Menu

Interview Pierangelo MISANI, R&D du Pirelli Diablo Rosso Corsa

Pierangelo Misani, Directeur Recherche et Développement Pirelli

Pierangelo Misani, Directeur Recherche et DéveloppementPirelli vient de dévoiler le Diablo Rosso Corsa, son tout nouveau nouveau qui hérite du meilleur du SC3 et du Supercorsa SP. Au cours de la présentation du pneumatique et de son essai sur le circuit d'Assen, rencontre avec Pierangelo Misani, le Directeur de la Recherche et du Développement...

Interview...

  1. Vous présentez le Diablo Rosso Corsa, qu'est-ce qui différencie ce pneu des autres ?

    Le Diablo Rosso Corsa, c'est un nouveau profil de pneu et une nouvelle gomme, bénéficiant de notre expérience sur circuit, notamment pour offrir le meilleur grip sur sec et mouillé. C'est aussi une combinaison avant/arrière spécifique.

  2. Le Diablo Rosso Corsa, plutôt route ou plutôt circuit ?

    Le Diablo Rosso Corsa est directement issu de notre engagement en Championnat du Monde Superbike. On peut même dire qu'il est ce qu'étaient les pneus en WSBK l'année dernière. C'est un pneu pour la route capable d'aller sur la piste pour les motards souhaitant rouler sur circuit plusieurs fois dans l'année.

  3. Quand a commencé le développement de ce pneu ?

    Je pourrai dire mars 2008, juste après la présentation du précédent Rosso Corsa. Mais on ne part pas sur le développement d'un nouveau pneu à partir de rien. Au contraire, un nouveau pneu bénéficie directement de l'ensemble des développements et tests efectués jusqu'à présent.

  4. A ce sujet, qu'est-ce qui est le plus important, les brevets développés, la modélisation sur ordinateur ou les tests ?

    La modélisation sur ordinateur ne fournit que 10% à 20% des informations nécessaires. Les tests sont très très importants. Le Diablo Rosso Corsa est notamment le résultat de tests sur plus d'un million de kilomètres effectués sur plus de 350 lieux différents. Aucune technologie ne peut remplacer ces tests et les retours effectués par les pilotes.

  5. Quel était le challenge pour ce pneu ?

    Transmettre plus de puissance sans compromettre le grip ni la longévité. Le Rosso Corsa offre 10% de longévité en plus par rapport au SC3, tout en procurant plus de grip pour la piste.

  6. Qu'est-ce qui rentre en compte dans la fabrication du pneu ?

    Les matériaux - comme la silice et le noir de carbone - mais aussi la structure du pneu et les brevets associés - HPSC, ICS, EPT, 3LC, HSB et FDG... - la température et la pression utilisés.

  7. Un peu comme une recette de cuisine au four ?

    Exactement ! la température, la durée de cuisson mais aussi la pression sont primordiales. Il ne suffit pas d'avoir les ingrédients pour réussir. Il faut aussi avoir les processus de fabrication et savoir les utiliser de façon correcte. C'est cette cuisson qui détermine les caractéristiques du pneu en terme de longévité et de grip.

  8. Les huiles aromatiques ne sont plus autorisées. Qu'avez-vous fait pour compenser ?

    Nous avons dû mettre au point des processus pour extraire ces huiles des pneus, puis faire de nouveaux tests et comparer les performances.

  9. Quelle est l'importance des scultptures ? technique pour évacuer l'eau ou marketing pour plaire ? Par quoi commencez-vous ?

    Les sculptures sont un élément essentiel du choix d'un motard pour un pneu. On veille donc à avoir un profil qui soit bien dessiné, voire qui symbolise une caractéristique du pneu, comme les cornes du Diablo sur le le Corsa. Les ingénieurs travaillent ensuite sur le dessin final, la profondeur des sculptures puis effectuent les tests.

  10. Qu'est-ce qui va influer sur le caractère du pneu ?

    Le profil du pneu va influer sur sa progressivité, qui doit être prévisible au niveau du comportement. C'est cela qui va donner confiance dans le pneu. C'est là que les tests effectués par les pilotes sont très importants.

Directeur Développement Pirelli

Merci.

 

motoblouz Motoblouz motoblouz