english

Dakar 2007 : étape 7 : Zouerat > Atar

Liaison : 4 km - Spéciale : 542 km - Liaison : 34 km - Total : 580 km

PREMIERE VICTOIRE POUR CYRIL DESPRES

C'est dans une tempête de sable, qui a conduit les organisateurs à écourter l'étape, que Cyril Despres (Gauloises KTM) a remporté la spéciale devant Ullevalseter et David Casteu (Gauloises KTM). Isidre Esteve (Gauloises KTM) a terminé à la cinquième place, alors que son coéquipier Frans Verhoeven pointait en 16ème position du Dakar.

Cyril Despres (Gauloises KTM) 1er et 4ème au général (à 44'56) "Un autre jour qui se termine trop tôt… je suis parti en 21ème position et j'ai dû me faufiler pour passer de plus en plus de pilotes. A un moment, j'ai regardé et ils étaient tous en ligne derrière moi. Avec le vent qui soufflait si fort, il n'y avait aucune trace et la navigation n'était pas facile, mais juste comme je l'aime et le sable était incroyablement mou. Je suis resté planté trois fois. Au lieu de pouvoir accélérer en haut de la dune, la roue avant s'enterrait ! Ensuite la visibilité étant de plus en plus mauvaise, ce qui représentait un danger pour les hélicoptères, la spéciale fut arrêtée 140 km avant l'arrivée. Evidemment la sécurité prime dans ces conditions, bien que ce fut un peu frustrant pour moi car j'aurais, peut être, pu reprendre 20 minutes aujourd'hui. Maintenant c'est la journée de repos, mais honnêtement, je ne suis pas si fatigué et je pourrais facilement continuer à manger encore un peu plus de sable. "Lors des derniers kilomètres, j'ai baissé un peu le rythme afin de ne pas être trop dans sa poussière. C'est la première fois que je roule avec la KTM en Afrique et je dois dire que c'est un vrai plaisir car il y a une grosse amélioration de la stabilité ce qui augmente la confiance et ce qui permet de se concentrer sur le pilotage et la navigation."

David Casteu (Gauloises KTM) 3ème (à 4'36) 3ème au général (à 36'53) "Troisième à la journée de repos ! Si vous m'aviez dit cela, il y a deux ans, je vous aurais traité de fou. C'est un sentiment fantastique. Ce matin, il y avait beaucoup de navigation et une terrible tempête de sable. C'était un épais brouillard comme vous pouvez en avoir aux pires moments de l'hiver, avec en plus des grains de sable qui vous criblent la figure. Avec la baisse de visibilité, j'ai heurté quelques pierres cachées dans le sable que je n'avais pas vues et j'ai utilisé au moins deux jokers !"

Isidre Esteve (Gauloises KTM) 5ème (à 11'02) 2ème au général (à 10'47) "On doit respecter la décision des commissaires d'arrêter la spéciale avant la fin… J'ai rattrapé Marc Coma 80 km après le départ et ensuite nous avons ouvert la piste. Le sable était très mou et ce n'était pas facile pour nous et ça a dû être très difficile pour les voitures. Maintenant nous allons avoir la journée pour préparer la suite du rallye. Je pense que ça va être une course très excitante. "

Frans Verhoeven (Gauloises KTM) 16ème (à 40'18) 10ème au général (à 1.39'41) "Aujourd'hui la journée fut aussi mauvaise qu'elle n'avait été bonne hier. Mon ICO ne fonctionnait pas bien et je me suis perdu pour 15 minutes, ce qui m'a obligé à suivre des pilotes plus lents avant de retrouver un waypoint. Puis j'ai retrouvé mon rythme, jusqu'au moment où après le ravitaillement, j'ai vu Jordi (Viladoms) allongé à terre. Ca vous retourne l'estomac lorsque vous voyez un de vos amis blessé. "

Tous les résultats sur le site du DAKAR

Shoei