english

Promosport : Bibollet s'impose à Croix en Ternois

Mageot et Brison sur le podium 1000

Victoires de Doutre et Sarrabayrouse en 600, Desmaris et Meunier en 500 Cup, De La Vega et De Cancellis en 400 et Cottard en Sénior

Promosport : Bibollet s'impose à CroixLes Coupes de France Promosport ont fait vibrer les spectateurs du circuit de Croix en Ternois ce week-end des 21 et 22 mai. Organisée par l’ASM Croix en Ternois sous l’égide de la FFM, cette étape a réuni 168 pilotes de tous niveaux pour une superbe épreuve qui s’est terminée sous la pluie ! Malgré des conditions changeantes avec du beau temps le samedi et une légère pluie le dimanche, les pilotes ont affronté les éléments pour partager leur passion.

Promosport 1000 : 1ère place pour Bibollet

Le départ de la catégorie reine des Coupes de France Promosport est donné en faveur de Jonathan Hugot qui ne laisse place à aucun doute et inflige une correction au reste des pilotes ! Le n°34 est suivi par un trio composé de Jonathan Goetschy, Patrick Mageot et Jeremy Cramer, mais le leader a pris une avance difficile à rattraper pour le groupe…

En tête du peloton, Goetschy part à la faute et laisse ses poursuivants batailler pour la seconde place, un fait de course apprécié par Cramer qui s’en empare aussitôt sous la menace de Mageot.

Surprise du leader à la mi-course : Jonathan Hugot régresse en 5e position, ce qui profite à Patrick Mageot prenant les dessus sur Jeremy Cramer dorénavant second.Course décidément pleine de rebondissements, les deux pilotes voient revenir, Luc Bibollet au guidon de sa BMW S1000RR. Ils entament une belle bagarre, qui assure le spectacle, à laquelle Laurent Brison prend part.

Sous une pluie qui s’intensifie, Luc Bibollet et Patrick Mageot tirent leurs épingles du jeu et s’envolent en tête. Finalement, Bibollet termine sur la plus haute marche du podium devant Mageot, second. Laurent Brison gère sa course au mieux et termine 3e devant Jonathan Hugot qui a eu raison de Jeremy Cramer lors des derniers tours.

Au classement provisoire, Jonathan Hugot passe 1er avec 59 points, devant Nicolas Souchon et Luc Bibollet.

Promosport 600

Course 1 : Doutre fait des siennes

Après un très beau départ pour Matthieu Thibault, c’est Alex Sarrabayrouse qui place sa Yamaha R6 n°96 en première position. Les deux pilotes tiennent la tête de course dans les premiers tours et creusent l’écart sur leurs poursuivants : Thibaut Nagorski et Thibaud Doutre.

L’avance du pilote n°9, Matthieu Thibault, ne lui confère cependant pas l’immunité, car il commet une faute et est relégué au second plan. Fait de course profitant à Nagorski qui s’empare de la seconde place. Pourtant parti 9e, le pilote n°68 semble très à l’aise et fait parler sa fougue au détriment d’Alex Sarrabayrouse qui lui cède la 1ère place au 8e tour !

Le trio Nagorski – Sarrabayrouse – Doutre, tient la tête de course et fait le spectacle à travers de superbes passes d’armes ! Après s’être rendu coup pour coup avec Nagorski et Sarrabayrouse, Thibaud Doutre dicte finalement sa loi et termine la course sur la plus haute marche du podium. Avec plus de 3 secondes de retard, Thibaut Nagorski, finit second et Alex Sarrabayrouse 3ème.

Course 2 : Sarrabayrouse et Thibault mènent les débats

Matthieu Thibault, décidé à corriger ses erreurs du matin, démarre la course en tête dès le virage Magguy ! Le pilote n°9 est suivi du favori de la catégorie : Alex Sarrabayrouse. À leur poursuite, Guillaume Pot est en embuscade avec Thibaud Doutre.

Thibault et Sarrabayrouse sont au centre des attentions, mais le n°96, auteur d’un pilotage très agressif, parvient à prendre les devants et passer Thibault ! Alex Sarrabayrouse s’éloigne du n°9 et conclut l’affaire en terminant 1er devant Matthieu Thibault.

Avec un peu de retard sur les leaders, la 3e place s’est jouée entre Thibaud Doutre et Billy Cornut, Guillaume Pot n’ayant pas tenu le rythme. Finalement, Cornut réquisitionne la 3e place au détriment de Doutre visiblement plus prudent qu’à son habitude.

Au classement provisoire, Alex Sarrabayrouse reste 1er, suivi de Thibaud Doutre. Anthony Paul occupe pour le moment la 3e place avec 46 points à égalité avec Billy Cornut.

Promo 500 Cup

Course 1 : Desmaris vainqueur

Après une première partie de course où Cédric Desmaris caracolait en tête d’un quatuor complété par Cyril Eruam, Romain Pape et Amaury Guespain, la chute d’un pilote entraine le drapeau rouge par la Direction de Course.

La course repart quelques instants plus tard pour 12 tours avec une grille de départ semblable au classement scratch du tour précédent le drapeau rouge.

C’est alors Romain Pape qui prend les devants dans le virage Magguy. Le n°35 est suivi de près par Amaury Guespin et Cédric Desmaris, mais aussi Cyril Eruam et Ludovic Descours. Les 4 pilotes roulent dans la même seconde que le leader et ne lui laissent pas de répits ! Après une lutte endiablée, Ludovic Descours est relégué au second plan et Ludovic Seurre jusque-là observateur, signe une magnifique remontée et se classe 1er ! Le n°4 est suivi de très près par Cédric Desmaris et Cyril Eruam. Romain PAPE termine la course au pied du podium à 1 millième du n°2.

Au cumul des deux courses, Desmaris s’empare de la plus haute marche du podium suivi de Romain Pape et Cyril Eruam.

Course 2 : Meunier surprend

Cédric Desmaris s’illustre une nouvelle fois dès les premiers tours, il prend la tête et creuse l’écart avec ses prédécesseurs Ludovic Descours et Amaury Guespain.

Les trois pilotes se font surprendre par Cyril Eruam, très performant sur la piste glissante du circuit, qui remonte et se place à la seconde position. Toujours plus à l’aise, le n°2 s’empare de la première place sans s’éloigner pour autant de Desmaris et Guespain. Descours, alors 4e se tient aux aguets juste derrière, attention à ce pilote capable de prouesses !

À la mi-course, le trio de tête est rejoint par Lucas Meunier, le pilote n°99 prend tous les risques et s’installe en tête. Ceci redistribue les cartes pour Desmaris qui ne suit plus le rythme et descend dans le classement.

Lucas Meunier termine la course sur la plus haute marche du podium. Ludovic Descours se classe second après une belle remontée sur Amaury Guespain qui chute lors du dernier tour, positionnant ainsi Cyril Eruam à la 3e place.

Au provisoire, Ludovic Descours termine l’épreuve 1er devant Romain Pape suivi de Ludovic Seurre.

Promosport 400

Course 1 : De La Vega aux avants postes

Valentin Grimoux s’empare de la tête de la course dès les premiers instants. À sa poursuite, Enzo De La Vega lui tient tête et reste dans sa roue. Quelques attaques bien ciblées portent leurs fruits pour le n°27 qui prend le dessus sur Grimoux. Le pilote de la Yamaha n°53 ne s’avoue pourtant pas vaincu et reste au coude à coude avec De La Vega. Après un rapide passage en première position sur la fin de course, Grimoux s’incline devant De La Vega et termine à la seconde place.

Derrière, Thibault Parals tente de résister aux assauts de Dorian Da Re en début de course. Les pilotes n° 85 et 57 sont ensuite rattrapés par Hugo De Cancellis qui passe Da Re dans le 7e tour et finit par l’emporter sur Parals pour terminer la course 3ème.

Course 2 : De Cancellis fait cavalier seul

Un départ tumultueux de Valentin Grimoux permet à Lothaire Hemmer de briller en tête dès le premier tour. Le n°18 est suivi des favoris de la catégorie, Enzo De La Vega, Hugo De Cancellis et Valentin Grimoux qui restent à l’affût. Les quatre pilotes offrent le spectacle, mais De Cancellis fait son « one man show » et passe De La Vega puis Hemmer et paraît s’envoler vers la plus haute marche du podium avant la mi-course !

Le n°64 continue sur sa lancée et termine la course à la première place. Lothaire Hemmer se classe 2e après s’être éloigné de De La Vega qui complète le podium.

Au classement provisoire Enzo De La Vega est 1er, suivi de Thibault Parals et Hugo De Cancellis.

Promo Sénior

Course 1 : Cottard N°1

La 1ère course est lancée sous une légère pluie pour 22 tours ! Dès les premiers instants, Alain Cottard semble le plus à l’aise sous ces conditions météorologiques et se positionne en tête. Le n°76 est suivi de près par Giovanni Legname et Jean Houillier deux pilotes de l’ASM Croix en Ternois !

Les hostilités entre Cottard et Legname débutent alors, le n°20, jouant à domicile, assène plusieurs assauts sur Cottard. Le pilote de la Suzuki GSXR n°76, plus agile, finit tout de même par creuser l’écart parmi des pilotes attardés et conserve la première place jusqu’à la fin. Il est suivi par les habitués du circuit : Giovanni Legname et Jean Houillier.

Course 2 : Cottard incroyable !

Pourtant vainqueur de la précédente course, Alain Cottard prend un très mauvais départ et le « local » Jean Houillier en profite pour dominer le début de course. Martial Gris et Gilles Mortel talonnent le leader, mais sont rattrapés par Christian Cornelis qui fait d’une pierre deux coups et s’empare de la tête dans les premiers tours.

Un fait de course visiblement déstabilisant pour Houillier qui cède la seconde place à Gris. Le pilote n°122 est alors menacé par Christophe Seigneur qui a pris l’ascendant sur Gilles Mortel. Quelques tours plus tard, Cornelis part à la faute et descend dans le classement, il laisse alors un peloton de tête constitué de Gris – Houillier – Seigneur.

Faisant parler l’expérience, Alain Cottard, en observation jusqu’à présent, signe une remontée spectaculaire et passe un à un les hommes de tête ! Dans son élan, le pilote de la Suzuki n°76 « met les voiles » et termine avec près de 8 secondes d’avance sur Martial Gris, second. Christophe Seigneur vient compléter le podium après l’avoir emporté sur Jean Houillier.

La tête du classement provisoire est conservée par Alain Cottard, suivi de Christian Cornelis et James Guyon.

Promo Découverte

Course 1 : Mazot – Ferre, les 600 aux commandes !

Plus rapide de quelques dixièmes aux essais chronométrés, c’est Antoine Brault qui s’élance de la pole position sur sa Kawasaki ZX-10 R aux côtés de deux pilotes Yamaha roulants en 600cc : Eddy Ferre et Paul Alexandre Mazot.

Brault part à la faute dès le premier tour et Mazot en profite pour s’illustrer en tête suivi de Ferre. Les pilotes n°36 et 38 se détachent et livrent bataille pour la plus haute marche du podium.

Derrière, Sébastien Picot joue des coudes avec la BMW de Fabien Delort pour la 3e place. Très vite, les deux pilotes sont rattrapés par Xavier Brissy, qui arrive en flèche au guidon de son Aprilia RSV4 et s’empare de la 3e position avant la mi-course ! Le pilote n°187, toujours plus rapide, remonte sur le duo de tête, mais part à la faute à quelques tours de l’arrivée.

Mazot termine ainsi la course à la première position, suivi de très près par Eddy Ferre. Régulier jusqu’à la fin de course, Fabien Delort complète le podium.

À noter, la performance du pilote ternésien Jean-Charles Fauvergue, qui termine largement dans l’objectif qu’il s’était fixé la veille : « terminer dans les 10 », avec une superbe remontée à la 4e place dans les derniers tours de course.

Course 2 : la revanche de Brault

Désireux de prendre sa revanche, Antoine Brault, s’illustre en tête dès les premiers tours, suivi de Paul Alexandre Mazot qui ne lâche rien !

Les pilotes leaders sont suivis par Maxime Brusnel qui fait parler les chevaux de sa Kawasaki et double Mazot dans le 9e tour. Le pilote de la Kawasaki n°184 ne parvient pourtant pas à déloger Antoine Brault, qui termine la course à la première place avec près de 10 secondes d’avance.

Brusnel garde son allure et termine second, suivi de Mazot qui ne parvient pas à rattraper son retard, malgré son envie et sa détermination.

Au classement du week-end, Paul Alexandre Mazot décroche la première place, Antoine Brault monte sur la seconde marche du podium et Sébastien Picot sur la 3ème.

Plus d'infos sur les Coupes de France Promosport

Shoei