Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Equipement du pilote : les matériaux et technologies

Cuirs, tissus, stretch, Gore-tex, Cordura, Kevlar, Mesh

Fonctionnement de la membrane Gore-Tex - Photo : Gore-TexAirguard, cuir de Nappa pleine fleur, traitement Sanitized, membrane Hipora, TPU, mousse expansive EVA ... Tous ces matériaux aux noms techniques et barbares sont utilisés dans la conception des équipements du pilote dans le but d'améliorer les capacités de résistance, de protection ainsi que le confort. Comment s'y retrouver ? Décryptage...

Si le Gore-Tex ou le Kevlar sont connus, la multitude de technologies employées n'aide pas toujours à la compréhension d'autant qu'il existe presque autant de dénominations que de marques.

Voici un lexique des différents matériaux et technologies afin d'y voir plus clair dans la construction des vêtements moto, par catégorie : résistance à l'abrasion, absorption des chocs, type de cuirs, protections thermiques, matériaux étanches, traitements et procédés.

Résistance à l'abrasion et protection

Airguard : Cette matière synthétique à base de fibres polyamide permet de conserver la chaleur à l'intérieur du vêtement ainsi que d'assurer une résistance à l'abrasion et à la déchirure

Aramide : Cette fibre synthétique issue du Nylon offre une forte résistance à la déchirure et à l'abrasion. Son point de fusion est atteint à 450°C. L'aramide est le composant de base du Kevlar.

Armacore : Cette fibre est réalisée à partir du Kevlar. Elle possède les mêmes propriétés de résistance à l'abrasion mais affiche un poids réduit.

Armalith : Développé et utilisé par Esquad, l'Armalith est un mélange de coton et de fibres techniques entrelacés disposant d'une très forte capacité de résistance à l'abrasion (supérieure au Kevlar) et conservant un aspect de jean denim classique.

Clarino : Ce cuir synthétique offre les mêmes propriétés qu'un cuir naturel mais conserve toute sa souplesse après avoir été mouillé. Il est majoritairement utilisé dans la conception de gants.

Chamude : microfibre synthétique offrant l'aspect d'un cuir suédé et disposant d'une large palette de couleur.

Cordura : Réalisé à partir de Nylon 100% polyamide, le tissu Cordura offre de bonnes capacités de résistance à l'abrasion. Son point de fusion est atteint à 210°C. Il existe de multiples dérivé du Cordura permettant d'obtenir de meilleurs performances concernant la résistance, l'élasticité ou encore l'étanchéité.

Durylon : Textile polyamide à base de Polyester offrant de bonnes capacités de résistance à l'abrasion.

Dynafil : Il s'agit d'un fil de polyamide efficace contre l'abrasion et résistant à des températures élevées. Son champ d'application touche aussi bien la moto que l'alpinisme ou la pêche.

Dynatec : Ce tissu résulte du tissage de Dynafil, il offre de bonnes capacités de résistance à l'usure et à l'abrasion. Son point de fusion est atteint à 290 °C.

Keproshield : Textile synthétique alliant kevlar, dynatec et coton pour une grande résistance à l'abrasion.

Keprotec : Mélange de Kevlar, polyamide et cordura développé à l'origine pour la course moto. Cette combinaison assure une forte résistance à l'abrasion tout en conservant de l'élasticité.

Keratan : Ce traitement vise à améliorer la résistance à l'abrasion et la souplesse d'un matériau.

Kevcor : Textile associant des fibres de Kevlar et de Cordura pour une bonne résistance à l'abrasion.

Kevlar : Utilisé notamment dans la conception des gilets pare-balles, le Kevlar est réalisé à partir d'aramide et offre de bonnes capacités de résistance à l'abrasion et à la déchirure. Il est cependant sensible à l'humidité et aux rayons UV.

Noxiguard : tissu synthétique en polyester 600 deniers au tissage haute densité avec enduction spécifique pour la résistance à l'abrasion. Utilisé par l'équipementier Ixon.

Absorption des chocs

D3O : Ce matériau polymère est souple dans son état normal mais possède de fortes capacités de dispersion de l'énergie. Utilisé pour les coques de protection, le D3O permet plus de confort et une meilleure liberté de mouvement que les coques rigides.

EVA : L'EVA designe une mousse expansive principalement utilisée en rembourrage.

PEHD : Polyéthylène haute densité principalement utilisé pour renforcer les protections

ProFoam : Mousse visco-élastique durcissant à l'impact pour dissiper l'énergie.

ProSafe : Mousse de polyuréthane souple utilisé dans la conception de protections dorsales, coudes, épaules ...

TPE : Elastomère Thermoplastique ou TPR - Protection souple contre les chocs.

TPU : Polyuréthane thermoplastique - Dur, le TPU offre des capacités d'étanchéité ainsi que d'absorption des chocs et de résistance à l'abrasion.

Types de cuir

Cuir pleine fleur : Le cuir "pleine fleur" désigne un cuir conservant son épaisseur d'origine. Non taillé il est plus résistant.

Cuir bœuf : C'est le matériau de base dans les vêtements en cuir de moto connu pour ses fortes capacités de résistance à l'abrasion

Cuir chèvre : Plus fin et plus léger que le cuir de vache, il est également étanche au vent mais moins résistant à l'abrasion. Il est privilégié pour les équipements demandant davantage de souplesse, comme les gants.

Cuir kangourou : Souple et résistant, le cuir de kangourou est plus léger et plus fin que le cuir de vache mais offre les même capacité de résistance à l'abrasion. On le retrouve principalement sur les combinaisons et les gants destinés à la course.

Cuir Nappa : Le nappa désigne un cuir traité du coté des poils pour réduire les pores. Ce traitement lui donne un aspect plus souple et lisse qui résiste mieux aux tâches et possède une étanchéité plus importante.

Cuir Nubuck : Le Nubuck désigne un cuir gratté qui donne un effet velours au toucher. Ce traitement permet également de rendre le cuir plus respirant.

Cuir Pittards : Développé par l'entreprise Pittards, ce cuir allie des qualités de confort et de protection. Imperméable, souple et respirant, il résiste également très bien à l'abrasion.

Cuir de raie : La peau de raie se démarque par sa résistante bien supérieure à celle des autres cuirs. Elle reste cependant assez rigide mais convient parfaitement pour les renforts notamment sur les gants.

Protection thermique et aération

Equipement du pilote : les matériaux et technologies

Bemberg : tissu synthétique au toucher proche de la soie utiliser comme doublure en complément d'un élément de protection thermique pour plus de confort.

Coldblack : Traitement anti-UV permettant d'éviter que les vêtements noir et sombres ne chauffent au soleil.

Coolmax : Tissage à plat de fibres creuses pour évacuer rapidement l'humidité vers l'extérieur du vêtement.

Dexfil : Matière synthétique offrant des capacités d'isolation et un confort proche du duvet d'oie

Dryarn : fibre textile synthétique de faible poids associant légèreté et thermorégulation. Principalement utilisé sur les sous-vêtements techniques.

HyperKewl : Tissu qui à la particularité d'absorber l'eau avant de la diffuser par évaporation pour rafraîchir le pilote.

Outlast : Ce traitement permet d'absorber et de conserver la chaleur à l'intérieur des vêtements.

Primaloft : Ce textile synthétique est une microfibre isolante utilisée dans les doublures.

Schoeller-PCM : Issu de la recherche spatiale, ce matériau emmagasine la chaleur pour la restituer quand la température baisse.

Softshell : Ce textile est un isolant au toucher polaire qui possède également des propriétés coupe-vent et déperlante.

TFL Cool : Cette technologie permet de réfléchir les rayons du soleil et d'éviter l'échauffement excessif des équipements.

Thermolite : Ce textile est composé de fibres creuses qui drainent l'humidité vers l'extérieur du vêtement.

Thinsulate : Il s'agit d'un rembourrage en coton microfibre assurant l'isolation thermique. Principalement utilisé dans les doublures.

Unitherm : Ce tissu est conçu en microfibre élastique afin de contrôler la transpiration et de disperser l'humidité rapidement. Exemple d'utilisation : dans l'intérieur d'un casque intégral.

Matériaux étanches et membranes

Amara : Cuir de synthèse étanche

BW2 Tech : Membrane imperméable, étanche et respirante - Bering

Chamude : Cuir synthétique offrant une apparence et des propriétés proche d'un cuir naturel mais avec une étanchéité plus importante.

Damotex : Membrane imperméable, étanche et respirante - Soubirac

D-Dry : Membrane imperméable, étanche et respirante - Dainese

DNS : C'est un traitement rendant les textiles déperlant et respirant.

Drystar : Membrane imperméable, étanche et respirante - Alpinestars

Gore-Tex : Membrane imperméable, étanche et respirante réalisée à partir de Teflon.

Gore-Tex X-Trafit : Reprend les caractéristiques de la membrane Gore-Tex en laminé trois couches pour une utilisation dans les gants.

H2Out : Membrane imperméable, étanche et respirante - Spidi

Hipora : Membrane en polyuréthane étanche et respirante

Hydratex : Membrane imperméable, étanche et respirante - Rev'it

Lorica : Matériau synthétique proche du cuir offrant une meilleure résistance et qui est étanche. Lorica est également le nom des armures de la Rome antique.

PU : Polyuréthane - Ce matériau possède des propriétés d'imperméabilité

SoltoTex : Membrane imperméable, étanche et respirante - IXS

SympaTex : Membrane imperméable, étanche et respirante utilisée dans la conception des bottes et chaussures.

Taslan : Fibre de Nylon déperlant

Teflon : Polytétrafluoréthylène - Matériau très fortement hydrofuge qui sert de base à la conception de la membrane Gore-Tex

Tritex : Membrane imperméable, étanche et respirante

Windout : Membrane étanche au vent - Spidi

Traitement et fibre antibactérien

Nanofeel : Fibre synthétique dotée d'argent incorporé jouant un rôle antibactérien.

Sanitized : Traitement antibactérien, antiodeur et thermorégulateur des tissus.

SilverFunction : Textile antibactérien et thermorégulateur enrichi d'argent par ionisation.

Matériaux extensibles

Elasthanne : Fibre synthétique en polyuréthane très extensible. L'élasthanne est à la base de multiple textile comme le Lycra ou le Spandex

Flex Tenax : Ce textile conçu en polyamide et élastomère offre résistance et élasticité

Procédés de fabrication

Laminé : Ce procédé de fabrication consiste à un assemblage de plusieurs couches par thermocollage. Les membranes sont souvent incorporées par un laminé trois couches doublure/membrane/textile.

Mesh : Le Mesh (maille en français) est une technique de tissage créant un aspect filet et laissant place à de nombreuses ouvertures pour la ventilation. Il peut être de plusieurs nature (PU, stretch ...) et on le retrouve quasi exclusivement sur les vêtement d'été.

Plus d'infos sur les équipements