english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Ducati Scrambler Flat Track Pro

Un peu d'habillage pour un look plus affirmé. Silencieux Termignoni de série

Le Scrambler renoue avec ses origines racing et off-road

Ducati Scrambler Flat Track Pro avant droitLes fans de préparations façon Midnight Garage et les amateurs de scramblers, une catégorie de motos qui a le vent en poupe, n'ignorent certainement rien des origines racing de ces montures. À l'époque, des motos simples se retrouvaient affublées d'un grand guidon et de pneus à tétines pour aller faire des tours de circuits ovales recouverts de terre cendrée.

C'est à cette époque insouciante que rend hommage le Ducati Scrambler Flat Track Pro, disponible en "Racing Yellow". Par rapport à un Scrambler de série, Ducati s'est contenté d'accessoiriser la machine sans modifier ses caractéristiques techniques, exception faite d'un silencieux Termignoni en position basse et d'un guidon plus bas.

Pour le reste, le Scrambler Flat Track Pro embarque une nouvelle selle, un petit capot de phare et des plaques à numéro à l'arrière. Voilà pour ce qui saute le plus vite aux yeux. Ensuite, en regardant dans le détail, on note l'apparition de nouvelles poignées, un garde-boue avant plus court, d'un logo de réservoir différent, d'un couvre maître-cylindre de frein usiné, des repose-pieds en aluminium taillés dans la masse pour une meilleure préhension, des rétroviseurs du même acabit, de nouveaux supports de clignotants arrière et, last but not least, des stickers jaunes sur les jantes. Tout cela pour 11.290 euros.

N'oubliez pas : en flat track, faut mettre du gaz, ça ne sert pas à grand-chose de freiner...

Ducati Scrambler Flat Track Pro poignee maitre cylindre

Ducati Scrambler Flat Track Pro plaque phare

Ducati Scrambler Flat Track Pro repose pieds

Ducati Scrambler Flat Track Pro échappement Termignoni

Ducati Scrambler Flat Track Pro trois quart arriere

Caractéristiques techniques Ducati Scrambler Flat Track Pro

  • Moteur : V2, refroidissement par air, 2 soupapes par cylindre
  • Cylindrée : 803 cm3
  • Alésage x course : 88 x 66 mm
  • Puissance : 75 ch à 8250 tr/min
  • Couple : 68 Nm à 5750 tr/min
  • Rapport volumétrique : 11:1
  • Allumage : électronique
  • Alimentation : injection électronique, diamètre des corps 50 mm
  • Embrayage : Multidisque en bain d'huile
  • Boîte de vitesse : 6 rapport, sélection par fourchettes et crabots
  • Transmission secondaire : par chaîne
  • Cadre : treillis tubulaire en acier
  • Suspension avant : Fourche inversée Kayaba de 41 mm, débattement 150 mm
  • Suspension arrière : bras oscillant en aluminium, mono amortisseur, débattement 150 mm
  • Angle de chasse : 24°
  • Chasse : 112 mm
  • Empattement : 1.455 mm
  • Frein avant : 1 disque de 330 mm, étrier radial à 4 pistons, ABS de série
  • Frein arrière : monodisque de 245 mm, étrier 1 piston, ABS de série
  • Roues : jantes à 10 branches en aluminium coulé
  • Pneu avant : 110/80 R 18
  • Pneu arrière : 180/55 R 17
  • Longueur : 2100 mm
  • Largeur : 845 mm
  • Hauteur de selle : 790 mm
  • Poids à sec : 170 kilos
  • Poids en ordre de marche : 186 kg
  • Réservoir : 13.5 litres

Disponibilités / Prix

  • Coloris : jaune "Racing Yellow"
  • Disponibilité : 2016
  • Prix : 11290 euros

Plus d'infos sur les nouveautés Ducati

Commentaires

Bernard Minet

L'article ne le précise pas, mais le prix du bouzin est de 11290 euros...
Entre la timide évolution cosmétique (d'un modèle déjà trop cher) surfacturée 1300 euros et le tarif délirant de la Sixty2, c'est la folie des grandeurs chez Ducati.

17-11-2015 14:45 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous