Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Lesotho : Santé

Pas de vaccination obligatoire, vérifier son assurance et suivre les règles de sécurité

Lesotho : SantéLe Lesotho est un pays montagneux au coeur de l'Afrique du Sud qui ne présente pas de problèmes sanitaires particuliers à condition de respecter les règles élémentaires en matière d'hygiène et de sécurité.

Vaccinations

Avant de vous rendre dans le pays, il n'y a pas d'obligations particulières en terme de vaccinations. Seuls les voyageurs en provenance d'un pays présentant un risque de transmission de la fièvre jaune devront disposer d'un certificat de vaccination antiamarile.

En revanche, la mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite est recommandée. Si le séjour est d'une durée assez longue, on pourra également se faire vacciner contre la rage, la fièvre typhoïde ainsi que les hépatites virales A et B pour plus de sécurité.

Sur place, les moustiques peuvent également représenter un danger, mais leur présence varie beaucoup en fonction de la saison. Le Chikungunya ou la Dengue peuvent notamment être transmis à l'homme. Il convient donc de se protéger contre les piqures éventuelles, même si la présence de ces virus reste limitée.

On notera que le Lesotho est l'un des pays au monde le plus touché par le SIDA, qui touche plus d'un quart de la population adulte.

Assurance et rapatriement

Avant de partir, il convient également de vérifier que vous disposez d'une assurance sanitaire et rapatriement, à défaut d'y souscrire, qui couvre les soins reçus dans le pays et qui assure notamment le transport vers l'Afrique du Sud. En effet, en cas de sérieux problème, d'urgence ou d'accident, l'hospitalisation en Afrique du Sud est de loin la meilleure solution.

Toutefois, il reste possible de se faire hospitaliser sur place. L'hôpital privé de Maseru est d'ailleurs conseillé par rapport au Queen Elisabeth II; en revanche les frais de santé ne seront pas pris en charge.

Règles de sécurité

En visite dans le pays, il faudra également respecter quelques règles élémentaires de sécurité en évitant de s'aventurer seul au milieu des quartiers populaires ou de trainer dans les rues à la nuit tombée. De façon générale, il faut éviter d'extérioriser tout signe de richesse. Une vigilance toute particulière est à observer dans la capitale de Maseru mais aussi à Manzini.

Le pays souffre malheureusement d'un grand nombre de cas de viols, plus particulièrement lors des soirées "arrosées" du week-end. Prudence donc. Si malgré tout vous deviez être victime, il faudra vous rendre à Bloemfontein pour recevoir les premiers soins et traitements antirétroviraux. Comptez au moins 1h30 de route depuis Maseru.

Plus d'infos sur les voyages