english

MotoGP de Catalogne : Rossi repetita

Rossi gagne pour la quatrième fois consécutive .

Valentino Rossi a retrouvé en son vieux rival Sete Gibernau un challenger de talent lors de ce Grand Prix de Catalogne, mais au terme des trois derniers tours, Rossi s'emparait de la victoire avec plus d'une seconde d'avance sur son adversaire. Ses pneus ont tenu toutes leurs promesses, lui permettant de battre à la fois le record du tour du circuit du Mugello en 1'43.195 dans le 23ème et celui de la course 46 secondes plus rapide que l'année dernière et s'emparent des huit premières positions. Derrière le duo en tête, on assistait à une bataille pour la troisième place du podium entre Marco Melandri, Alex Barros et Nicky Hayden se classant dans cet ordre à l'arrivée, Melandri terminant à sept secondes de Rossi. Max Biaggi décrochait une sixième place en solitaire.

“Cette année, le rythme de course fut environ deux secondes plus rapide que l'an dernier” explique Nicolas Goubert, responsable de la compétition chez Michelin. “Le plus incroyable est que Valentino a réalisé son meilleur tour au 23ème sur les 25 que comportait la course. Cela démontre à quel point nos pneus conservent leur performance, pour preuve le nouveau record du tour établi par Valentino Rossi en fin de course l'aurait placé en dixième position lors de la séance qualificative. Bien sûr, les motos sont plus performantes cette année et le circuit a été re-surfacé, mais nous ne nous attendions pas à des résultats d'un tel niveau aussi rapidement. Du point de vue de la performance des pneus, Barcelone est à coup sûr notre meilleure course depuis le début de la saison. Nous sommes vraiment très satisfaits de la consistance de nos pneumatiques.”

Durant les trois premiers tours ardemment disputés, Melandri a fait grosse impression et semblait pouvoir se battre pour la victoire, avant que Rossi puis Gibernau ne le dépassent. L'espagnol mena l'épreuve devant son public durant 18 tours, attaquant au maximum pour tenter de décrocher Rossi sans y parvenir. Cette nouvelle victoire de l'italien porte son score à 145 points, soit à cinq points seulement du maximum possible.

“Ce fut une grande course” ajoutait Rossi, “après les premiers tours de bagarre intense, le rythme en tête était incroyable. Gibernau et moi avons pris le large et il fut capable d'imposer un rythme de haut niveau en tête de la course. Il a aussi pris l'avantage au début car j'ai commis quelques fautes de pilotage. Le rythme de course fut très élevé jusqu'à l'arrivée. J'ai essayé d'attaquer encore plus fort après l'avoir dépassé, et j'ai réalisé trois tours inimaginables qui m'ont permis de m'imposer.”
Gibernau se montrait satisfait de cette performance réalisée devant ses supporters, même s'il s'avouait un peu déçu de n'avoir pu défendre ses chances. “Nous avons tenu un bon rythme en course.

Au début, il y a eu beaucoup de confusion, mais dès que j'ai passé Valentino j'ai vu que ma moto fonctionnait parfaitement. Rossi a réalisé un tour très rapide, et quand ma moto a commencé à trop glisser à gauche, j'ai su que je ne parviendrais pas à rester avec lui.” Melandri terminait troisième : “J'ai perdu pas mal de temps en essayant de doubler Barros et Nicky, mais j'ai finalement enlevé cette bataille pour le podium. Je veux remercier mon équipe, ainsi que Michelin car ils m'ont beaucoup aidé au niveau pneumatique.”

A noter que les six premiers pilotes Michelin avaient effectué le même choix de pneu arrière. Colin Edwards et Troy Bayliss arrivaient en septième et huitième position, tandis que Makoto Tamada chutait au septième tour en sixième position.

Plus d'infos sur les Grands Prix moto