Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Dominique Perben donne un coup de freins aux radars automatiques

Objectif de descendre sous la barre des 5.000 tués sur la route

Dominque PerbenLe ministre des Transports Dominique Perben a déclaré aujourd'hui ralentir le rythme d'implantation des radars automatiques et ne pas dépasser les 1000 radars.

"Comme prévu, on sera bien à mille radars d'ici la fin de l'année mais il n'y aura pas de nouvelle vague d'installation l'année prochaine", a déclaré le ministre en charge de la sécurité routière, rajoutant "Un millier d'appareils, c'est, je pense, un parc suffisant. Au moins pour le moment".

Parallèlement à ce coup de frein, le ministre des Transports a annoncé l'abandon du projet de contrôle médical obligatoire des conducteurs : "Instaurer un contrôle obligatoire risque de nous enfermer dans un système trop bureaucratique, et de montrer du doigt les conducteurs les plus âgés qui ne sont pas forcement les plus responsables d'accidents", a-t-il déclaré.

Il renonce également à imposer l'instauration des feux de croisement le jour, dans l'attente d'un rapport d'analyse "sur les effets de cette mesure" après avoir constaté : "Cela n'a pas vraiment pris, on ne voit pas beaucoup de feux allumés le jour", affirme Dominique Perben.

Il estime que l'objectif de descendre sous la barre des 5.000 tués sur la route en 2005 peut être tenu. "Je crois qu'on y arrivera", déclare le ministre en estimant pouvoir aller "plus loin" dans le futur pour la sécurité routière.

Vos réactions sur le forum MotoBrèves

Motoblouz Motoblouz Motoblouz