Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Kirkenes, Finmark

Dernière ville avant la frontière russe

Prenez le Cap Nord, le point le plus septentrional d'Europe et naviguez plein est jusqu'à la frontière russe et vous arrivez à Kirkenes dans une ambiance de guerre froide. D'ailleurs vous y trouverez un musée sur la guerre... et c'est bien l'idée que l'on se fait de cette ville voire de cette bourgade de la commune de Sør-Varanger en plein Finmark au bout de quelques minutes. De grandes rues larges, des immeubles semblant dater de l'après guerre, une absence totale de style hormis les quelques maisons norvégiennes colorées qui viennent ponctuer l'ensemble d'une touche tantôt ocre, tantôt bleue, tantôt rouge, parfois simplement blanche. Kirkene a été une ville minière et l'on est bien ici "dans le nooord".

Hôtel de glace de Kirkenes

Il n'y a rien à faire à Kirkenes, hormis son musée et ses bains chauds. Oubliez la ville ou réfugiez vous dans votre hôtel. On vous conseille d'ailleurs le Thon, une chaîne typiquement norvégienne qui a l'avantage de donner une vue splendide sur le fjord. Au loin, vous admirez les montagnes qui semblent toutes petites avant qu'un des express côtier Hurtigruten ne passe pas loin dans le port, terminus de la ligne et qu'il vous semble être une miniature de train électrique. Vous prenez alors conscience de l'immensité réelle des montagnes ici, autrefois fond de la mer. Certes, il y a quelques millions d'années avant que la tectonique des plaques ne viennent bouleverser le paysage.

Motoneige à Kirkenes

Kirkenes a en fait un avantage majeur : celui d'être à la rencontre d'un aéroport et d'un port. Vous pouvez donc y arriver par avion ou par bateau. Cela semble être une lapalissade, mais on songe souvent à arriver et repartir de la même manière. Hors, que ce soit en hiver ou en été, la vision du pays est tellement différente vue de la mer ou de la terre, que l'on ne peut que recommander de faire l'expérience au moins du bateau et pas uniquement des ferries.

Kirkenes surtout abrite un petit joyau sous la forme de l'hôtel de glace SnowHotel. Plus qu'un hôtel de glace, il s'agit du point de départ de toutes les activités nordiques possibles liées notamment aux Sami : raquettes, ski, chiens de traîneaux, rennes, motoneige, pêche au crabe royal... dans un environnement de nature sans pareil. De fait, il y a moyen de passer une semaine complète ici en réalisant une activité différente chaque jour, de quoi passer du bon temps entre le froid de l'extérieur et la douce chaleur intérieures des différentes habitations.

Chiens de traineau

Le centre est à 15 minutes de bus (en comptant les arrêts), l'hôtel de glace à peine plus loin avec une navette gratuite ou non en fonction de votre package à l'hôtel de glace.

Et si par hasard, la Norvège ne vous suffit pas, la Finlande est toute proche, à 35 kilomètres, par bus ou motoneige. Par contre les Russes sont chatouilleux sur leur frontière et une traversée même par erreur vous coûtera 500 euros. Et sachant que depuis l'hôtel de glace cette fameuse frontière peut être passée à pied, il faut bien regarder les traces et panneaux afin de ne pas se laisser distraire par la beauté du paysage.

Coucher de soleil sur le Finmark

Plus d'infos sur la Norvège

Suzuki