english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Les aires d'autoroutes françaises notées: un bilan plutôt moyen

Sur 8 aires, 2 classées "bonnes" et 6 "acceptables"

Des problèmes reviennent au niveau européen concernant l'accueil des familles

Les aires d'autoroutes françaises notées: un bilan plutôt moyenA l’approche des grands départs en vacances, l’Automobile Club Association (ACA), les Automobile et Touring Clubs européens ont sillonné 35.000 km à travers l’Europe afin de tester la qualité des aires de services d’autoroutes, passage obligé des vacanciers pour se reposer, se restaurer, faire le plein d’essence ou encore s’informer sur la route et le trafic.

Pour ce faire, ils ont sélectionné 65 aires de services à peu près similaires dans 13 pays européens (12 en Allemagne, 8 en France, 7 en Autriche, Espagne et Italie, 6 en Suisse, 5 aux Pays-Bas, 3 en Belgique et Croatie, 2 en République Tchèque, Slovénie et Serbie et 1 au Luxembourg).

Aires testées selon 110 critères et classées en 5 catégories

Chaque aire a ensuite été testée deux fois à différentes dates selon 110 critères répartis en 9 catégories:

  • Restauration
  • Circulation/Stationnement
  • Sanitaires
  • Hygiène
  • Convivialité familiale
  • Boutique
  • Tarifs
  • Aménagements extérieurs/accès
  • Services

Les aires de services ont ainsi été classées en 5 catégories allant de «très insuffisant» à «très bon»

Résultats, sur les 65 aires testées

  • 33aires ont été classées « bonnes » et 27 « acceptables »
  • 5 aires de service ont été jugées « insuffisantes »
  • Aucune aire n’a été classée « très insuffisante » ou « très bonne »
  • Plus de la moitié des sanitaires testés sont modernes et en bon état et 90% d’entre eux ont obtenu de bons résultats aux tests d’hygiène.
  • En termes de restauration, les résultats sont bons et les boutiques offrent globalement un large choix de produits, avec un personnel serviable.

Un bilan plutôt « moyen » pour la France

Sur les 8 aires de services testées en France, seulement 2 sont classées « bonnes » et 6 « acceptables ». La meilleure aire de service française est l’aire de « Montélimar Ouest » sur l’A7 et la moins bien notée est celle de « Beaune-Tailly » sur l’A6.

Malgré des points positifs en termes de signalisation, d’accès, de sécurité, de personnel et d’installations sanitaires,les aires de services françaises ont cependant des efforts à faire pour améliorer les points suivants :

  • un choix limité en repas chauds, pas toujours très bons et souvent chers
  • pas assez d’aires de jeux pour les enfants,
  • des manquements à l’hygiène pour quelques sanitaires testés
  • Des prix bien trop élevés dans les boutiques

L'association ACA a décidé de faire bouger les choses

L’Automobile Club Association (ACA), a entrepris des contacts avec les Sociétés d’autoroute pour évoquer avec elles des améliorations possibles, au profit des automobilistes français et de la promotion du tourisme.

Les 5 aires de services classées « insuffisantes » se trouvent en Belgique, en Espagne, en République Tchèque et en Serbie.

L’aire de Ruma en Serbie, sur l’A1 entre Pcinci et Ruma est arrivée dernière du classement : pas de coin de jeux pour les enfants à l’intérieur, pas de table à langer ni de chaise haute au restaurant, pas de place de stationnement ni de toilettes pour handicapés. De plus les sanitaires se seraient révélés très sales et le personnel assez désagréable.

Les problèmes les plus fréquents au niveau européen

Globalement - au niveau européen - les problèmes qui ont été les plus fréquemment observés sont :

  • Des services limités concernant l’accueil des familles
  • Des prix trop élevés dans les boutiques ou les restaurants
  • Un manque de sécurité pour les piétons
  • Un manque de considération pour les personnes handicapées

Plus d'infos sur les aires d'autoroutes