english

Un repreneur solide pour le constructeur français

Voxan : embarquement immédiat

Voxan : la saga du constructeur motos français continue

Le Tribunal d'Issoire vient de choisir le nouveau repreneur du constructeur moto français : la Société de développement et de participation de Mérignac, appartenant à Didier Cazeaux, un industriel qui possède une société de fabrication de bateaux.

Il y avait sept candidats à la reprise au début du mois de juin. Le jour de l'audience, il n'y en avait plus que trois : trois projets proposés par Didier Tirard, l'ancien directeur de l'usine d'Issoire, Jean-Charles Corbet, Président d'Air Lib (mais qui agissait en son nom propre) et Didier Cazeaux, directeur d'un fabricant de bateaux. Le quatrième projet qui avait été déposé par un importateur grec de voitures Ligier a été repoussé devant la non présence pendant d'audience.

Les trois projets étaient d'envergure différente, allant croissant jusqu'à celui finalement jugé le plus ambitieux : un rachat d'un montant d'un peu moins de 460.000 euros, le maintient de 16 salariés et un objectif de ventes de 700 modèles par an.

Les objectifs de ventes sont à la fois plus modestes et réalistes. La reprise annoncée pour début 2003 laisse le temps d'analyser la situation et de mettre en place une stratégie. On ne peut qu'espérer que Voxan trouve en ce repreneur le bon partenaire qui relèvera la marque.

ByMyCar