english

Motocross : ouverture du Championnat de France Elite MX2

Nicolas Aubin en tête du championnat lors de cette 1ere des 8 épreuves

Deux semaines après avoir fait leur première sortie de l'année à Valence, les pilotes MX2 se retrouvaient à Sommières, Gard, Sud, avec une piste dure et sèche pour cette ouverture du championnat.

Motocross : ouverture du Championnat de France Elite MX2 à Sommières

Deux des trois pilotes du team CLS étaient là. Avec trois podiums de manche à leur actif Anthony Boissière et Steven Frossard se sont mis en évidence, sans pour autant parvenir à conclure leur journée sur le podium final en raison d'une difficile troisième manche.

Le team Honda NGS était de son côté représenté par Pascal Leuret. Pierre Alexandre Renet était lui au repos, le championnat MX1 ouvrant la semaine prochaine à la Chapelle St Aubin (Sarthe). Les qualifications du samedi se passaient sans encombre pour Pascal, qui signait le troisième chrono derrière Aubin et Boissière.

Lors des qualifications du samedi Anthony confirmera sa bonne pointe de vitesse, signant le second temps derrière Nicolas Aubin alors que Steven devra lui se contenter du dixième chrono. Ne parvenant pas à se libérer, Steven rétablira les choses lors du warm-up dimanche matin, signant le troisième temps derrière son équipier.

Sur l'ensemble de la journée de dimanche, et même si cela ne se reflète pas au classement provisoire du championnat ou il est cinquième derrière son équipier, c'est Anthony Boissière qui a été le plus incisif, confirmant qu' il avait retrouvé son potentiel et sa vitesse de pointe après sa difficile saison 06. Revenu dans les deux premières manches au second rang derrière Aubin après des départs calamiteux, Anthony se préparait à aller cueillir la seconde place de la troisième manche et du championnat quand un attardé ruinait ses efforts en vue de l'arrivée. « Dans la première manche j'ai presque été surpris de revenir aussi vite en seconde position après mon très mauvais départ ! Je suis mieux parti en seconde manche, dans les huit-dix, mais dans le premier tour j'ai voulu faire un amorti sur un saut et je suis passé par l'avant. J'ai perdu une dizaine de places dans la chute, mais comme en première manche je suis vite revenu en seconde position. J'ai quand même laissé pas mal d'énergie dans ces courses poursuite, mais le point positif c'est que j'ai vu que j'avais la vitesse pour revenir. Dans la dernière manche je suis une fois encore parti sept ou huit, et rapidement je suis revenu en seconde position. Nous avions le même rythme avec Aubin, les écarts restaient stables et j'avais décidé d'assurer cette seconde place quand un attardé a tout gâché. Il y avait un grand saut en descente, et à trois ou quatre tours de l'arrivée il a traversé la piste de gauche à droite sous mes roues ! Je n'ai pas pu l'éviter et je me suis retrouvé au sol, moteur arrêté. Le temps de redémarrer et de repartir j'avais perdu beaucoup de places, et j'étais un peu sonné. J'ai continué jusqu'à l'arrivée mais sans pouvoir grignoter de points, ce qui me fait enrager car les écarts se creusent déjà au championnat. Je suis déçu de perdre tant de points par la faute d'un autre, je n'ai pas trop eu de réussite ce week-end. Côté positif je retiens que nous avons une excellente moto, avec un super moteur, et que j'ai retrouvé une bonne vitesse de pointe » rapporte Anthony qui s'est rappelé au (bon) souvenir de ses rivaux.

Bien plus à son aise dimanche que samedi, Steven Frossard aura le « chat noir » sur son dos puisque des soucis mécaniques viendront perturber deux de ses trois manches. « Au premier départ je suis sorti quatrième et en l' espace de quelques tours je suis remonté en seconde position. Mais très vite je me suis retrouvé sans embrayage, et je n'ai pu résister au retour d' Anthony sur ce circuit comprenant de nombreux virages serrés. Je finis troisième, place que j'occupais en seconde manche quand je me suis retrouvé sans frein avant après quelques tours ! Sur ce circuit comprenant de nombreuses grandes descentes je n'ai pas pu conserver la même cadence, mais je suis allé au bout sans chuter avec à la clé la huitième place. Mon dernier départ a été catastrophique, et j'ai passé ma manche à remonter des rivaux pour conclure sur une sixième place. J'ai mal roulé dans cette manche, j'étais tendu après ce qui m'était arrivé dans les deux premières manches et je termine la course avec des ampoules aux mains, » confie Steven qui repart de Sommières quatrième au championnat. « Je suis bien sûr déçu, car deux de mes manches ont été perturbées par un problème technique. D'un autre côté je n'ai jamais aimé ce terrain de Sommières, c'est ma bête noire et le résultat global est bien meilleur que celui des années précédentes. On a maintenant une course tous les week-ends, j'ai hâte d'être à la Chapelle St Aubin pour mieux m'étalonner par rapport à mes rivaux. Le point positif c 'est que physiquement je suis prêt, aucun soucis de ce côté là. »

Comme ses pilotes, Jean Jacques Luisetti avait un sentiment mitigé en quittant Sommières dimanche. « On est obligatoirement un peu déçus, car au pire nous devrions être seconds et troisièmes au championnat. Nous avions au minimum un pilote sur le podium des premières manches, la dernière nous a été fatale à cause d'un attardé. L'important est que Anthony ne se soit pas fait mal dans cette chute, on a vu qu'il était le seul à suivre Aubin qui était très rapide ce week-end. Steven a été malchanceux, en fait après expertise technique il s'avère que ses soucis viennent à chaque fois d'un problème de levier. Nous allons y remédier rapidement, c'est la première fois que nous avons de tels problèmes alors que le matériel est le même que celui que nous avons utilisé depuis le début de saison en essais ou en course à Valence ! Je voudrais remercier Régis Laconi qui a répondu à notre invitation et est venu nous encourager tout au long du week-end, sur cette épreuve ou le public était présent en masse. »

Pour Khounsith Vongsana - champion de France junior en titre -, cette ouverture
était l'occasion de se confronter aux hommes forts de la catégorie. Loïc Larrieu, le pilote KTM engagé sur le championnat de France junior, était venu se frotter à ses ainés. Loïc a fait de belles manches avec notamment une 15ème et une 12me place.
Khounsith Vongsana : "Nous avons eu beau temps tout le week-end, malgré le
vent un peu fort qui gênait dans les sauts.*

Plus au Nord, à Château Gontier très précisément c'est un autre championnat de France qui s'ouvrait ce week-end : le cadet. Auteur du meilleur temps chrono aux essais qualificatifs, Jason Clermont fera une prestation très convaincante puisqu'il occupe la seconde place du championnat après cette épreuve ! Après une difficile première manche, qui le verra taper dans la grille et s'élancer en dernière position pour revenir septième, Jason dictera sa loi dans les deux autres manches du jour en s'imposant après être parti dans le top cinq.

Rendez-vous dès le week-end prochain à La Chapelle St Aubin (Sarthe) pour la seconde épreuve du championnat MX2 et pour la première épreuve du championnat MX1 qui verra l' entrée en piste de Thomas Allier.

Des infos sur le site internet du team CLS

Classement provisoire du championnat MX2 après 1 épreuve :

  1. Nicolas Aubin (Yamaha), 75 pts ;
  2. Florent Richier (Kawasaki), 58 ;
  3. Xavier Boog (Yamaha), 50 ;
  4. Steven Frossard (Kawasaki CLS), 48 ;
  5. Anthony Boissière (Kawasaki CLS), 44 ;
  6. Pascal Leuret (Honda), 44;
  7. Rémi Annelot (Suzuki), 41 ;
  8. Maxime Lesage (Honda), 39 ;
  9. Marvin Musquin (Kawasaki), 31 ;
  10. Jeremy Tarroux (Yamaha), 26 ; etc….
Mutuelle