fois par l'Italie fasciste, par l'Allemagne nazie et par la Bulgarie. Cela fait suite à une défiance du gouvernement contre l'Italie de Mussolini. Après la défaite de l'Entente, une guerre civile éclate dirigée par le parti communiste jusqu'en 1949. Ces derniers perdent face aux royalistes, soutenus par l'Angleterre.

S'en suit une nouvelle période de crise et d'instabilité, qui atteint son apogée en 1967 avec la prise de pouvoir des officiers menés par le colonel Geórgios Papadópoulos, qui abolissent la constitution et instaurent une dictature qui va durer jusqu'en 1974. Ils sont ensuite poursuivis et condamnés à mort pour trahison par le Premier Ministre Konstantínos Karamanlís, qui abolit par la même occasion la monarchie et entame la transition vers une démocratie.

En 1979, la Grèce rejoint la Communauté européenne économique (aujourd'hui Union Européenne). Le pays ne sortira jamais vraiment de la crise, contrainte de contracter des prêts auprès de l'Union Européenne et de l'Allemagne, malgré une hausse du niveau de vie induite par le tourisme de masse dans le pays. Aujourd'hui encore, la crise est présente dans le pays, aggravée depuis la crise économique de 2008.

Plus d'infos sur l'historie grecques

MotoblouzMotoblouzMotoblouz