english

Grand Prix de France d'Enduro

Entrée gratuite pour la finale du Championnat du Monde d'Enduro

Du 2 au 4 octobre à Réquista (12)

Grand Prix de France d'EnduroDans un peu moins de deux semaines, l'élite de l'Enduro mondial se rendra en Belgique pour la sixième manche de la saison. S'en suivra une longue trêve de trois mois avant que les pilotes ne retrouvent le chemin de la compétition. Et c'est avec le Grand Prix de France que se clôturera la saison.

Après Brioude la saison dernière, c'est à Réquista que l'EWC se donnera rendez-vous. Situé au nord de la région Midi-Pyrénées, ce village aveyronnais de 2.500 habitants devrait offrir un terrain de jeu parfait pour la grande finale du championnat. Il faut dire que le club Réquista Moto Sport n'est pas débutant dans l'organisation d'épreuve de grande ampleur et a déjà accueilli à maintes reprises les championnats de ligue, les Aveyronnaises Classiques ou encore le Championnat de France. Le club présidé par Kévin Pagès passe toutefois un cap organisant pour la première fois une épreuve internationale.

Comme lors de chacun des sept Grands Prix que comporte le calendrier, le GP de France se déroulera sur trois jours avec le KTM Super Test en prologue le vendredi soir. Les pilotes des différentes catégories engagées s'affronteront alors sur les trois spéciales au programme du week-end.

Antoine Méo lors du GP d'Italie - crédit photo : Future7Media

Une fois encore, les Français seront très bien représentés dans les différentes catégories à l'image de Christophe Nambotin (Champion du Monde E1), de Pierre Alexandre Renet (Champion du Monde E2), d'Antoine Méo (quadruple champion), de Mathias Bellino (Champion du Monde Junior 2012)... Il faudra bien évidemment surveiller Jérémy Tarroux, pilote du club local, qui avait réussi à finir 4ème en E1 en 2014.

Les organisateurs espèrent pouvoir compter sur le soutien du public qui était venu en nombre la saison dernière Brioude avec 50.000 personnes sur l'ensemble du week-end. Avec une entrée gratuite, un spectacle assuré et la quasi-certitude de voir des Français sur la plus haute marche des podiums, nul doute que les spectateurs seront au rendez-vous.

Mathias Bellino, actuel leader de la catégorie E3 - crédit photo : Future7Media

Plus d'infos sur le Grand Prix de France d'Enduro

Commentaires

Error: