Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Luxembourg : histoire

Un pays fondateur de l'Union Européenne

Marqué par la domination de plusieurs empires

ChateauL’histoire du Comté de Luxembourg remonte à 963, année au cours de laquelle il est fondé. C’est également en 963 que le comte ardennais Sigefroi fait l’acquisition de la petite forteresse de Lucilinburhuc qui donne bientôt naissance à une ville et à un futur comté, celui du Luxembourg.

En 1308, Henri VII qui est alors comte de Luxembourg est élu roi d’Allemagne. Deux ans plus tard, en 1310, Jean l’Aveugle épouse l’héritière du Royaume de Bohême et permet ainsi aux comtes du Luxembourg de devenir rois de Bohême. Ils régneront d’ailleurs sur l’Empire et la Bohême jusqu’en 1437, à la mort de Sigismond, le dernier empereur de la maison de Luxembourg.

Des Pays-Bas à l'Espagne

En 1443, le duc de Bourgogne, Philippe le Bon conquiert la ville de Luxembourg et fait basculer le duché dans le sillon des Pays-Bas. Dès lors, le Luxembourg restera sous domination étrangère pendant près de quatre siècles. Le Luxembourg passera notamment entre les mains des Habsbourg d’Espagne avant d’être cédé à la France.

Sous le règne de Louis XIV, la ville de Luxembourg est reprise et d’importants travaux de fortifications sont entrepris mais en 1697 le Roi Soleil doit restituer le duché de Luxembourg à l’Espagne.
A l’issue de la guerre de Succession d’Espagne, le Luxembourg passe sous l’autorité de Charles VI d’Autriche. Puis, lors de la Révolution française, le Luxembourg devient le département des Forêts.

Création du Grand-Duché de Luxembourg

Finalement, le Grand-Duché de Luxembourg est créé via le Congrès de Vienne en 1815 et est attribué au roi des Pays-Bas, Guillaume Ier. Une partie du territoire reste luxembourgeois tandis qu’une autre revient à la Prusse. Avec le Traité de Londres en 1839, le Luxembourg coupe la poire en deux littéralement. La partie occidentale du pays est attribuée à la Belgique tandis que l’autre forme le Grand-Duché. Le Luxembourg atteint alors sa forme géographique actuelle avec un territoire représentant une superficie de 2.586km2.

Lors de l’année 1842, le Grand-Duché établit une union économique avec la Prusse en entrant dans le Zollverein tandis que les premiers gisements miniers sont découverts dans le pays. La première constitution du Luxembourg fait pour sa part son apparition en 1848 et garantit les libertés et les droits fondamentaux des citoyens.
Néanmoins, il faut attendre 1867 et le Traité de Londres pour que le Grand-Duché soit reconnu comme un Etat perpétuellement neutre et désarmé et que la garnison prussienne quitte le pays.

La dynastie Nassau-Weilburg

En 1890, le Grand-Duc Adolphe de Nassau-Weilburg accède au trône suite à la mort de Guillaume III qui n’a pas eu d’héritier mâle. Cette succession permet au Luxembourg  de bénéficier de sa propre dynastie. A la mort d’Adolphe, c’est son fils Guillaume qui reprend le trône mais ce dernier n’a pas eu de fils avec sa femme Marie-Anne de Bragance. Finalement, en 1907, la loi salique est abandonnée et la princesse Marie-Adélaïde peut monter sur le trône à la mort de son père en 1912. Il s’agit de la première souveraine à être née sur le territoire national depuis Jean l’Aveugle.

Lors de la Première Guerre mondiale, le Grand-Duché se retrouve envahi par les troupes allemandes qui violent la neutralité du pays établie par le traité de Londres. Contestée par la population, la princesse Marie-Adélaïde finit par abdiquer en 1919 et laisse sa sœur Charlotte reprendre le trône. C’est également en 1919 qu’est organisé un référendum qui confirme la volonté de la population de maintenir la dynastie et l’indépendance du pays.

La Seconde Guerre mondiale

En 1920, le Grand-Duché entame des négociations économiques avec la Belgique, la France ayant refusé l’offre du Luxembourg. C’est finalement en 1921 que le pays signe une convention avec la Belgique pour instituer l’Union économique belgo-luxembourgeoise. Le franc belge devient dès lors la monnaie de l’union.

En 1940, au début du second conflit mondial, le Luxembourg subit de nouveau une invasion de la part des troupes allemandes. Cette fois-ci la Grande-Duchesse et le gouvernement s’exilent à Londres. Il faut attendre septembre 1944 pour que la ville de Luxembourg soit enfin libérée du joug des Allemands par les Américains.
A la fin de la guerre, en 1947, le Luxembourg prend part à la ratification de la convention du Benelux avec la Belgique et les Pays-Bas pour former une union douanière.

La naissance de l'Union Européenne

En 1949, le pays abandonne sa neutralité et adhère à l’OTAN. Deux ans plus tard, le Luxembourg devient l’un des membres fondateurs de la Communauté européenne du charbon et de l’acier, précurseur de l’Union Européenne. En 1957, le Luxembourg signe avec les Pays-Bas, l’Italie, l’Allemagne, la France et la Belgique les traités de Rome qui donnent naissance à la Communauté économique européenne.

En 1984, le luxembourgeois devient la langue officielle du pays tandis qu’en 1992 la ville de Luxembourg est désignée somme siège des institutions communautaires par le sommet européen d’Edimbourg aux côtés de Bruxelles et de Strasbourg.
En 2002, l’euro remplace le franc luxembourgeois et entre en circulation dans l’Union Européenne.

Plus récemment, on notera que le traité de Schengen a été signé dans cette ville du Luxembourg, proche de la frontière.

Traité de Schengen

Plus d'infos sur le Luxembourg