english

150 km/h sur autoroute ?

La limitation de vitesse relevée à 150 km/h en Italie

L'Italie propose de relever la limitation de vitesse sur autoroute à 150 km/h. La mesure n'est pas encore entérinée et doit passer au parlement italien, pour une application en janvier 2003, mais cette proposition a déjà entraîné de vives réactions, tant en Italie qu'en France.

Le choix italien va en effet à l'encontre les mesures gouvernementales françaises qui n'ont fait qu'augmenter la répression à l'encontre des dépassements de vitesse, désormais considérés comme des délits et non pas comme de simples contraventions : peines de prison en prime pour les contrevenants. D'un autre côté, il faut rappeler la mauvaise foi du Ministre des Transports qui pénalise d'un coté, mais qui de son côté, se sent au dessus des lois en enfreignant allègrement limitations de vitesse, feux rouges, etc... (cf. article 2001).

La limitation de vitesse actuelle sur autoroute est elle justifiée ? Disons qu'elle est de moins en moins d'actualité.

Cette limitation date de 1974; les progrès en matière de sécurité et de freinage ont été tels en 30 ans, tant pour les voitures que pour les motos, qu'il n'est désormais pas plus dangereux à l'heure actuelle de rouler à 150 qu'il y a 30 ans à 130 km/h. Par ailleurs, les chiffres prouvent la sécurité du réseau autoroutier. Il y a eu en 2001 moins de 300 tués sur autoroute sur 7500 tués au total en France, soit moins de 4% alors que le réseau autoroutier représente au contraire plus de 22% du trafic. L'une des raisons est notamment l'excellence de la qualité du réseau routier par rapport au réseau de départementales, récemment épinglé par la cour des comptes montrant du doigt un gouvernement ne faisant pas les travaux nécessaires (cf article janvier 2001). Le résultat est là : 52% des conducteurs sont tués sur le réseau de départementales.

Alors, favorable aux 150 km/h ? Ce choix sera cohérent et sérieux après une formation accrue des conducteurs... et le gouvernement ne fait rien pour encourager la formation. Il préfère une nouvelle fois augmenter l'arsenal répressif et acheter des radars onéreux pour constater les infractions... et surtout gagner des sources de revenus important au passage. C'est effectivement un raisonnement facile et rapide... mais il ne faut pas trop en demander apparemment. Toujours est il, que plus de formation, encouragée notamment par une TVA réduite, et un permis mieux encadré seraient plus efficaces. Cette solution permettrait à moyen terme et long terme de faire descendre le taux de mortalité sur nos routes qui est - il convient de le rappeler - l'un des plus hauts d'Europe.

AutoPlus a réalisé un sondage auprès de 1006 automobilistes de plus de 18 ans sur cetet augmentation à plus de 150 km/h. Seuls 40% des interviewés se déclarent favorables à une telle mesure contre 58% d'avis défavorables ! Et les motards ?

Le Repaire des Motards vous propose de voter en ligne afin de vous exprimer, pour ou contre une telle mesure...

ByMyCar