english

Grand Prix AMV d'Europe : Titre Enduro2 pour Aubert, Enduro 3 pour Aro

Johnny Aubert et Samuli Aro ont décroché le titre suprême Enduro 2 et 3 à l’issue de la toute dernière manche du championnat Maxxis FIM 2008

Aubert sacré Champion du Monde EnduroAprès le sacre de Mika Ahola en tant que Champion du Monde Enduro 1 samedi, il ne restait plus que deux couronnes mondiales à décerner à l’occasion de cette deuxième journée du Grand Prix AMV d'Europe, comptant pour la huitième et dernière épreuve du MAXXIS FIM WEC 2008. Sans surprise, et malgré la tension régnant autour de l’enjeu, Johnny Aubert et Samuli Aro ont décroché le titre suprême en enduro à l’issue de la toute dernière manche du championnat. Les vainqueurs de catégorie ce deuxième jour sont Mika Ahola, Juha Salminen, Stefan Merriman et Jérémy Joly.

Enduro 1

En Enduro 1, dans une catégorie libérée d’enjeu, le nouveau champion du monde Mika AHOLA (FIN-HON) et son dauphin Ivan CERVANTES (ESP-KTM) ont assuré le spectacle pour le plus grand plaisir des milliers de spectateurs français. La dernière victoire de la saison revient au Finlandais, plus rapide de 2.50 secondes. Marc GERMAIN (FRA-YAM) a une nouvelle fois brillé dans les spéciales françaises. Avec un style de pilotage de plus en plus agressif, il récolte la 3e place.

Enduro 2

C’est l’ENDURO 2 qui a focalisé toutes les attentions avec la possibilité pour un Français de remporter le titre sur ses terres. En assurant la 3e place, Johnny AUBERT (FRA-YAM) n’a pas failli à sa mission. Il devient à 28 ans champion du monde de l’E2. Ce premier titre mondial, trois ans après son arrivée sur le WEC, lui permet de succéder au palmarès de l’enduro français à Stéphane Peterhansel, dernier Français couronné en 2001.

Johnny AUBERT : Je ne sais même pas quoi dire, je n’arrive pas à exprimer ce que je ressens. Depuis le mois d’avril et la casse de Salminen en Espagne ça a été une saison très fatigante mentalement pour moi. Il ne m’a fait aucun cadeau. J’ai vraiment mal dormi la nuit dernière et aujourd’hui la journée était très longue sur la moto. Surtout dans les deux premiers tours, à cause de la pression. Après j’ai décidé de me décontracter un peu pour jouer la sécurité. Je suis content d’apporter ce résultat à mon équipe, qui m’a accueilli comme une famille il y a trois ans lorsque je pensais peut-être arrêter la compétition. C’est un vrai beau moment de bonheur.

Malgré une dernière victoire de journée, Juha SALMINEN (FIN-KTM) doit se contenter de la deuxième place finale du championnat. Il est aussi le recordman de victoires de la catégorie avec 9 succès en 16 manches disputées. Deuxième du jour, après s’être bagarré avec Aubert, Alessandro BELOMETTI (ITA-KTM) et Rodrig THAIN (FRA-TM), Antoine MEO (FRA-HVA) s’offre le titre de meilleur rookie de la saison 2008.

L’autre enjeu du jour concernait l’issue de la catégorie ENDURO 3. Après les rebondissements de la veille, et en terminant à la 4e place, Samuli ARO (FINKTM) s’offre au bout du suspense le titre de champion du monde de l’E3. À 34 ans, il s’agit de sa cinquième couronne sur le WEC, et sa deuxième chez les grosses cylindrées. Après des prestations inquiétantes lors des précédentes épreuves mondiales, Aro a su répondre présent lors de ce Grand Prix d’Europe décisif.

Samuli ARO : « C’était une saison très éprouvante pour moi avec mon accident au doigt et ma blessure au genou. Maintenant c’est enfin terminé et je peux respirer. Ce qui a été le plus dur pour moi était de me remotiver après ma blessure. En plus, je n’ai pas pu beaucoup m’entraîner l’hiver dernier et j’ai démarré la saison sur une nouvelle machine. Je ne savais pas quoi attendre de cette année 2008. Mais malgré mes problèmes je n’ai jamais pensé à abandonner, et je suis heureux de remporter finalement le championnat. »

En marge du couronnement d’Aro, Antoine LETELLIER (FRA-APR) a bien failli réaliser l’exploit du jour en dominant la catégorie une bonne partie de la journée. Deuxième, il s’incline finalement en fin de parcours devant son coéquipier Stefan MERRIMAN (AUS-APR), pour 13.61 secondes. L’Australien offre à Aprilia un 3e succès cette saison, après son doublé en Italie. Auteur d’une belle réaction en France, Marko TARKKALA (FIN-KTM) termine deuxième du jour comme du championnat. Les Français Sébastien GUILLAUME (FRAHVA) et Christophe NAMBOTIN (FRA-GAS) sont eux respectivement 6e et 8e, ils bouclent donc le championnat aux 3e et 4e places finales.

Enduro Juniors

Chez les Juniors, le vainqueur du jour est le Français Jérémy JOLY (FRA-SHE), auteur de son premier succès en Grand Prix. Il profite notamment des problèmes de son adversaire Marc BOURGEOIS (FRA-HVA) dans l’Enduro Test et devance Oriol MENA (ESP-KTM) et Vanni COMINOTTO (ITA-KTM). Pour compléter le palmarès de l’exercice 2008 du MAXXIS FIM WEC, retenez que Thomas OLDRATI (ITA-KTM) remporte le HUSQVARNA JUNIOR TROPHY, tandis que Juha SALMINEN (FIN-KTM) s’impose dans le BMW MOTORRAD XTREME TEST AWARD.

En attendant une nouvelle saison de championnat du monde d’enduro, avec une reprise prévue les 14 et 15 mars 2009 au Portugal.

Plus d’infos sur www.abc-wec.com

Mutuelle