english

MotoGP de Brno : 51e victoire pour Rossi

Le champion en titre perpétue l'histoire après un duel épique contre Gibernau

Valentino Rossi a poursuivi aujourd'hui sa remarquable série de victoires en s'imposant au MotoGP à Brno pour la neuvième fois de la saison, au terme d'un duel acharné avec son grand rival Sete Gibernau sur le circuit de République Tchèque. Les deux adversaires se sont affrontés durant toute l'épreuve jusqu'à ce que la moto de Gibernau ne tombe en panne à trois virages du drapeau à damiers, permettant à Loris Capirossi de décrocher la seconde place. Max Biaggi remontait de la quatrième ligne pour décrocher une impressionante troisième place à l'arrivée.

Cette 51ème victoire de Rossi en catégorie reine, qui est également sa 51ème avec Michelin, le place parmi les trois pilotes ayant remporté le plus de Grand Prix dans cette catégorie, prenant le meilleur sur le pilote de légende des années 60, Mike Hailwood. Cette victoire permet aussi à Yamaha de devenir la seconde marque ayant remporté le plus de GP en catégorie reine, devant un autre nom de légende de la course moto, MV Agusta.

“Valentino a réalisé une nouvelle fois une course exceptionnelle” témoignait Nicolas Goubert, responsable de la compétition moto chez Michelin. “Mais Sete a également réalisé une course magnifique, et nous aurions du nous placer premier et second s'il n'avait pas rencontré un problème technique dans le dernier tour. Max a aussi été très impressionant et il a travaillé très dur pour obtenir ce résultat. Au final, nous sommes satisfaits de notre week-end, bien que le rythme de course n'ait pas été aussi rapide que nous l'imaginions au vu de la vélocité de Sete lors du warm-up. Peut-être que Sete et Valentino, s'observant par tactique, se sont un peu attendus l'un l'autre, c'est peut être l'explication d'un temps de course qui n'a été battu que de six secondes.”

Rossi et son rival espagnol ont toutefois tout donné pour s'imposer lors de ce Grand Prix de rentrée après la pause estivale. Gibernau réalisait le meilleur départ depuis la pole position, mais Rossi prenait le commandement quelques virages plus tard, avant que Gibernau ne lui retourne le compliment au tour suivant. Le ton était donné pour le reste de la course ! S'échangeant la première position à de nombreuses reprises, Rossi parvint à reprendre la tête à deux tours de l'arrivée alors que Gibernau commençait à connaître des problèmes.

“Ce fut une dure bataille, une des plus difficile de l'année” expliquait Rossi qui mène maintenant le championnat avec 132 points d'avance sur le second, Max Biaggi. “Nous n'étions pas très confiants après le warm-up car Gibernau s'y était montré très rapide, mais après quelques discussions avec mon équipe, nous avons procédé à des modifications très bénéfiques sur la moto. J'ai vécu une belle bagarre avec Gibernau, lui mettant la pression, prenant même la tête mais sans pouvoir m'échapper. Puis il m'a rattrapé et passé, c'est pourquoi j'attendais les deux derniers tours pour porter une attaque.”

Rossi franchissait la ligne 1,8 seconde devant Capirossi, tandis que Biaggi était pointé moins de deux secondes derrière lui. “Ce fut difficile de revenir depuis la quatrième ligne de la grille de départ, mais j'y suis parvenu, petit à petit” témoignait Biaggi qui remontait depuis la 11ème position au premier tour pour passer Alex Barros et Nicky Hayden dans les deux derniers tours. “J'ai du tout donner pour passer tous ces concurrents. Le plus difficile fut de doubler Barros, mais j'y suis parvenu. Je suis très content de ce résultat après un début de week-end si difficile.”

Barros terminait quatrième, juste derrière Biaggi et une fraction de seconde devant Hayden. Marco Melandri, qui occupa la troisième position durant les premiers tours, franchit la ligne d'arrivée à la sixième place, sept secondes derrière Hayden et deux devant Colin Edwards.

Ce dimanche fut aussi une bonne journée pour l'équipe de rallye de Michelin puisque Sébastien Loeb (Citroën Michelin) s'imposa lors de la manche allemande du WRC devant son co-équipier François Duval, accroissant par là-même son avance au championnat du monde.

Plus d'infos sur les Grands Prix moto