english

Championnat SBK : essais Pirelli à Valence

14 et 15 Novembre 2006

BIAGGI SOIGNE SON ENTREE

Si les deux jours d'essais mis en place par le manufacturier de pneumatique officiel du championnat, Pirelli, ont permis aux futurs protagonistes du championnat WSBK 2007 de faire connaissance avec les nouveaux produits qui les attendent l'an prochain sur le début de saison, ils ont aussi, et surtout, étaient un élément de réponse à la question suivante : que vaut Max Biaggi au guidon d'une Superbike ? Inutile de dire que la réponse n'a pas tardé à venir. Prudent le premier jour, l'Italien a haussé le rythme pour terminer le second en haut de la hierarchie. « Je suis très content de ces tests, car j'ai encore beaucoup de travail à faire pour comprendre ma machine. Toute l'équipe travaille à 100% et les deux ingénieurs japonais qui sont avec moi font le maximum pour faire la moto la plus proche possible de mes désirs. Le résultat est encourageant mais aujourd'hui ce n'est qu'une étape dans ma préparation. J'ai encore beaucoup de travail à effectuer pour être performant. » Plutôt sur la réserve Biaggi n'a pas trop semblé dépaysé dans cette catégorie qu'il découvre. « Une moto reste une moto, mais c'est vrai que c'était la première fois que je roulais avec d'autres pilotes. Il faut que j'apprenne à les connaître mais pour le reste tout s'est très bien passé. »

BAYLISS EN DOUCEUR

Alors que toute l'attention se portait sur le team Suzuki Alstare, les autres participants ont pu travailler dans une certaine séreinité. Pour autant si les chronos ont été plutôt concluants pour l'ensemble des pilotes engagés certains se sont montrés plus appliqués que d'autres. Ainsi chez Ducati, la meilleure performance a été réalisée par Lorenzo Lanzi devant son chef de file Troy Bayliss. L'Australien, champion du monde en titre a repris ses marques en douceur en réussissant le quatrième temps en pneus de course. Serein, l'officiel Ducati ne s'est même pas lancé dans la chasse au chrono en ne passant aucun pneu qualif durant la dernière journée.

CORSER DEVANT HAGA

Surprise également chez Yamaha où la logique aurait voulu que Noriyuki Haga s'impose devant Troy Corser, son nouveau coéquipier. Il n'en a rien été, car l'Australien s'est montré particulièrement à l'aise au guidon de sa nouvelle machine et semble avoir retrouvé une nouvelle motivation. Si pour l'instant ce résultat le satisfait, il n'en reste pas moins vrai que Corser comme Haga se retrouve à une seconde et plus du meilleur temps de Biaggi. Il reste semble t'il encore du travail à effectuer chez le constructeur japonais.

CHARPENTIER BIEN SUR

En Supersport, Sébastien Charpentier a repris ses bonnes habitudes et s'est installé en tête de la hierarchie. Durant les deux jours le double champion du monde a travaillé méthodiquement pour finalement se montrer le plus rapide. A croire que sa deuxième couronne ne l'a nullement rassasié. Coté tricolore, signalons la belle entrée en matière de Fabien Foret pour le compte de l'écurie Kawasaki Gil Motorsport avec un cinquième temps général sur une machine à peine sortie de caisse.

Plus d'infos sur le Championnat du Monde Superbike

HarleyHarley