english

Sécurité routière : baisse de la mortalité en janvier

Mais hausse des accidents, des blessés et des hospitalisations

Des données d'accidentalité stables sur 12 mois

Sécurité routière : baisse de la mortalité en janvierL'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) vient de publier son premier baromètre de l'accidentalité pour l'année 2016. Ce premier aperçu fait suite à une année 2015 marquée par une légère hausse de la mortalité, mais aussi une importante baisse des accidents et des hospitalisations.

Moins de morts, plus de blessés

Le mois de janvier affiche une évolution inverse par rapport à l'année dernière avec une importante baisse du nombre de tués sur les routes, mais plus d'accidents corporels, de blessés et de personnes hospitalisées. Avec 233 décès le mois dernier, la mortalité baisse ainsi de 10,7%. Dans le même temps, on enregistre 222 accidents supplémentaires (+5,2%) ainsi que 455 blessés (+8,7%) et 201 hospitalisations (+11,1%) de plus.

Bilan de janvierAccidents corporelsTués à 30 joursBlessésdont hospitalisés
Janvier 2016 4.483 233 5.693 2.017
Janvier 2015 4.261 261 5.238 1.816
Différence 222 -28 455 201
Evolution 5.2% -10.7% 8.7% 11.1%

Pour les pouvoirs publics, ces chiffres viennent "conforter la détermination [...] à mettre en œuvre le plan en faveur de la sécurité routière annoncé il y a un an par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et les mesures décidées par le comité interministériel de la sécurité routière (CISR) présidé par le Premier ministre le 2 octobre 2015."

C'est donc dans cette logique que plusieurs mesures ont été prises dès ce début d'année comme avec la mise en place des premiers contrôles leurres, la généralisation des tests salivaires de dépistage des stupéfiants ou encore la multiplication des contrôles de stupéfiants. Rappelons au passage que la conduite sous l'emprise de stupéfiants était impliquée dans 25% des accidents mortels survenus en 2015.

Un bilan stable sur un an

Cependant, si l'on s'intéresse aux chiffres de l'ONISR sur une plus longue période, on s'aperçoit rapidement que la situation n'est pas aussi critique que le laisse entendre le gouvernement.

En effet, en tenant compte d'une période de 12 mois, on assiste à une légère amélioration des conditions de sécurité sur les routes. Le nombre d'accidents corporels (-2,5%), de blessés (-2,3%) et de personnes hospitalisées (-0,4%) est à la baisse tandis que l'on enregistre 26 décès supplémentaires. Une différence dans la mortalité qui s'explique notamment par les importants accidents survenus fin 2015 à l'image de celui qui avait frappé Puisseguin et fait 43 victimes.

Bilan sur 12 moisAccidents corporelsTués à 30 joursBlessésdont hospitalisés
Fév. 2015 - Janv. 2016 56.330 3.436 70.897 26.344
Fév. 2014 - Janv. 2015 57.803 3.410 72.566 26.457
Différence -1.473 26 -1.669 -113
Evolution -2,5% 0,8% -2,3% -0,4%

Plus d'infos sur la mortalité routière

MotoblouzMotoblouzMotoblouz