english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Les sportives pour le permis A2

Une offre limitée aux petites cylindrées

La catégorie des motos sportives est celle qui regroupe les machines abouties techniquement et technologiquement avec des modèles qui ne cessent de se perfectionner vers plus de puissance et de performances. Forcément, la nature même des motos supersport et des hypersportives les exclut immédiatement des possibilités offertes aux motards débutants qui doivent respecter les limitations de poids et de puissance du permis A2.

Malgré tout, l'arrivée du A2 en Europe et l'essor des marchés émergents, particulièrement friands de petites motos, ont poussé les constructeurs à revenir à de plus petites cylindrées pour ce segment particulier. Si l'offre reste limitée, il existe désormais plusieurs modèles accessibles.

On dresse la liste des sportives compatibles avec le permis A2 et actuellement commercialisées par les principaux constructeurs moto.

Honda

CBR 500 R

On aura tendance à craquer sur cette CBR d'abord pour son look, car dessous, cela reste une CB 500 de dernière génération : autant dire que c'est diablement équilibré et efficace, même si ce n'est pas particulièrement pétillant dans aucun domaine, contrairement à la CB 500 de la génération précédente. En tous cas, le look est léché, la finition est soignée et la position de conduite reste raisonnable...

Honda CBR 500 R

Kawasaki

Ninja 400

C'est peut-être elle le meilleur choix des sportives A2 car elle combine un look qui descend directement des ZX-10R qui sèment la terreur (un peu trop pour certains, d'ailleurs) en Mondial Superbike, un moteur bicylindre punchy et plein d'allonge, un freinage correct et une belle tenue de route. En plus, les défauts inhérents au genre ne sont pas trop prononcés : la position de conduite n'est pas trop radicale et le rayon de braquage reste correct : bref, avec la Ninja 400, on peut rouler sport toute l'année, en toutes circonstances.

Kawasaki Ninja 400

KTM

RC 390

Elle un a sacré look, mais elle n'a pas que cela. Certes, on remarque d'abord le nez de carénage pointu et le dosseret de selle, moulé dans une mousse assez spéciale et qui fait illusion. Mais aussi, la RC 390 (qui reste, de fait, la plus grosse sportive présente au catalogue KTM), s'appuie sur un châssis vraiment sain (bien qu'un peu souple en suspensions à l'attaque) et d'un monocylindre carrément convaincant malgré sa cylindrée réduite. Voici un choix affirmé que vous ne regretterez pas.

KTM RC 390

Suzuki

GSX-250 R

Vous avez remarqué ? Le R, ici, n'est pas accolé après GSX mais 250... Cela veut dire que c'est en fait une base d'Inazuma un peu rhabillée et que l'engin, malgré sa plastique et ses peintures de guerre, n'a rien de sportif. Rien du tout même, en témoigne un rapport poids / puissance réduit, où les 25 chevaux ont bien du mal à déplacer les 180 kilos (mais comment font-il pour que cet engin soit plus lourd qu'une Ducati Panigale V4 !!). Du coup, voilà un bon commuter, facile et docile, pour qui veut aller au boulot en se prenant pour Rins ou Iannone.

Suzuki GSX-250 R

Yamaha

YZF-R3

Le pétillant bicylindre de chez Yamaha fait de nouveau du service ici dans cette enveloppe racée, aux coloris et au design proche de celui d'une Yamaha R1, ce qui fera toujours illusion voire forte impression chez les fans de motos performantes. La R3 est précise et amusante sur petite route comme sur circuit (en dépit de suspensions vraiment souples dès que l'on attaque un peu). Seulement voilà ; elle commence à dater un peu et pour pas beaucoup plus cher, une Kawasaki 400 Ninja en propose quand même nettement plus...

Yamaha YZF-R3

Plus d'infos sur les motos A2

Suzuki