english

4e épreuve des coupes de France Promosport sur le circuit de Pau Arnos (64).

Podium Brivet, Dos Santos et Grilli

Alors que les écoliers sont en vacances, les pilotes des Coupes de France Promosport ont eux aussi pris la route des bords de plages pour aller jusqu'à Pau (70 kms de l'Océan Atlantique). Ils répondaient à l'invitation du Moto Club Pau Arnos afin de rouler sur le magnifique circuit béarnais.

4e épreuve des coupes de France Promosport sur à Pau Arnos

Le soleil était bien présent avec des températures chaudes (29°C) mais supportable grâce à un petit vent rafraîchissant. Les essais : Le Samedi matin, pour les séances qualificatives, la catégorie 600cc ouvre le bal. Les conditions de roulage sont bonnes et la première série donne le ton avec notament Polesso (Yamaha), Braun (Suzuki), Denis (Suzuki) et Perrault (Suzuki). Ils roulent tous les quatre en moins de 1:23. Braun et Denis roulent aux couleurs d'Action Bike. La deuxième série prend la piste et Jonathan Castanet (Suzuki et également Action Bike) se met vite en jambe pour signer le même temps que Polesso : 1:23.024. Yann Sotter (Honda), Etienne Dupuis (Yamaha) et Baptiste Guittet (Kawasaki) restent dans la meme seconde. Au cumul des deux séries, Castanet (le plus rapide à réaliser son chrono), Polesso, Braun et Sotter forment la première ligne. Les 500 Cup rentrent ensuite en piste. Les Chronos sont très serrés. Les sept premiers sont dans la même seconde avec pour les deux premiers un écart de seulement 0,2 seconde. On retrouve donc une première ligne composée dans l'ordre de Sylvain Buffard, Romain Gerstner, Yoann Gougginsperg et Frédéric Dulas, tous sur Honda sauf Dulas sur Kawasaki. En 125cc, Pierre Antoine Kovac (Aprilia) signe une nouvelle pôle position malgré un début de séance timide. Cédric Chelly (Aprilia) le suit à 0,2 seconde. Deux pilotes régionaux complètent la première ligne, il s'agit de Florent Tourne (Aprilia) et Samuel Camier (Aprilia). En Junior Cup Baptiste Grenguet tire le meilleur de sa Honda 125 CBR aux dépends du jeune Florian Marino qui, pour sa deuxième course (14 ans depuis un mois) montre qu'il est là pour jouer aux avant-postes. Marc Rivot et Richard de Tournay complètent la première ligne. La matinée se conclue avec les Promo 1000. Le début de séance va être décisif puisque la première ligne va se décider dès les premiers tours. Cyril Brivet (Suzuki) marque les esprits en signant un chrono de 1:21.622, soit presque qu'une demie seconde de mieux que Fabien Sohier (Kawasaki) et Anthony Dos Santos (Yamaha). Pour l'annecdote, Brivet est le pilote 1000cc d'Action Bike. Pour son retour à la compétition, Lionel Richier (Kawasaki), après une grosse blessure survenue à l'entre saisons, se place à une encourageante 4ème place. Nicolas Grilli (Honda) manque cette première ligne pour 0,1 seconde. En Monobikes Jean-François Fouquet poursuit son écrasante domination en roulant 1,8 seconde plus vite que les autres. Fabrice Dufresne, pilote du moto club Pau Arnos signe le deuxième temps sur sa Honda suivi de Bruno Ezra sur Honda également. Les courses : Le soleil est caché par des nuages menaçants et les températures sont plus fraiches (19°C) lorsque les premières finales du dimanche débutent avec pour commencer les Monobikes.

Saison :

Pôle, meilleur départ, échappée, large avancée sur ses adversaires et victoire. Pour retrouver de la bagarre et des dépassements, il faut regarder ce qu'il se passe juste derrière : Bruno Ezra, Serge Pernet Coudrier, Henry Jocelyn, Olivier Collet et Fabrice Dufresne se disputent la place sur le podium. Mais Ezra et Pernet Coudrier vont prendre le meilleur de ce groupe pour finir dans cet ordre. Départ des Promo 125 et les pilotes partent à un rythme effréné. Une belle bagarre oppose 6 pilotes: Kovac, Camier, Chelly, Bonnet, Tourne et Pihery. Mais une double chute au 8ème tour de Pihery dans un virage du circuit et Kovac dans un autre va obliger la direction de course à sortir le drapeau rouge. Le classement de cette première partie donne Camier, Kovac et Chelly. La course va repartir pour 3 tours et seul Kovac réussira reprendre le départ. Chelly et Camier vont pendant ces 3 tours tout faire pour l'emporter et passeront la ligne d'arrivée dans cet ordre. Kovac gère une troisième place qui lui permetterait de limiter les dégats. Au cumul des deux manches, on a donc Chelly, Camier et Kovac qui fait la bonne opération du we pour le classement général provisoire en prennant une avance de 16 points sur Chelly et de 19 points sur le malheureux Pihery qui perd sa place de second. La finale des Juniors Cup finit la matinée. Cette coupe de marque Honda est une des plus spectaculaire avec des entrées de virage avec plus de 5 pilotes de front qui en ressortent dans des ordres souvent différents. Cette pépinière de champion a encore régalé les nombreux spectateurs présents. Cette course à rebondissements va être écourtée au 8ème tour à cause de la chute de Julien Véran qui se relèvera indemne. Florian Marino, Richard De Tournay, Bastien Chevallerau et Arnaud Gicquel ont franchi lors de leur dernier passage la ligne d'arrivée en paquet dans cet ordre. L'écart entre le 1er et le 2ème est de 0,04 seconde... Absent des deux premières courses puisqu'il n'avait pas encore l'age requis, Marino pointe au général en 8ème position à moins de 20 points du deuxième. En tête, De Tournay creuse un petit écart de 21 points. En 500 Cup, la course a, elle aussi, été très disputée. Les acteurs habituels de la catégories étaient là mais la surprise est venue d'un pilote local : Frédéric Duclas (il habite à 15 kms du circuit). Qualifié en première ligne (4ème chrono) il fait un bon départ et conserve sa place. En l'espace de 5 tours, il réussit à prendre la tête de la course à Sylvain Buffard qui va chuter peu de temps après. Romain Gerstner va bien tenter avec Yoann Gouggisperg de lui ravir cette place mais en vain. Pour sa première participation de l'année, Frédéric Duclas remporte la course suivi de Gerstner et de Gougginsperg. C'est la mauvaise opération pour Sylvain Buffard qui perd la tête du provisoire au profit Yoann Gougginsperg (+12 pts) et de Nicolas Salchaud (+7 pts).

L'après midi se poursuit avec le départ des 600cc.

Très vite, un groupe de 6 pilotes se détachent avec Peter Polesso (Yamaha), Yann Sotter (Honda), les 3 pilotes Suzuki d'Action Bike (Castanet, Braun et Denis) et Etienne Dupuis (Yamaha). Au 4ème tour, Polesso rétrograde 3ème, puis, au 5ème tour, Castanet prend les commandes de la course au détriment du pilote Honda. En bagarre pour la 7ème place, Baptiste Guittet (Kawasaki) et Alexandre Perrault (Suzuki) ne se font pas de cadeau. Perrault finit par aller à la faute en tentant un dépassement osé. Le drapeau rouge est sorti. Les pilotes vont refaire un nouveau départ et Polesso va réitérer son holeshot. Il tiendra pendant 7 tours sa position de leader mais cèdra aux attaques de Catanet 2 tours avant le drapeau à Damiers. Sotter va réussir à conserver sa 3ème place juste devant Etienne Dupuis. On retrouve ensuite les deux coéquipiers de Castanet, Braun et Denis. Au provisoire Polesso conserve une petite avance de 13 points sur Castanet remonté 2ème et de 15 points sur Dupuis. La course des 1000cc clôture ce we de course. Anthony Dos Santos fait un départ canon et prend la direction des opérations tambours battants. Cyril Brivet et Fabien Sohier sont juste derière. Au 4ème tour, Brivet monte d'un cran et, en réalisant le même chrono que pendant ses essais (pour rappel 1:21.6) prend l'avantage sur le vogien. Les places vont se figer pendant plusieurs tours jusqu'au retour de Nicolas Grilli et son 1000 CBR. Fabien Sohier ne pourra contenir le pilote Honda. Au 14ème tour, la chute spectaculaire de Jérôme Danton entraine l'arrêt de la course. Le pilote s'en sort sans trop de dégats mais la course ne repartira pas. Grilli monte sur son premier podium de la saison derrière Brivet et Dos Santos. A noter la belle 6ème place de Lionel Richier. Au provisoire, Lalevee rétrograde en 2ème position au profit de son coéquipier Dos Santos pour deux petits points. Cyril Brivet remonte 3ème à 5 points du leader. Avec deux pôles positions, deux victoires en Promo 600 et en Promo 1000 pour le team Action Bike, Stéphane Gallis est un team manager heureux.

Prochaine épreuve, Le Mans (72) les 21 et 22 juillet prochains

Jean-Baptiste Nonet

Mutuelle