english

Honda CBF 500

Le nouveau bicylindre 4 T refroidi par eau Honda

Honda CBF 500Déclinée pour sa version N en 500 cm3, la CBF 500 rappelle à la fois la CB 500 pour le moteur et la ligne de la nouvelle CBF 600 dont elle emprunte le cadre.

Elle garde son traditionnel bicylindre 4 T refroidi par eau mais ne développant plus que 54 chevaux, soit 4 de moins que l'ancien modèle et gagne plus de 13 kilos. Par contre, le moteur a été retravaillé pour délivrer plus de puissance à mi-régimes.

Un gros travail a été réalisé sur le système d'allumage, utilisant une cartographie en trois dimensions ainsi qu'un calculateur 16 bits qui prend en compte l'ouverture des gaz afin de déterminer le meilleur instant pour l'allumage de chacun des deux cylindres.

En plus des câbles de gaz déplacés du centre vers la gauche en accord avec la nouvelle configuration du cadre, un nouveau capteur d'ouverture des gaz a été installé sur le carburateur droit, directement connecté au nouveau système d'allumage. Ces modifications permettent d'après Honda une consommation réduite.

Honda CBF 500
Honda CBF 500
Honda CBF 500

Les carters ont également été modifié afin d'accueillir un capteur pour le nouveau compteur électronique de vitesse. Comme ses autres modèles, la CBF500 bénéficie du “Air Induction” qui injecte un flux d'air frais dans les conduits d'échappements afin d'assurer une combustion complète des gaz.

Le système d'échappement deux en un est équipé de deux tubes revêtus de matériaux catalytiques qui réduisent de manière significative les émissions de monoxyde de carbone (CO), d'oxydes (NOX) et d'hydrocarbures (HC).

La CBF 500 est surtout construite autour d'un nouveau cadre, le même que la CBF 600, de type Mono- Backbone, dérivé de la structure à simple tube rectangulaire des Hornet 600 et 900.

Au niveau suspensions, la fourche de 37 mm de la CB500 a fait la place à une nouvelel fourche de 41 mm. Le tout offre un angle de braquage de 72° de butée à butée contre 68° pour l'ancien modèle. A l'arrière, la suspension est de type Monoshock, avec un amortisseur HMAS à double chambre similaire.

Autre nouveauté, la CBF 500 est équipée de pneumatiques radiaux, sur des jantes en aluminium moulé à 6 branches avec des gommes avant de 120/70 et arrière de 160/60 (à comparer au 110/80 et 130/80 montées sur la CB500)

Le freinage est presque le même que celui de la CBF 600 : un simple disque de 296 mm pincé par un nouvel étrier double piston et des plaquettes en métal fritté à l'avant (douvle disque pour la CBF 600) et un disque de 240 mm avec un étrier simple piston monté directement sur le bras oscillant à l'arrière.

Et dernière nouveauté, la CBF 500 est également disponible équipée de l'ABS !

Avec moins de cehvaux et plus de kilos, la petite CB 500 dynamique risque d'être plus pataude que sa version précédente, malgré les promesses d'améliorations avancées par Honda. On serait tenté de moins la considérer comme un mini-roadster-sportive qu'auparavant mais réellement comme une moto de débutant ?

L'essai à venir décidera ou non si la nouvelle CBF 500 reprend le flambeau avec brio ou non...

Plus d'infos

Ctek