english

Le Mondial du Deux-Roues 2007

Il revient tous les deux ans. Le mondial du deux roues. Rendez vous incontournable de la profession. Si la dernière fois l'Italien Ducati s'affichait aux abonnés absent, pour cette édition c'est Aprilia qui s'y colle.

Et tous les deux ans nous vivons un semaine de folie. Pouvoir toucher les filles. Pardon, j'ai l'esprit ailleurs je voulais écrire les nouveautés. Quoique je crois bien les hôtesses plus nombreuses qu'elles. Et je vous rassure, de toute façon, pas le droit de toucher, juste de regarder. Mais quelles robes, quelles lignes et menu régime pour bon nombre d'entres elles. Bien sur parfois au lieu de prendre la photo l'envie de prendre la poudre d'escampette avec une de ces beautés nous titille le cerveau. Mais il faut bien vous faire partager tout ce que nos yeux peuvent emmagasiner de souvenirs. Et nous en prenons pour deux ans à chaque fois.

Hôtesse sur le Mondial du Deux-Roues

Présentes à l'appel pour toutes, les vertes, les rouges, les grises. Elles affichent fièrement leurs nombreuses couleurs. Leur mécanique au top du moment clairement étalées, elles jouent avec nos envies.

Certaines à peine nées, sont protégées par des parois de verre. Attention pas touche. D'autres modèles s'affichent au milieu de toutes cette jeunesse rajeunies par un petit coup de lifting. Un bon régime leur permet d'afficher parfois une ligne magnifique pour leur age. Malgré tout facile de les reconnaitre à leur silhouette générale.

BMW encadrée sur le Mondial du Deux-Roues

Mais ce n'est pas tout cela, la première journée est décisive, elles nous attendent toutes, rangées dans leur stand. Leur géniteur lui même présent pour nous vanter leurs charmes, leur souplesse, leur caractère unique, le plaisir que nous allons éprouver à jouer avec, et parfois malheureusement, leur prix.

Progéniture sortie pour dévoiler ses atouts et ses atours. Elles doivent impérativement nous séduire. C'est leur rôle.
Un nom de famille japonais pour la plupart, leur petit nom se pare souvent de leur cylindrée.

Nous devons courir de conférence de presse en conférence de presse. Serrer la main à de nombreuses personnes que nous voyons de temps en temps et que l'on appellent attachées de presse, responsable presse etc .... Piétinement assuré pour voir les bâches, recouvrant ces beautés, tomber à terre pour dévoiler ces fameuses nouveautés que nous attendons.

Conférence de presse sur le Mondial du Deux-Roues

De 9 heures du matin à 9 heures du soir, notre tâche consiste à relever le plus possible de détails pouvant vous intéresser au plus haut point. Ces petits trucs dont nous essayons d'avoir la primeur rien que pour vous les livrer.

En même temps prendre des photos, prendre des photos, prendre des photos ...... en effet, quoi de plus parlant que ces clichés brillants, pleins de couleurs. La reproduction fidèle du détail qui vous fera hésiter pour un modèle ou pour un autre.
Arpenter toute la surface du mondial, passer d'un stand à l'autre afin de pouvoir évoquer pour vous la production 2008.

Repérer cette copie de Dax Honda, mythique dans les années 70, les chinois la reproduise à l'identique sans même corriger la tenue de route nettement insuffisante, sans même tenir compte que la technologie à bientôt 40 ans de retard. Sans même se préoccuper des personnes qui vont se servir de l'engin, totalement inexpérimentées dans le pilotage d'un deux roues. Préparez le sparadrap !!!

Dax sur le Mondial du Deux-Roues

Que dire de cette ....... comment appeler ce truc avec deux roues ? Le désigner l'appellerait exercice de style. Peu de motard sont désigner. Gageons que Voxan ne fera pas fortune avec ce modèle "réorganisé" par Starck.
Étonnement devant une HP2 sport présentée par BMW Motorad. Mais ou sont les modèles hideux misent à disposition des forces de l'ordre ?.
Que dire de la décision de la maison allemande de s'afficher sportivement. Ttrès sportivement d'ailleurs.

L'intérieur vous passionne, l'âme de votre modèle vous intéresse ? pas de souci il suffit de se plonger dans ces découpes de l'anatomie de votre sportive. Et oui je n'ai vu que des découpes de sportives. Un peu de fluo autour et rien de tel pour savoir ce qu'elle a dans le corps. pas étonnant qu'elle a du caractère.

D'ailleurs le ministère de l'intérieur va pouvoir refaire les peintures de ses locaux. Avec toutes les sportives allégées dont les qualités nous sont habilement dévoilées, le coffre va se remplir de lui même grâce à la gentillesse de tous ces petits motards, futurs délinquants qui vont gentiment verser leur obole à ce dieu dont le totem est appelé radar ou boite à image. Il pousse tout seul, on ne sait où, on ne sait comment mais il pousse. Il pousse comme les petits monstres trônant fièrement sur des estrades franchement peintes aux couleurs de leur patron. Chez Kawa, la tribu Ninja se porte bien. Chez Honda le 1000 CBR vaut le détour. Au passage Yamaha nous offre sa technologie dans une superbe découpe et certain que les 100 chevaux sont largement dépassés.

Dax sur le Mondial du Deux-Roues

Au milieu de tout cela trônent les assureurs, ils viennent à coup d'employées tout mignonnette le pauvre motard qui ne sait plus à quel sein (pardon je voulais écrire saint) se vouer. Mais, notoire est la gourmandise du motard. Ce qui explique les bonbons qu'elles offrent.

En bref, tout le monde vient séduire, gonfle la poitrine et se veut le meilleur. Des parts de marché sont à prendre, l'âge moyen du motard évolue, il a plus de trente cinq maintenant. Il est cadre dynamique. Le pouvoir d'achat au rendez vous, les constructeurs le savent.

Par contre, le défilé de mode sur chaque stand nous ramène à la triste réalité de notre sort. Pourrons nous porter la ligne de vêtement concoctée pour nous même si nous ne sommes pas nés avec une forte poitrine ou avec une souplesse qui permet d'être certain de la présence d'une tablette de chocolat dont le papier alu est totalement exclu.

Et tous les constructeurs y vont de la présentation de leur ligne de vêtement au couleur de la marque. Tout les atouts, nécessaires à la création d'une tribu fidèle qui puisse assurer un noyau d'acheteur prodigue.

Dax sur le Mondial du Deux-Roues

Bientôt d'autres photos, d'autres textes mais d'ici là bon d'entre vous auront fait le déplacement. Les allées vont se remplir ?

La place se raréfier et les photos vont devenir difficiles à prendre. Heureusement que les objectifs des téléphones portables ne prennent que peu de place.

Reportage photos : toutes les photos du salon du deux-roues

Reportage photos : voir les hôtesses du Mondial

Reportage photos : le Mondial avant le Mondial : tous les préparatifs du salon

Suzuki