english

Livia Lancelot débute la Coupe du Monde féminine avec le team GPKR

Première sortie officielle de la pilote moto sur une Kawasaki KX250F

C'est ce week-end à Teutschenthal (Allemagne) que s'ouvre la Coupe du Monde féminine de Motocross, dont c'est la troisième édition. Trois épreuves figurent aujourd' hui au calendrier de cette compétition, les Pays Bas ayant rejoint l' Allemagne et la Suède. Livia Lancelot y fera sa première sortie officielle sur une KX250F Kawasaki du team GPKR.

Troisième des deux dernières éditions de cette Coupe du Monde, Livia Lancelot aborde pour la première fois cette compétition au sein d'un structure officielle après deux saisons en tant que pilote privée. « Avec aujourd'hui trois épreuves cette Coupe du Monde prend de l'ampleur, et permet de valoriser le cross féminin. Notre sport se professionnalise, et il est aujourd'hui intéressant de voir que les trois lauréates des éditions précédentes reçoivent cette année un soutien officiel. C'est important de voir notre discipline reconnue, et l'intégration au team GPKR va me permettre de franchir un nouveau palier » confie volontiers Livia qui jusque là évoluait dans la structure familiale.

Victime d'une fracture de la clavicule il y a deux mois, la française n'aborde pas cette épreuve dans les meilleurs conditions mais reste optimiste.

Avec cette fracture de la clavicule gauche je n'ai pas pu me préparer comme je le voulais, j'ai perdu pratiquement un mois et demi et malheureusement je suis retombé sur mon épaule lors d'un entraînement il y a deux semaines, et la douleur est revenue. Cela m'a fait perdre une nouvelle fois du temps dans ma préparation, mais pour ce week-end je pense que ça ira. J'ai fait de la mysiothérapie et des ultra-sons pour accélérer les soins » poursuit la ‘green lady' qui n'en reste pas moins très déterminée.

« L'objectif reste de gagner, même si je sais que j'ai un problème pour tenir une manche dans la mesure ou après un quart d'heure je fatigue, j'au perdu beaucoup de masse musculaire dans mon bras du fait de cet arrêt. Maintenant côté vitesse je pense que cela devrait aller, même si je manque de roulage. Je n'ai pas pu faire autant de tests que je le souhaitais sur la moto, mais je me sens très bien sur la Kawasaki et je sais que le team GPKR mettra à ma disposition une moto pour gagner. Il reste à savoir si j'aurais la vitesse pour être devant, réponse samedi » conclue Livia qui avait fait jeu égal avec Katherine Prumm l'an passé sur cette épreuve, après avoir remporté la première manche. L'officielle Kawasaki Molson lauréate de la Coupe du Monde l'an passé sera une fois de plus, avec l'Allemande Stephanie Laier vainqueur en 2005, sa principale rivale.

Mutuelle