Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Dossier : quelle moto pour le permis A2 choisir ?

Petite, grosse, frimeuse ou courageuse ? le bon choix en fonction de votre style

Quelle est la meilleure machine pour débuter ou se remettre en route ?

Dans leur grande bonté et leur préoccupation permanente de protéger les motards contre eux-mêmes, les autorités qui nous aiment tellement ont instauré l'accès progressif à la puissance pour l'apprentissage de la moto et aussi le retour à la liberté quand on s'est fait sucrer son permis. Ainsi en est-il de la réglementation A2, qui implique d'avoir une machine ne dépassant pas 47,6 chevaux (35 kW), qui ne peut pas être issue d'un bridage à partir d'une base faisant plus de 95 chevaux (70 kW) et qui implique en plus que le rapport poids puissance ne dépasse pas 0,2 kW par kilogramme. Une fois le permis A2 obtenu, après deux années, un examen de 7 heures vous requalifie pour la conduite de machines sans limitation de puissance.

Malgré ces contraintes, la liste intégrale des machines éligibles au A2 est assez longue. Voici de quoi s'y retrouver en fonction des usages.

Vous faites principalement de la ville

Dans ce cas, il faut être pragmatique : une petite moto agile et maniable fera très bien l'affaire, tout autant que, pourquoi pas, un scooter. Vous pourrez même commencer sur la vedette de la catégorie, le sulfureux Yamaha Tmax 530, même si votre assurance risque de ne pas trop être d'accord. Du coup, on peut commencer plus modestement et dans ce cas, la bonne nouvelle, c'est que l'ensemble de l'offre du marché vous est quasiment accessible. Tous les scooters 300 et 400 cm3 du marché sont à votre portée (y compris la dernière nouveauté du segment, le Suzuki Burgman 400) et même des 500 à trois roues tels que le Gilera Fuoco 500. Le cas du Piaggio MP3 est un peu particulier : de par sa spécificité (c'est un véhicule type L5e accessible à un permis B plus une formation éventuelle), il n'est pas considéré comme un "deux-roues" et passe donc à côté de cette législation. Idem pour le Quadro4.

Yamaha TMax

Pour les maxi scooters, par contre, ce sera plus difficile, le cas du Tmax étant à part. De fait, BMW peut faire brider sa gamme de gros scooters (C650 Sport et C650 GT, ainsi que l'électrique C-Evolution), mais Suzuki ne bride pas le Burgman 650 et curieusement, Honda n'a pas souhaité rendre ses scooters NC750D Integra et X-ADV éligibles au permis A2.

BMW C Evolution

Le premier constructeur mondial, par contre, cible sa stratégie A2 autour de la plateforme et ses CB 500, déclinée en 4 versions différentes, dont le petit custom CMX 500 Rebel est parfait pour cet usage. Du coup, une moto A2 qui s'en sort bien en ville, c'est une machine agile et, si elle est forcément peu puissante, c'est bien qu'elle soit coupleuse. Et si elle est stylée, c'est pas pire : regardons donc du côté des Moto Guzzi V7, des Triumph Street Twin, voire même de la délicieuse Royal Enfield Classic, qui vient désormais avec l'ABS.

Honda CMX 500 Rebel

Vous aimez les balades tranquille à la campagne

Ces machines dont on vient de parler, Guzzi, Triumph et Royal Enfield, seront également parfaitement à l'aise pour des petites balades tranquille à la campagne. Coupleuses et agiles, elle renvoient un bonheur à l'ancienne, où l'on se plait à se promener, le nez au vent, en profitant du paysage et de l'instant présent.

Triumph Street Twin

Néanmoins, la catégorie des trails est aussi accessible aux détenteurs des permis A2. On en distingue deux grandes familles : celle des petits trails, genre Honda CRF 250 Rallye, BMW G 310 GS, Kawasaki Versys-X 300 et aussi la Suzuki V-Strom 250. Mais il y a aussi de plus gros trails, bridés : c'est le cas de toute la gamme des BMW F 700 GS, BMW GS 800 et BMW GS 800 Adventure. Chez Honda, toujours curieusement, pas de NC 750X possible, mais le petit trail routier CB 500X fera très bien le boulot. A vous de voir ensuite si vous comptez faire un peu de tout chemin, pour savoir si vous devez privilégier une machine avec une garde au sol plus élevée et des pneumatiques plus typés tout-terrain. Et entre les deux, Ducati et Triumph ont de jolis Scrambler qui se régaleront aussi à la campagne.

Ducati Scrambler Desert Sled

Vous êtes jeune et le style, c'est important !

Vous rêvez devant les "vrais" motards et leurs roadsters rutilants ? Eh bien vous aussi, vous pouvez entrer dans cette grande famille, juste à l'échelle en-dessous. Que ce soit la BMW G310R, la Yamaha MT-03, ou encore la KTM Duke 390, voilà de quoi montrer que vous avez du style ! Et ce sera encore mieux demain avec l'arrivée prochaine des Husqvarna 401 Swartpilen et Witpilen. Reste à assortir la tenue avec les bottes racing et le casque intégral.

BMW G310R

Et si vous vous sentez de monter en gamme, la Yamaha MT-07, la Kawasaki Z650 ou la Suzuki SV650 seront là pour combler vos attentes.

Kawasaki Z650

Vive le sport !

Si vous avez une combinaison de cuir en plus, pourquoi ne pas tenter la piste ? Bien entendu, on se doute que les vraies sportives ne sont pas bridables en A2, car nombre de ces machines dépassent (et de carrément beaucoup) les 70 KW de départ. Pas grave, cependant : entre la Yamaha YZF-R3, la Kawasaki Ninja 400, la Honda CBR 500 R et la KTM RC 390, il y a de quoi se prendre pour un pilote, mais aussi ciseler de belles trajectoires et faire son apprentissage du circuit. N'oublions pas la Suzuki GSX 250 R, bien lookée mais aussi moins performantes que les autres tenants du genre.

KTM RC390

Le budget est carrément serré ?

Dans ce cas, n'hésitez pas à réduire la voilure et vous contenter d'une petite machine, entre 250 et 400 cm3, afin de profiter de coûts d'utilisation plus faibles, d'une assurance meilleur marché et d'une consommation vraiment contenue. Une machine telle la Suzuki 250 V-Strom, par exemple, se contente de moins de 4 l/100. Et une Royal Enfield peut s'en tenir à 3,5 l/100 en conduite cool. En plus, vous ferez des économies sur les consommables, avec des pneus, des plaquettes et des kit chaine qui tiennent vraiment longtemps.

Suzuki V-Strom 250

Vous aimez la route et le duo

Dans ce cas, même si la puissance est forcément limitée, privilégiez une machine confortable et coupleuse. Le summum, ici, c'est donc une grosse Harley-Davidson car si la puissance est réduite, le couple, la souplesse et l'allonge seront toujours là, du moins tant que l'on roule aux allures prévues par la loi. De fait, une belle Harley-Davidson Softail Heritage permet de partir loin, avec armes et bagages, ainsi qu'une bonne copine. Sinon, une bonne routière polyvalente et sobre comme la BMW F800 GT peut aussi faire l'affaire. Tout comme une 1090 Adventure de chez KTM, parfaite pour cet usage.

Harley-Davidson Heritage

Cool, Raoul !

La moto, c'est aussi le plaisir des sens : ici, la bonne nouvelle, c'est que de nombreux engins stylés sont accessibles aux jeunes permis : on pense aux Harley-Davidson 750 Street et Street Rod, à l'Indian Scout Sixty ou une Scout Bobber, à la Kawasaki Vulcan S, une Moto Guzzi V9, une Triumph Bonneville T100, parfaites pour aller peaufiner les plaisirs de la balade cool et du stationnement devant les terrasses de café.

Indian Scout Bobber

Vous revenez à la moto après une suspension de permis ?

Dans ce cas, vous êtes prêts pour une machine un peu plus lourde et au châssis plus affuté, châssis dont vous serez alors en mesure d'exploiter tout le potentiel. Pourquoi ne pas jeter son dévolu sur une BMW F800R, une Aprilia Shiver 900, une Kawasaki Z900, une Ducati Monster 797 ou encore une Triumph Street Triple S ?

BMW F800R

A noter enfin que des constructeurs font régulièrement des promotions incluant le coût du permis A2, avec un plafond à mille euros. A vérifier dans notre sélection des actualités promotions.

Plus d'infos sur les motos A2

Suzuki