Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Moto Guzzi MGX-21 Flying Fortress

Le prototype se tourne vers la production en série

Un bagger haut-de-gamme propulsé par le V-Twin de la California 1400

Moto Guzzi MGX-21 Flying FortressMoto Guzzi avait présenté un concept original autour de son cruiser de 1.400 cm3 lors du salon EICMA de Milan. Un an plus tard, la firme de Mandello del Lario dévoile la dernière évolution du MGX-21 Flying Fortress.

Simple prototype la saison dernière, le bagger italien est maintenant très proche d'une version définitive. Le constructeur a d'ailleurs confirmé que le MGX-21 serait livré dans les concessions l'année prochaine. Si habituellement les concepts sont largement retouchés avant leur production en série, la "Flying Fortress" n'a pas été trop impactée. On note cependant l'ajout d'une paire de valises latérales venant renforcer le concept de Bagger.

Le prototype présenté lors de l'EICMA 2014

De même, on retrouve toujours l'impressionnante roue avant de 21 pouces protégée par des caches en fibres de carbone. Equipée de nombreuses pièces en carbone, cette Moto Guzzi vient se placer en porte-étendard technique et technologique de la marque.

Côté mécanique, on retrouve le V-Twin de 1.400 cm3 avec transmission par cardan qui propulse déjà les California, Eldorado et Audace. Désormais homologué selon les normes d'émission Euro4, le moteur transalpin ne manquera pas de sensation grâce à ses 120 Nm de couple. Une puissance qui sera notamment contrôlée à l'aide d'un freinage ABS, d'un Traction Control réglable et d'un régulateur de vitesse.

La MGX-21 reprend le V-Twin de la California 1400

Miguel Galluzzi, directeur du centre de design Piaggio de Californie :

Comment imaginerions-nous la traversée d'un continent en Moto Guzzi ? C'est la première question que nous nous sommes posés et la réponse immédiate fut à bord de la California 1400. Nous avons voulu aller au-delà de nos pensées et de nos rêves pour faire un saut dans le futur. Nous avons osé imaginer une autre façon de voyager, plus cool, comme diraient les Américains. [...] Notre inspiration s'est tournée vers les maîtres et les chefs-d'œuvre du design italien. Je veux dire Bertone et ses extraordinaires Alfa Romeo BAT des années 1950, lorsque les Italiens interprétaient le goût des Américains pour les formes extrêmes. Nous avons pensé à des espaces infinis, avec des routes droites se dirigeant vers des horizons lointains, pour battre les records de vitesse sur les lacs salés, pour voyager sans but et librement.

Plus d'infos sur les nouveautés Moto Guzzi