english

Statistiques & accidents motos

Presque 5 fois moins de tués en 2018 qu'en 1972 pour 2,5 fois plus de véhicules

Le nombre de tués est passé pour la première fois sous la barre des 4.000 en 2011

motard dans le platre

La moto, c'est une passion, du plaisir mais également du risque. Ce risque est par ailleurs inversement proportionnel à la protection du motard au moment d'un accident. Donc, outre les règles de bonne conduite, il faut bien prendre conscience que les accidents en moto, cela n'arrive pas qu'aux autres. Merci, j'ai également testé pour vous et le platre, cela gratte. Heureusement, je portais mon blouson de cuir, mon jean renforcé et mes bottes. Sinon, j'aurais été brulé.

Beaucoup de motards ont également dans leur entourage un ami, quelqu'un de la famille qui est passé de l'autre côté. La presse se fait régulièrement l'écho d'un accident mortel. Ce n'est pas un hasard.Accident : deux motards tués

Quelques chiffres à jour, brutes de fonderie : des statistiques à méditer.

Ensuite, libre à vous de conclure cette page de statistiques par les récits de motards ayant eu de grosses frayeurs : témoignages.

Il y a actuellement environ 3.500 tués sur les routes de France, ce qui pourrait encore être réduit après être passé pour la première fois sous la barre des 4.000 tués en 2011. A l'époque, l'objectif gouvernemental de 2000 tués uniquement pour 2020 paraissait atteignable. Mais la mortalité reste stable malgré l'augmentation des radars et de la répression routière. Heureusement, ce chiffre décroit depuis le triste record de 1972 avec 16.545 tués pendant cette seule année !

Il faut dire qu'entre-temps, le parc de véhicules a plus que doublé. En fait, en 1980 il y avait environ 16,7 millions de véhicules en France (et 11212 morts) contre plus de 39 millions d'automobiles en France en 2017 (source CCFA).

Avec "seulement" 3469 tués en 2016 (3.963 tuès en 2011, 4.273 tuès sur les routes en 2009) et un nombre de blessés supérieur à 70.000 (91.669 blessés en 2008), il semble que l'on soit malgré tout sur la bonne voie alors que le nombre de véhicules augmente et que le nombre de kilomètres parcourus augmente également. Au sein de ces morts sur la route, il y a par contre de plus en plus de piétons tués mais aussi de cyclistes et de seniors victimes de la route.

Chaque année, le CISR sort de nouvelles idées pour réduire le nombre de morts sur les routes et cela s'est encore renforcé lors du dernier CISR du 9 janvier 2018 avec 18 mesures répressives.

Les statistiques des accidents routiers et le fichier BAAC

L'Etat recense et saisit pour chaque accident corporel (c'est-à-dire un accident survenu sur une voie ouverte à la circulation publique, impliquant au moins un véhicule et ayant fait au moins une victime ayant nécessité des soins), des information décrivant l’accident. La saisie de ces données est effectuée par l’unité des forces de l’ordre (police, gendarmerie, etc.) qui est intervenue sur le lieu de l’accident. Toutes les informations sont rassemblées dans une fiche intitulée bulletin d’analyse des accidents corporels. L’ensemble de ces fiches constitue le fichier national des accidents corporels de la circulation dit " Fichier BAAC " administré par l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière "ONISR". Les statistiques de sécurité routière publiée chaque mois proviennent de ces informations. A noter, qu'il y a beaucoup moins d'information et de détails qui remontent ces dernières années, alors qu'il y a encore dix ans, on avait vraiment des détails pointus sur chaque accident. Aujourd'hui le manque d'information précise aboutit à des généralités qui s'éloignent donc de la réalité multifactorielle.

Le parc motos et deux-roues motorisés

Il y a actuellement plus de 4 millions de deux-roues motorisés, contre un peu plus de 2 millions en 1994. Le parc global a tendance à augmenter et plus rapidement que le parc quatre-roues grâce à une utilisation de plus en plus urbaine (source : FFSA-GEMA). Parallèllement, le nombre de kilomètres parcourus par an par les deux-roues a augmenté en moyenne de près de 5% par an, contre seulement 1,3% pour les quatre roues.

  • les motos supérieures à 125 cm3 représentent 45% du parc, contre 30% pour les cyclos et 25% pour les motos de moins de 125 cm3
  • en 2016, il s'est vendu 151.000 motos/scooters de plus de 125 cm3 à comparer aux 612.000 deux-roues motorisés vendus en France en 2012 dont 377.000 de > 125 cm3 (source : CSIAM / AAA)

Les facteurs

Dans l'ordre décroissant:

  1. Le non respect du code de la route
  2. L'alcool, impliqué dans 1/3 des accidents
  3. La vitesse
  4. Le manque d'expérience
  5. Les médicaments (tranquillisants/somnifères sont impliqués dans 30% des accidents mortels).
  6. La somnolence (1ère cause de mortalité sur autoroute)

La consommation de drogue est en train de représenter une part croissante dans les causes d'accidents de la route. Ceci explique l'arrivée des tests salivaire qui permettent de détecter notamment la consommation de cannabis.

On notera que la nuit représente 10% du trafic mais 43% des tués et un tiers des blessés hospitalisés !

Il ne faut pas négliger également les animaux sauvages, puisqu'ils sont responsables de 42.471 accidents de la route chaque année.

Côté alcool, les éthylotests électroniques seront désormais obligatoires dans les voitures et motos ainsi que dans les bars et discothèques ouverts après 2h du matin.

Autre manière de lire les chiffres, en 2016, 463 personnes ont perdu la vie sur les routes dans le cadre de leur travail; sachant que de nombreux métiers demandent de faire beaucoup de kilomètres (routiers bien sûr mais aussi commerciaux notamment) et que si ce chiffre est important pris seul, il est plus faible que la moyenne si on tient compte du nombre de kilomètres parcourus. Il n'en reste pas moins que le risque routier professionnel existe et peut être réduit.

On notera aussi qu'en 2016, 203 accidents mortels ayant généré le décès de 241 personnes étaient dus à des conducteurs circulant sans permis valide.

On n'oubliera pas la circulation à contresens sur autoroute, qui a généré 124 accidents, dont 26 mortels, en 2016, sachant qu'un contresens sur 3 est dû à l'abus d'alcool.

Enfin, 1 automobiliste tué sur 5 en 2017 ne portait pas de ceinture de sécurité.

Les chiffres

En France, par an:

  • Le nombre de tués décroit depuis 1999 (8.029 tués en 1999 dont 901 motards, idem qu'en 1998) et est passé sous la barre des 5.000 tués en 2007 (4620 tués exactement), soit 15 tués par milliard de kilomètres parcourus. Il y a eu 4.273 tués sur les routes en 2009 et 3992 en 2010.
  • 3 fois plus de tués en +125 cm3, par rapport au-125cm3.
  • 200.000 blessés (dont 16.700 motards)

Attention ! S'il y a moins de 20% de tués parmi les motards, c'est parce qu'il y a aussi 10 fois moins de motards que d'automobilistes.

De fait, le nombre d’usagers de 2 roues motorisées (2RM ou deux-roues moteur de + de 50cc) est en forte augmentation (jusqu'à 10% par année en Ile-de-France notamment). De plus, les deux-roues (motos et scooters) voient la fréquence et la durée de leur utilisation augmenter. L'utilisation est passée du plaisir au pratique pour oublier les embouteillages avec de plus en plus de de trajets quotidiens. Hors les statistiques sont là pour dire que le nombre maximal d'accidents intervient sur les trajets maison-travail.

Si le nombre de tués à deux-roues est trop important, notamment en pourcentage, il a par contre fortement baissé par rapport au nombre de motards et encore plus au regard du nombre de kilomètres parcourus.

Le nombre d'accidens mortels est proportionnel au type de route, depuis la rase campagne (48%) jusqu'à l'autoroute (8%), sachant que 2/3 des accidents ont lieu en milieu urbain.

39% des motards sont tués sans qu'il y ait un responsable !

39% des motards ont un accident mortel sans qu'il y ait un tiers identifié. Etat de la chaussée, météo, animal, fatigue... les raisons sont nombreuses.

Tous les jours, des motards racontent accidents ou grosses frayeurs : récits.

Statistiques et accidents motos en France
Statistiques et accidents motos en France
Evolution de la mortalité routière entre 1978 et 2018 en France
Evolution de la mortalité routière entre 1978 et 2018 en France

Historique depuis 1970

Années Autos Cyclos Piétons Motos Vélos Util. + PL Autres Total
1960 2540 1625 1889 1004 848 345 44 8295
1961 3011 1887 2088 770 905 440 39 9140
1962 3567 2020 2372 574 853 506 36 9928
1963 4081 1978 2272 389 819 468 20 10027
1964 4604 2259 2577 279 843 515 28 11105
1965 5329 2362 2874 254 828 479 24 12150
1966 5538 2387 2748 190 753 516 26 12158
1967 6438 2497 3120 184 838 488 20 13585
1968 7046 2602 3062 188 822 527 27 14274
1969 7285 2598 3117 236 820 580 28 14664
1970 7522 2637 3202 306 795 552 20 15034
1971 8100 2666 3339 549 738 648 21 16061
1972 8627 2647 3180 700 728 642 21 16545
1973 7916 2526 2914 739 665 684 25 15469
1974 6373 2319 2690 721 574 630 20 13327
1975 6431 2131 2517 698 565 624 30 12996
1976 7014 2079 2463 770 643 593 15 13577
1977 6740 1736 2362 841 577 650 55 12961
1978 6211 1618 2118 782 571 612 45 11957
1979 6519 1381 2091 970 589 616 31 12197
1980 6699 1271 2200 1059 659 587 35 12510
1981 6986 1062 1945 804 556 557 43 11953
1982 7111 1107 1910 813 501 539 49 12030
1983 6956 955 1879 846 536 453 52 11677
1984 7111 864 1760 820 465 448 57 11525
1985 6419 797 1557 810 426 385 53 10447
1986 6867 714 1639 790 438 456 57 10961
1987 6002 675 1479 793 419 427 60 9855
1988 6440 717 1592 862 401 482 54 10548
1989 6513 688 1472 930 407 464 54 10528
1990 6295 657 1407 946 401 526 57 10289
1991 5992 504 1327 980 364 410 40 9617
1992 5725 504 1165 945 348 350 46 9083
1993 5835 490 1131 861 329 344 62 9052
1994 5423 472 1126 816 321 324 51 8533
1995 5389 471 1027 780 374 315 56 8412
1996 5240 478 987 741 300 294 40 8080
1997 5069 471 929 831 329 360 7989
1998 5491 418 988 901 301 338 8437
1999 5161 466 882 901 307 312 8029
2000 5008 431 793 886 255 272 7643
2001 4998 426 778 1011 242 265 7720
2002 4602 366 819 973 211 271 7242
2003 3509 372 592 813 190 255 5731
2004 3186 321 550 814 167 194 5232
2005 3065 356 635 881 180 201 5318
2006 2626 317 535 769 181 194 4709
2007 2464 325 561 830 142 230 4620
2008 2205 291 548 795 148 135 76 22 55 4275
2009 2160 299 496 888 162 145 54 21 48 4273
2010 2117 248 485 704 147 146 54 76 3992
2011 2062 220 519 760 141 134 67 60 3963
2012 1882 179 489 664 164 145 62 68 3653
2013 1612 159 465 631 147 133 64 57 3268
2014 1663 165 499 625 159 143 78 24 28 3384
2015 1796 155 463 614 151 120 66 106 3461
2016 1760 121 559 613 162 130 55 30 47 3477

Répression

La baisse du nombre de tués est en partie due à la répression croissante qu'il y a eu via les contrôles et l'installation des radars automatiques 4.700 radars en 2017 contre 1858 radars en service en 2009). Il y a ainsi eu 25 millions de flashs en 2016 (doublé en 5 ans : 13 millions de flashs en 2011), plus de 13 millions de points retirés et près de 100.000 permis invalidés.

Campagnes de prévention

Tout ceci explique qu'il y ait régulièrement des campagnes d'information de la Sécurité Routière pour sensibiliser les automobilistes aux risques et à la fragilité des motards. Ceci dit, avec leurs pauvres moyens, ces campagnes sont souvent limitées dans le temps et en termes de nombre de supports utilisés... et c'est bien dommage, parce qu'il y a vraiment besoin d'éduquer les automobilistes.

Personnellement, j'ai bien aimé la dernière campagne, plus dure, plus incisive et tellement vraie :-(

Texte de la campagne télé :

Lionel roulait à 110 km/h sur le périphérique. Il percuta un motard de 22 ans. "C'est la seule personne qui fait partie de ma vie, dont je n'ai jamais vu le visage" dit-il, hanté par son image...

La vidéo à télécharger sur le site de la sécurité routière (format MPEG).

Rapport MAIDS

Rapport sur l'accidentologie motarde sur le site Acembike.

Accidents de la vie courante

Pour mettre en perspectives la mortalité routière, quelques chiffres sur les accidents de la vie courante qui entraînent plus de 20.000 morts par an, soit 6 fois plus que la mortalité routière (chiffres officiels et infographie du ministère de l'Intérieur).

Les accidents de la vie courante en France
Les accidents de la vie courante en France

Voir aussi

Toutes les actualités sur la Sécurité Routière

Une vidéo sur un accident moto

Commentaires

Cedric Lacroix

Heu je pense que ceux qui ont fait ces chiffres les ont fait un soir après l'apéro, ou sont pro répression !!!
Comment se fait il qu'on nous dise qu'il y a 4 millions de motos contre 33 millions de voitures, et que quelques lignes plus bas on essai de dire que si il y a moins de tué en moto, c'est parcequ'il y 30 fois de 4 roues que de 2 roues... Cela revient à dire qu'il y a 120 millions de 4 roues ????

On se fout de notre gueule je pense...

27-04-2013 13:45 
Cedric Lacroix

4 millions de motos pour 33,6 millions de véhicules pardon ...

27-04-2013 13:48 
CLEW

Salut,

Des chiffres amenés pour une fois de manière un peu différente avec une comparaison entre les années, le nombre de véhicules en circulation et dans laquelle on évoque le nombre de kilomètres parcourus. Toutefois, cette approche reste perfectible en étant plus précis sur les chiffres.

Après dans les causes d'accident, il y a des imprécisions car pour moi le non respect du code de la route comprend, outre toutes les règles qui peuvent être transgressées, l'alcool et la vitesse.
Pour le reste (manque d'expérience, médicaments (tranquillisants/somnifères sont impliqués dans 30% des accidents mortels) et somnolence) ce sont des facteurs qui ne doivent pas représenter un pourcentage très élevé.
Pas sûr non plus que l'on ne comptabilise pas non plus un accident dans diverses catégories.

V

Etienne

27-04-2013 14:31 
Le Modérateur

et un article mis à jour très récemment sur les motos (estimation du parc passé à 4 millions) sans modifier une autre phrase plus loin (corrigé donc).

27-04-2013 15:33 
cedric.catois@gmail.com

"39% des motards sont tués sans qu'il y ait un responsable !":
J'aimerais bien avoir la source et l'explication...

23-10-2013 17:08 
Kawa futé

Citation
Cédric Catois
"39% des motards sont tués sans qu'il y ait un responsable !":
J'aimerais bien avoir la source et l'explication...
Sans qu'il y ait eu choc avec un autre véhicule identifié serait la formule la plus exacte.
J'avais vu un jour une émission à la télé où des spécialistes se penchaient sur certains accidents difficilement explicables.
Il y a des cas où un tiers est intervenu en gênant le conducteur: autre véhicule, animal "déboulant sur la route"...

Mais vu qu'on a supprimé les iDSR motards bénévoles, peu de chances que quelqu'un se pose ce genre de question.

C'est tellement plus commode de conclure que "le motard roulait trop vite". bla bla rageur

23-10-2013 18:36 
BIG83

Salut

Citation
39% des motards sont tués sans qu'il y ait un responsable !":
Il aurait peut être fallu préciser "tiers", non ? Ou plus simplement " seul en cause "
V

23-10-2013 19:15 
Roger Mew

Tous les mairies fait infractions avec ralentisseurs et objet sans notice :- decret
Décret n°94-447 du 27 mai 1994 relatif aux caractéristiques et aux conditions de réalisation des ralentisseurs de type dos d'âne ou de type trapézoïdal

En faite chaque la date de renouvie!!!! 22Fev 2014

Je suis anglais et je connaitre la loi, pourquoi plusier francais ne connait pas les loi en France.

En faite si la rue ne pas compli avec les loi il est en fate ne pas un rue, il est un terrain. La seulement loi pour un vehicule sur un terrain est actuallement assurance, pas de plaque de immatriculation, pas de limite de vitesse, pas de permis a conduire.......

Jugement_TA_RPEP_FFMC34_St_DREZERY.pdf

13-05-2014 19:45 
eric 12 bandit

Pas facile à suivre l'ami Roger.... hum


Euh....

Si vous cherchez le fayot qui a mis +1 à BIG, c'est moi. ange

PS: Content de te voir de retour BIG ! clin d'oeil

VVVV

14-05-2014 01:15 
J J B

Big ..... de retour ....... le 23/10/2013 ....... !!! ah bon ... je ne savais pas qu'à l'époque il était parti ...!!!!!

14-05-2014 07:51 
bruno piersiala

Bonjour
Les 3 roues sont'ils plus secures que les autres motos/scooters

13-06-2019 10:11 
VincFR75

Citation
eric 12 bandit
Pas facile à suivre l'ami Roger.... hum

Je pense que notre ami Anglois voulait dire que la plupart des ralentisseurs en France ne respecte pas la loi. (Bien souvent trop haut, nous le savons tous)

Et que donc si la rue ne respecte pas la loi. Alors ce n'est pas une rue mais un terrain privé. Donc juste besoin d'une assurance. Pas de limitation de vitesse, pas besoin de plaque d'immatriculation. Même pas besoin de permis de conduire. Donc pas de retrait de point ou de permis possible.

C'est très capillotracté comme analyse je vous l'accorde.

V.

13-06-2019 11:53 
fift

Vision très littérale du texte, très anglo-saxonne.

Le droit français ne fonctionne pas du tout de cette manière.

13-06-2019 12:22 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous