Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Proposition de loi motard avec solutions constructives

Proposition de loi du député de l'Eure : Jean-Pierre Nicolas

La FFMC et la FFM soutiennent la proposition de loi

Député Jean-Pierre NicolasAprès la diffusion du sondage IPSOS sur « Les Français et la sécurité routière » réalisé pour la Fédération Française de Motocyclisme (FFM), en partenariat avec la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC), le Député de l'Eure, Monsieur Jean-Pierre Nicolas a déposé une proposition de loi sur le bureau de l'Assemblée Nationale à ce sujet.

A travers ce projet de loi, ce parlementaire prend la mesure des problématiques de l'accidentologie des deux roues motorisés.

un partage de la route entre usagers de deux-roues motorisés et automobilistes est nécessaire. Qu'il s'agisse d'équipement, de visibilité, de mobilité… les différences sont considérables entre utilisateurs de deux-roues motorisés et automobilistes. [...]

Afin de protéger cette population d'usager de la route, il est nécessaire de modifier certains comportements, d'offrir un meilleur apprentissage des règles à suivre sur la route à tous les usagers, et de favoriser les mesures de protections de motocyclistes.

Les infrastructures routières entrent en cause dans 42 % des accidents, tous véhicules confondus. Pourtant en matière d'infrastructures routières, des recommandations existent (notamment depuis 2000 avec la publication d'un guide intitulé « Prise en compte des motards dans la gestion et l'aménagement des infrastructures), mais elles n'ont aucun caractère obligatoire. Et surtout, elles sont méconnues des techniciens de voirie et des élus qui n'intègrent pas les conducteurs de 2RM comme des usagers vulnérables.

Il propose des solutions constructives, celles-ci ayant pour objet de faciliter l'équipement des motards « dont c'est la seule carrosserie », d'améliorer la formation dès le collège et d'améliorer les infrastructures routières en collaboration avec les associations des utilisateurs des deux roues motorisés comme "La Taxe sur la Valeur Ajoutée est perçue au taux de 5,5%", "une heure par semaine de sécurité routière devra être intégrée dans les programmes scolaires", "une formation aux premiers secours dans le programme de formations aux permis ", "Modifier la norme européenne EN 1317 sur les glissières de sécurité (rail guillotine) afin qu'elles n'aggravent pas les conséquences de la chute des conducteurs de deux roues " ...

La FFMC, la FFM et Le Repaire des Motards.com se félicitent de cette initiative parlementaire et soutiennent cette proposition de loi en espérant qu'elle soit rapidement mie à l'ordre du jour de l'Assemblée Nationale. La FFMC va demander à rencontrer prochainement le député Jean Pierre Nicolas.

Selon un sondage IPSOS (avril 2010), 72% des Français s'opposent à un durcissement de la répression routière.

Plus d'infos sur Jean-Pierre Nicolas