Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

3ème Motorama : le salon de la moto de collection

Podium des plus belles motos françaises d'avant 1960

Les 13 et 14 octobre au Parc des Exposition de Paris Le Bourget

3ème Motorama : le salon de la moto de collection Depuis 3 ans, le Salon Automédon organise un Motorama, salon du motocycle de collection. Au fil des années, le succès aidant, la présence des motos s'étoffe avec des podiums entièrement consacrés à la moto ancienne.

Automédon permet ainsi aux passionnés de mécaniques anciennes de découvrir un patrimoine exceptionnel et d'acheter des pièces détachées pour restaurer leur moto.

Un podium consacré aux plus belles motos françaises d'avant 1960 sera exposé. Une quarantaine de modèles retracera l'histoire des motos française. Ces podiums sont mis en place par le Club de Terrot Balancourt.

L'histoire de la Terrot

Charles Terrot, français venu d'Allemagne fonde à Dijon une société spécialisée dans la construction et la vente de machines à tricoter. Dès 1890, il entame la fabrication de vélos. En 1900, il commence à fabriquer des "motocyclettes" munies de moteurs Faure, Bruneau, Giveaudan ... et quelques quadricycles à moteur monocylindre De Dion Bouton.

En 1903, Charles Terrot meurt, son fils lui succède mais disparaît en 1905. L'entreprise est reprise par le gendre allemand Wilhem Duttlinger qui prendra la nationalité française en 1912. De nouveaux modèles sont alors créés. Le plus connu est la 125 cm3, 4 temps, 4 vitesses. Elle sera fabriquée à plus de 154.000 exemplaires en 1949 et 1955.

3ème Motorama : le salon de la moto de collection En 1920, suite à une nationalisation pour collaboration, Terrot est rachetée par la SICCMM, société dirigée par Alfred Vurpillo, un proche de la famille Peugeot. La SICCMM devient rapidement les Ets Terrot après le rachat de la marque Magnat-Debon. A l'époque, les Terrot sont de conception moderne et robuste, ce qui amènera l'armée et la gendarmerie à en commander plusieurs milliers.

Dès 1923, Terrot s'engage dans la compétition et remportera les 24 heures du Bol d'Or en 1934. La marque sera 17 fois championne de France avec des machines comme la 350 HSSC ou la 250 OSSE.

Le constructeur produisit également de grosse cylindrées avec les 500RCP, la 500 culbutée, la 500 J.A.P ou encore la 680 à moteur J.A.P en V de 1931.

En 1936 les ventes chutent et l'armée rompt le contrat d'équipement, la 500 RATT n'étant plus conforme au cahier des charges. Après la guerre l'activité redémarre, mais les modèles proposés ne tiennent pas le marché. En 1959, l'entreprise est définitivement absorbée par Peugeot.

En 70 ans, Terrot aura construit 600.000 machines. On estime à 25.000 motos le parc actuellement collectionné en France.

Les temps forts du Motorama

  • Scooters des années 50, 60 et 70
  • Podium Chappers et Harley
  • Réunion les motos d'hier pour les machines d'avant 1975
  • Parking collection pour les motos d'avant 1975
  • 70 exposants spécialisés

Informations pratiques

  • Parc des Expositions - Paris Le Bourget - Hall 4
  • Entrée : 10€
  • Tarif réduit : 8€
  • Gratuit pour les moins de 14 ans et les conducteur d'un véhicule d'avant 1951

Plus d'infos sur le 3ème Motorama