english

MX : le Kawasaki Racing Team sans pilote

Desalle et Tixier opérés à quelques jours de l'ouverture du mondial de motocross

Grand Prix MXGP du Qatar le 27 février à Losail

Tixier et Desalle blessés, le KRT se retrouve sans pilote - crédit photo : MediacrossAlors que les pilotes de motocross peaufinent actuellement leur préparation pour le Championnat du Monde MXGP, le Monster Energy Kawasaki Racing Team se retrouve dans la tourmente et n'aura aucun pilote pour l'ouverture de la saison au Qatar !

L'équipe managée par François Lemariey avait pourtant réalisé un beau coup en recrutant le Champion du Monde MX2 2014 Jordi Tixier et l'expérimenté Belge Clément Desalle.

Victime d'une blessure au poignet en 2015, le Français pensait être remis mais a constaté des douleurs durant sa préparation. Des lésions aux ligaments l'on contraint à se faire opérer la semaine dernière. Conséquence de quoi, Tixier se voit dans l'obligation de retarder ses débuts dans la catégorie reine et manquera les deux premiers Grands Prix de la saison.

Malgré ce coup du sort, le KRT pouvait toujours compter sur son leader Clément Desalle qui filait tout droit vers une cinquième victoire consécutive à Valence le week-end dernier. Dominateur tout au long du week-end, le Belge s'était imposé dans les deux manches MX1, en menant les courses du premier au dernier tour et en signant le meilleur temps en course. Alors qu'il luttait pour la victoire dans la super finale, Desalle fut victime d'une chute dans le cinquième tour.

Une chute lourde de conséquence puisque le pilote s'est alors fracturé le radius du bras gauche. Opéré mardi par son chirurgien le docteur Claes, Desalle sera lui aussi absent des terrains ces prochaines semaines.

Clément Desalle :

Je suis bien sûr très déçu, c’est un gros choc pour moi même et le team. Tout se déroulait parfaitement, j’avais gagné les deux manches MX1 et nous avions bien travaillé sur les réglages de la moto pour l’adapter parfaitement au circuit humide, boueux et glissant suite aux pluies de la semaine. Je ne prenais aucun risque, mais quand j’ai vu qu’il y avait une opportunité de doubler Simpson alors en tête de la finale j’ai pris une autre trajectoire dans le virage précédant le saut d’arrivée pour passer. Quand je me suis relevé j’ai de suite réalisé que mon bras était cassé.

François Lemariey, team manager du KRT :

Tout allait parfaitement jusqu’à cette ultime course, c’était tellement bien de voir Clément rouler ainsi sur une piste compliquée ; on avait travaillé tout au long du weekend avec le staff technique pour peaufiner les réglages et Clément se sentait bien sur la moto. On souhaite bien sûr à nos pilotes un rétablissement aussi rapide que possible ; une fois de plus on a vu combien le Motocross est un sport rude et parfois ingrat. A ce jour une participation au GP du Qatar reste incertaine.

Plus d'infos sur les teams et pilotes en MXGP

Ipone