Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Salon Moto Légende : une passion fusionnelle entre Anciennes et Nouveautés

15 000 m2 d'espace pour contempler la rencontre des plus mythiques de l'époque et d’exception

Un véritable tour d'horizons des différents univers et spectacles que les visteurs ont découverts

Zenith de 1918 Le Salon Moto Légende a ouvert ses portes aujourd'hui pour 3 jours de retrouvailles au Parc Floral du Château de Vincennes. Les collectionneurs, passionnés, vendeurs, mécaniciens et habitués ont largement répondu présents à ce grand rendez-vous et les halls pleins en ce vendredi soir.

Ce salon consacré à l’exposition des plus anciennes, était une véritable remontée dans le temps. Les stands s’étendaient sur de 15 000 m2 d’exposition temporaire de motos, side-cars et autres mobylettes de marques françaises, anglaises, américaines en passant par les japonaises et les italiennes, des plus anciennes aux plus modernes, comme la Kawasaki Rahan préparée par Alain Genoud, la Honda Japauto... et jusqu’aux trouvailles d'un mini side Motobécane, des montures qui connurent du succès au fil des époques.

Au regard de ces engins on se retrouve au cœur de la muséographie avec les anciennes: Dollar Type R - 4 cv - 1929, le Royal Enfield JF 500 sport 1937, le MV Avusta 125 cm3 Monoalbero 1954, Velocette KTT 350 - MK2 - 1931... La technique et l’ingéniosité étaient bien représentées. L’art était là, comme un hymne à la vie avec des mécaniques pourtant d'un autre âge.

Le salon, la nostalgie des anciennes

Kawasaki Z1 de 1973Le Salon est une véritable passion : voir rassemblés tous ces engins parfois étonnement bien conservés (ou restaurés) au fil du temps dans le but de raconter l’histoire de la moto, cette exposition exprime pour Jacques, motard depuis 1961:

une véritable nostalgie, je revois des visages, l’ambiance est ancienne dans un espace moderne. Je viens chaque année revivre les anciennes et voir la nouveauté dont j’admire la technique sans pour autant m’y adonner. Je n’ai jamais acheté de nouvelle moto, j’ai toujours gardé ma Guzzi, BMW. La technique des nouveautés m’attire mais j’ai 75 ans… Je reviendrai l’année prochaine sûrement pour flairer la fraîcheur des nouvelles machines.

Le rendez-vous des passionnés

Suzuki GSXR de 1992Le Salon comptait plusieurs anciennes qui attirent de plus en plus les passionnés des deux roues tel que Jean Charles qui vient chaque année.

Motard de 49 ans venu chercher la nouveauté, Jean Charles possède une 350 Honda XL, une Yamaha 600 TT, une 748 Ducati, une Kawasaki ZX10 qu’il énumère fièrement.

Ma préférée c’est la Ducati Tom4, j’aime toutes les motos, c’est beau à voir. J’aime également les motos anciennes, elles sont bonnes pour la collection, elles ne sont pas plus dangereuses que les modernes, sauf que le problème des pièces se pose. Avec une moto classique, une fois qu’une pièce est cassée on ne peut plus la changer. Mais l’ambiance du salon me rappelle plutôt mon grand-père et j’aime bien.

Le scénario ancré dans une réalité historique

Yamaha VMax originale de 1985 Le Salon c’est aussi le spectacle, l’ambiance, sur le stand de Gilbert, Miss unique-Rose fait son show. Habillée en combinaison de cuir noir moulant année 60, pour susciter des envies. La mascotte du stand "Gébé Anim" avoue sa passion pour les motos classiques, tout en alliant moto et le corps de la femme dans l’histoire.

J’aime les classiques de 1940, je ne rate jamais l’occasion de venir animer au Salon, c'est une histoire d'amour avec moi.

L’habillement de l’animatrice retrace toute une histoire:

A une certaine époque, les femmes ne pouvaient pas s’habiller d’une certaine façon. De même elles ne pouvaient pas faire de la moto. Les temps ont évolué, le modernisme des motos évolue en suivant celui de la femme. D’ailleurs, depuis plusieurs années les constructeurs s’inspirent beaucoup du corps de la femme pour parfaire leurs modèles. La moto est complémentaire avec la femme. Cette représentation au Salon exprime une certaine évolution du statut de la femme qui s’est inscrite dans la légende …Je le fais depuis 12 ans et je compte bien continuer, vive la femme vive la moto !

Le Salon, entre passion et culture

Zenith de 1918 Le salon est aussi un cadre accueillant la création artistique mais aussi la nouveauté et des spectacles, un véritable événement culturel. Le Salon est loin d’être marginal ou classique, promouvoir la création et les représentations d’œuvres culturelles innovantes est aussi sa mission que réalise avec succès des participants tel que Jean François Lécureux, fils de Roger Lécureux, le scénariste du célèbre dessin animé "Rahan":

Je suis passionné de moto, j’ai participé à plusieurs expositions notamment à celle de Clichy. Je scénariste et mon ami Alain m’a invité à ce salon. J’y expose la bande dessiné « Rahan », le scénario de mon père qui passait sur France 3 en 1986. La rencontre entre ma passion de moto et mon métier d'éditeur font un beau mariage culturel, cela donne aussi une représentation festive de l’événement.

Plus d'infos sur le Salon Moto Légende