english

La trousse à pharmacie de voyage

La check-list : de la trousse avec les soins de base aux médicaments spécifiques

Les bons gestes santé et les conseils avant de partir en voyage, que ce soit en Europe ou dans le reste du monde

On a vu avec la dernière pandémie qu'il fallait de plus en plus se protéger en voyage y compris en Europe. Et en fonction du pays dans lequel on doit se rendre, on doit prévoir un certain nombre de précautions, vaccinations ou traitements spécifiques, sans oublier son traitement actuel en cours et l'ordonnance qui va avec, surtout quand certains médicaments peuvent être considérés comme des drogues au vu de leurs molécules.

On va donc faire le point sur la trousse médicale de base à considérer avant de partir en voyage, avant de vous conseiller de regarder ensuite en fonction du pays et de la saison la page santé concernée sur le site qui traite des spécificités du pays et des conseils supplémentaires. Car en fonction du pays et de l'éloignement d'une ville, du fait de voyager seul ou en groupe organisé, trouver des médicaments ou se soigner peut-être a minima couteux (aux Etats-Unis notamment) et surtout compliqué voire impossible.

Un médecin reste toujours le meilleur conseil pour formaliser tout cela, sans oublier les ordonnances à faire avant de partir, vaccinations comprises. Si vous avez une maladie chronique, pensez à partir avec un compte-rendu médical en anglais.

Cela vaut également la peine de faire les quelques visites du type dentiste avant de partir, histoire d'être tranquille pendant le voyage. On pensera également à vérifier les dates de validité de son carnet de vaccination international pour l'emporter avec soi, voire faire les vaccinations manquantes (diphtérie, tétanos, poliomyélite, hépatite A/B, méningocoque C, fièvre jaune ou fièvre typhoïde...). Attention, certains vaccins demandent à être faits plusieurs semaines en amont avant d'être efficaces (de 4 à 6 semaines).

Consulter un médecin avant de partir, sans oublier le dentiste
Consulter un médecin avant de partir, sans oublier le dentiste

Pensez enfin à demander votre carte européenne d'assurance maladie si vous restez en Europe; elle vous facilitera la vie et surtout les frais. Prendre une assurance rapatriement sanitaire est recommandé, si celle-ci n'est pas déjà incluse avec votre carte bancaire internationale (ce qui est souvent le cas).

L'objectif de cette trousse à pharmacie est de pouvoir continuer votre traitement en cours et de traiter les affections courantes et bénignes une fois sur place, voire de prévenir certaines maladies infectieuses ou parasitaires.

Une fois parti, la plupart des maux sont d'origine alimentaire, surtout dans les pays chauds. Il y a à la fois des gestes simples et des consignes à respecter pour les éviter, comme se laver les mains, boire uniquement de l'eau en bouteille et éviter tout aliment cru. Et c'est pour cette raison que l'on commence par cela.

Consignes alimentaires

  • Se laver les mains (avant les repas, après passage aux toilettes et le plus souvent possible)
  • Boire de l’eau en bouteille, ou filtrée ou purifiée. Attention aux glaçons.
  • Eviter les aliments crus, que ce soit les fruits ou les légumes et surtout/à tout prix s'ils sont déjà pelés ou décortiqués (ce qui est souvent le cas auprès de vendeurs en extérieur à l'étranger)
  • Attention aux aliments contenant des œufs crus (que ce soit ou non en dessert, île flottante, mayonnaise, crèmes)
La trousse à pharmacie de voyage
La trousse à pharmacie de voyage

La trousse à pharmacie

Soins de base

C'est la trousse que l'on emporte naturellement avec soi en France et a fortiori à l'étranger avec :

  • Gel antibactérien ou solution hydro-alcoolique : on commence à bien les connaître après deux ans, pour les mains
  • Désinfectant : alcool, Bétadine…
  • Antiseptique à usage local : Chlorhexidine...
  • Cicatrisants :
  • Pansements : sparadrap, compresses stériles, mais aussi les pansements pour les ampoules et autres double peau…
  • Crème solaire : privilégier un indice fort de type 50, sans oublier le traitement coups de soleil (après-soleil et Biafine)
  • Anti-moustiques : répulsifs, que ce soit pour le corps ou les vêtements (différents) sans oublier la moustiquaire
  • Yeux : des sérums physiologiques voire des gouttes d'hydratation et un collyre antiallergique ou antiseptique (notamment en cas de conjonctivite)
  • Désinfection de l’eau : pastilles type Aquatabs ou Micropur DCCNa
  • Huiles essentielles
  • Thermomètre
  • Petits ciseaux (attention à mettre en soute car interdits en cabine si voyage par avion)
  • Pince à épiler pour enlever les échardes voire utile pour les Tiques (la pince à tique est recommandée)
  • Des petits flacons : pour emporter de nombreux produits mais avec la quantité nécessaire pour votre séjour (week-end ou 2 semaines)
  • Bouchons d'oreilles et masque de nuit (afin de bien dormir)
  • des chaussettes de contention (si vous prenez l'avion)
  • des masques de protection
  • Préservatifs
Les médicaments à prendre dans sa trousse à pharmacie en voyage
Les médicaments à prendre dans sa trousse à pharmacie en voyage

Il ne faut pas négliger de nombreuses huiles essentielles, qui peuvent soigner plein de petits bobos, comme des coups, des courbatures ou des petites brûlures. Attention, ce sont des principes actifs et on ne les applique pas sans les avoir dilué au préalable avec une huile neutre comme l'huile d'amande douce.

Pour les courbatures et crampes après de nombreuses heures de moto, on pensera aussi à l'homéopathie et notamment le complexe Sporténine chez Boiron.

Les médicaments

Douleur (antalgique) et fièvre (antipyrétique)

Mal de tête, fatigue, fièvre, il y a les médicaments de base à avoir sur soi (sans oublier la notice pour la posologie). Attention, tout médicament contient des principes actifs. On peut y être allergique ou avoir des contre-indications sans oublier les interactions entre médicaments. Pensez à en parler avec votre médecin ou le pharmacien lors de votre achat. Faire ensuite attention au surdosage et au nombre de comprimés pris dans un intervalle spécifique. On privilégie les comprimés qui tiennent mieux à la chaleur, contrairement aux suppositoires.

  • Douleur : Paracétamol, Doliprane, Efferalgan, Dafalgan
  • Anti-inflammatoires (sciatique, lombalgie, tendinite) : voltarène, Biprofénide, Ibuprofène… Attention pas d’aspirine ni d’anti-inflammatoire en zone Dengue.
  • Anti-spasmodiques (douleur ventre) : Spasfon
  • Contre les brûlures d’estomac : Maalox, Gaviscon
  • Anti-nauséeux : pour le mal des transports, existe sous forme de patch (scopolamine)
  • Allergie : attention aux allergies notamment générales du type oedeme de Quincke, notamment aux piqûres d'insectes

Diarrhée (la fameuse tourista)

Il faut avant tout privilégier les règles de bonne hygiène et faire attention à ce que l'on mange. Ensuite, en cas de diarrhée, l'un des risques est la désydratation. Il faut donc bien penser à boire, dès le début et sans attendre de ressentir la soif. Elle doit se calmer en 1 ou deux journées maximum. Si elle continue et en cas de sang, consultez absolument un médecin.

  • Tiorfan et Smecta (pansement intestinal) dans un premier temps.
  • Loperamide (Immodium).
  • Sachets de réhydratation orale pour enfants : Adiaril

Vomissements

  • Vogalène, Primperan

Conseils

Emportez les ordonnances et autorisations

En fonction de vos traitements et médicaments, prenez absolument avec vous la ou les ordonnances récentes et encore plus si vous voyagez avec des injections et des seringues. Il ne faut pas hésiter à demander un document international officiel, le "Medical Certificate" à faire signer par un médecin. Cela évitera les problèmes en cas de contrôle à la douane.

Plus d'infos sur les voyages

Shoei