english

Abandon de Steff Chambon aux XGames

Entrainement sur la piste de Riverside pour le pilote moto

Steff Chambon est arrivé à Los Angeles, pour sa participation aux XGames. Dès le premier jour il a rendez vous avec le team hmc KTM pour une première prise en main avec la 450 KTM.

C'est sur la petite piste de kart de Riverside, aménagée en piste supermotard, que la petite troupe fait ses premiers essais. Un certain Jeremy Mc Grath y est aussi, alignant les tours sans relâche.

Après quelques minutes, Steff se retrouve dans les roues du Mac et tourne un dixième de seconde moins vite. Pas mal pour une mise en jambe...

Steff Chambon XGames

Mais sur le terrain final -le stade de foot de Los Angeles (le nouveau club de Beckam), Steff s'aperçoit que l'épreuve supermoto des Xgames est en fait du supercross, le circuit du stade continuant sur une partie bitume sur le parking.

Deuxième particularité de cette épreuve hors normes, obligation de ravitailler et de changer la roue arrière à mi-course. Et il faudra tenir 40 minutes par 40 degrés à l'ombre, sans ombre…

Les choses s‘annoncent donc plus difficiles que prévues et c'est tendu comme la ficelle du string de Madonna que Steff débute les essais libres.

La partie en terre emprunte plus de la moitié de la piste de supercross, où Carmichael et consorts devront en découdre. Avec sa 450 KTM équipée de pneus slicks, Steff est perdu dans la partie terre et ne trouve pas le rythme sur le bitume. Le résultat est sans appel, dix-septième temps sur vingt ! Pas glorieux mais après une bonne nuit de sommeil, samedi matin il réalise le deuxième temps du warm-up !

Détendu sur la terre, on retrouve le vrai Chambon sur le bitume et tout va beaucoup mieux… Malgré cela, il doit prendre le départ de la quatrième ligne mais grâce à son habileté habituelle, il est pointé déjà neuvième au premier tour. Mais se fait piéger au deuxième tour, chutant sur la partie terre.

Après un ravitaillement express à mi-course, il est pointé douzième, remonte sur ses concurrents mais chute à nouveau à cinq tours de la fin. Et abandonne… « Je ne tenais plus la moto, j'ai préféré abandonné que de prendre trop de risques sur cette partie terre très technique. En fait, j'ai réussi à y rouler aussi bien que les autres mais elle est très éprouvante et je manque de condition physique pour tenir les quarante minutes à bloc. »

Devant, le jeune pilote Yam Burkhard a réussi à venir à out du vétéran Jeff Ward. Si ces deux pilotes étaient hors de portée, une place dans les cinq était tout à fait envisageable pour Steff.

Si le bilan sportif n'est donc pas à la hauteur des ses espérances, Steff est enchanté de sa semaine californienne. « A part le résultat décevant, je me suis régalé. Faire partie de cet événement incroyable, avec les plus grands pilotes et freeriders du monde, c'est le rêve. Je tiens à remercier le team KTM HMC qui m'a super bien reçu et m'a confié une moto à l'égal des meilleures. Super moto, super efficaces, super gentils, ils sont trop bons. Et bien sûr un grand merci à Spy, Shark, Arlen Ness et Nicson, sans qui cette expérience géniale n'aurait pas été possible. »

Mutuelle