english

Grand Prix Moto du Japon : Victoire de Capirossi

Casey Stoner sur Ducati sacré Champion du Monde 2007

Après avoir dominé les séances d'essais et les qualifications sur le circuit de Motegi, les meilleurs pilotes en MotoGP avaient toutes les raisons de s'attendre à remporter aujourd'hui le Grand Prix du Japon, mais les conditions météorologiques sont venus ruiner bien des espoirs.

Dani Pedrosa (Repsol Honda RC212V-Michelin)était le favori logique pour la victoire après s'être montré le plus rapide des essais en utilisant les derniers pneus de course développés. Il s'était assuré ensuite de la pole position tandis qu'à ses côtés sur la première ligne, Valentino Rossi (Fiat Yamaha Team YZR-M1-Michelin) et Nicky Hayden (Repsol Honda RC212V-Michelin) s'étaient également illustrés en enregistrant un rythme de course impressionnant vendredi et samedi.

A la suite de pluies matinales, la course devait débuter sur une piste séchante, la plupart des pilotes choisissant des pneus pluie relativement durs. Après les quelques premiers tours, les pilotes Michelin remontaient sur les leaders grâce à leurs pneus pluie très endurants sur piste séchante. Rossi et Pedrosa occupaient les deux premières positions après 14 tours, puis Rossi rentrait aux stands en même temps que d'autres pour repartir avec des machines chaussées de pneus slicks. Alors que Pedrosa abandonnait sur chute, Rossi était à son tour malchanceux : victime d'un souci technique, il était contraint de repasser par les stands et finissait la course en 13e position.

« Nous étions confiants pour la course car notre dernière génération de pneus slicks a très bien fonctionné pendant les essais, Dani était incroyablement rapide et les essais qualificatifs se sont bien déroulés également, » confiait Jean-Philippe Weber, responsable de la compétition moto chez Michelin.« Nous étions très contents car cela faisait longtemps que Michelin n'avait pas monopolisé les places sur la première ligne à Motegi. Et même si la course ne s'est pas déroulée comme nous l'espérions, nous sommes satisfaits des performances de nos pneus pluie sur piste séchante. A Donington nous n'étions pas satisfaits de nos pneus pluie dans ces conditions, et pendant l'été nous avons développé de nouveaux pneus dont le potentiel a été démontré aujourd'hui. Valentino et Dani étaient de plus en plus rapides et rattrapaient les autres pilotes et je dois donc vivement remercier l'ensemble de la cellule développement impliquée dans cette tâche. Nous étions pleinement satisfaits jusqu'à un peu plus de la mi-course. D'un point de vue stratégique, peut-être aurions-nous dû passer en pneus slicks plus tôt. Valentino a effectué une superbe course jusqu'à ce qu'il rencontre un problème et c'est dommage que Dani ait chuté alors qu'il roulait si fort. La stratégie est toujours complexe dans ces conditions, c'est toujours un peu la loterie, mais au moins nous pouvons être satisfaits de l'excellent travail de développement effectué ces dernières semaines. »

Les équipes vont bénéficier de deux semaines sans course avant le sprint final de la saison, qui sera lancé avec le Grand Prix d'Australie, dimanche 14 octobre sur le circuit de Phillip Island près de Melbourne.

Résultats GP du Japon

  1. Loris Capirossi (ITA) Ducati Marlboro Team 47'05.484;
  2. Randy De Puniet (FRA) Kawasaki Racing Team +10.853;
  3. Toni Elias (SPA) Honda Gresini +11.526;
  4. Sylvain Guintoli (FRA) Tech 3 Yamaha +12.192;
  5. Marco Melandri (ITA) Honda Gresini +28.569;
  6. Casey Stoner (AUS) Ducati Marlboro Team +31.179;
  7. Anthony West (AUS) Kawasaki Racing Team +50.001;
  8. Alex Barros (BRA) Pramac d'Antin Ducati +52.343;
  9. Nicky Hayden (USA) Repsol Honda Team +53.629;
  10. John Hopkins (USA) Rizla Suzuki MotoGP +59.715;

Plus d'infos sur les Grands Prix moto

Mutuelle